The Skeptic's Dictionary

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

The Skeptic's Dictionary est une collection d'essais sceptiques de Robert Todd Carroll, publié sur le site web skepdic.com puis par l'intermédiaire d'un livre[1],[2],[3].

Le site skepdic.com site a été lancé en 1994 et le livre a été publié en 2003 avec environ 400 entrées. En janvier 2011, le site internet comprend plus de 500 entrées[4]. Le site et le livre mènent à des informations sceptiques sur les pseudosciences, le paranormal, les sujets occultes.

La bibliographie contient quelques 700 références pour plus d'informations détaillées. Selon la couverture arrière du livre, la version internet reçoit environ 500 000 visites par mois.

Traductions[modifier | modifier le code]

Robert Todd Carroll a permis la traduction officielle de son dictionnaire par différents groupes. En 2011, le site pointait vers 15 sites frères proposant des traductions partielles dans différentes langues[5].

  • Néerlandais
  • Français
  • Allemand
  • Grec
  • Hongrois
  • Islandais
  • Italien
  • Japonais
  • Coréen
  • Portugais
  • Russe
  • Slovaque
  • Espagnol
  • Suédois
  • Turc

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Steven Poole, « All the rage », The Guardian,‎ 18 octobre 2003 (lire en ligne) « La plus grande marque de succès pour un nouveau phénomène médiatique est, semble-t-il, d'être retranscrire sur les vieux médias ; de sorte que www.skepdic.com devient un livre volumineux qui examine les preuves avancées en faveur de l'ectoplasme, du Triangle des Bermudes, du Suaire de Turin, de la chiropractie et des zombies, entre bien d'autres »
  2. (en) Roy Herbert, « Keep on doubting », New Scientist,‎ 22 novembre 2003 (lire en ligne)
  3. The Incomplete Skeptic de Gary Jason, Liberty, octobre 2005
  4. What is The Skeptic's Dictionary? – Skepdic.com
  5. http://www.skepdic.com/ consulté le 12 septembre 2011

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]