Hernie diaphragmatique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hernie diaphragmatique acquise

Classification et ressources externes

CIM-10 K44
Wikipédia ne donne pas de conseils médicaux Mise en garde médicale
Hernie diaphragmatique congénitale

Classification et ressources externes

CIM-10 Q79.0
Wikipédia ne donne pas de conseils médicaux Mise en garde médicale
Hernie diaphragmatique chez le chat: une partie du foie (liver en anglais) est passé dans le thorax à travers le diaphragme

Une hernie diaphragmatique est une maladie consistant en un glissement ou une migration d'un organe abdominal vers le thorax à travers un orifice du Diaphragme.

Formes cliniques[modifier | modifier le code]

La hernie peut être acquise ou congénitale.

Elle peut être classée suivant l'orifice du diaphragme concerné  : orifice hiatal, fente de Larrey... Parfois cet orifice est acquis, après un accident de la voie publique par exemple. On parle alors d'éventration diaphragmatique).

Symptômes[modifier | modifier le code]

Les signes fonctionnels sont en rapport avec l'organe qui a migré, ou avec une compression pulmonaire.

Complications[modifier | modifier le code]

L'organe hernié peut s'étrangler dans le trou herniaire, entraînant une obstruction du tube digestif, voire une ischémie de la partie herniée par compression des vaisseaux. Ces complications peuvent être graves, avec un risque vital[1].

Diagnostic[modifier | modifier le code]

La radiographie du thorax peut montrer l'organe hernié sous forme d'opacité, avec, typiquement, présence en son sein d'un niveau hydro-aérique. L'examen peut être complété par l'ingestion d'un produit de contraste.

Le scanner thoraco-abdominal permet de visualiser l'organe hernié et l'orifice diaphragmatique responsable de la hernie[2].

Traitement[modifier | modifier le code]

Le traitement ne peut être que chirurgical, proposé quand le patient est très handicapé par sa hernie: il consiste en la réintégration des organes abdominaux vers l'abdomen, et en la fermeture du diaphragme, le plus souvent avec une plaque de renfort. Si le patient est asymptomatique, une simple surveillance peut être discutée[3].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sihvo EI, Salo JA, Räsänen JV, Rantanen TK, Fatal complications of adult paraesophageal hernia: a population-based study, J Thorac Cardiovasc Surg, 2009;137:419-24
  2. Eren S, Ciris F, Diaphragmatic hernia: diagnostic approaches with review of the literature, Eur J Radiol, 2005;54:448-59
  3. Stylopoulos N, Gazelle GS, Rattner DW, Paraesophageal hernias: operation or observation?, Ann Surg, 2002;236:492-500

Sur les autres projets Wikimedia :