Syndrome de malabsorption

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La malabsorption de nutriments du fait d'une maladie de l'intestin grêle est une maladie rare, autrefois nommée « lienterie »[1] ou « lienteria »[1], mais de diagnostic aisé. Elle touche l'homme ou les animaux ; le mot « lienterie » a notamment été utilisé pour les vers à soie en élevage.

C'est une des maladies évoquées par Molière dans son théâtre[2].

Description[modifier | modifier le code]

La malabsorption est définie par l'incapacité du tube digestif à absorber une grande partie ou la totalité du bol alimentaire et des substances alimentaires nécessaires au maintien d'une santé correcte[3]. Elle peut être sélective à certaines substances (certaines vitamines, lipides) ou être globale, à l'origine d'un amaigrissement potentiellement sévère[4].

Histoire médicale[modifier | modifier le code]

La Lienteria était autrefois attribuée à l'ingestion de mauvais aliments[5] ou à d'autres causes, et présentée comme une « [...] espèce de dévotement dans lequel on rend les aliments tels qu'on les a pris »[1]

Chez le ver à soie[modifier | modifier le code]

La lienterie est présentée en 1842 comme « la plus dangereuse et la plus redoutable » des maladies qui peut affecter cet insecte, « due à l'ignorance ou à l'imprévoyance des magnaniers. Les vers à soie peuvent en être atteints à tous les âges, même dès leur naissance après leur premier repas, selon que la feuille qui leur a été donnée, a pu convenir à la délicatesse de leurs organes. C'est une irritation dans les voies intestinales qui les empêche de digérer ; elle passe toujours inaperçue, elle donne naissance au ténesme, à la dissenterie, et prédispose les vers à subir l'influence de toutes les autres maladies déjà connues »[6].

Symptômes[modifier | modifier le code]

Diagnostic[modifier | modifier le code]

Le diagnostic s'établit par les symptômes et par certains examens complémentaires :

Des biopsies digestives (notamment au niveau du duodénum) sont souvent nécessaires pour confirmer le diagnostic et préciser la ou les cause(s) de la malabsorption.

Étiologie[modifier | modifier le code]

Maldigestion[modifier | modifier le code]

  • Post-entérocytaire : entéropathies exsudatives

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Joseph Nicolas Guyot, Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort, Ferdinand Camille Duchemin de la Chesnaye, « Louveterie », in Le Grand Vocabulaire Francois, Ed. C. Panckoucke, 1768, réédité par Nabu Press, 2010 (ISBN 978-1-1440-8035-6)
  2. R. Garapon, « Le dialogue moliéresque, contribution à l'étude de la stylistique dramatique de Molière », in Cahiers de l'Association internationale des études, 1964
  3. « Dictionnaire médical : Syndrome de malabsorption », Doctissimo
  4. a, b, c, d et e « Syndrome de malabsorption », La Médecine
  5. MLM David, Dissertation sur la lienterie causée par la faim et les mauvais alimens, 1815
  6. F. Hermentaire Meifredy, Sur les éducations continues des vers-à-soie et sur la découverte d'une maladie qui les affecte, dite lienterie. Mémoire présenté à la société royale d'Agriculture de Turin, Turin, 20 nov 1842 [lire en ligne]
  7. « Syndrome de malabsorption », Société nationale française de gastro-entérologie (SNFGE),‎

Lien externe[modifier | modifier le code]

  • Malabsorption - Société nationale française de gastro-entérologie (SNFGE)