Doctissimo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Doctissimo
Logo de Doctissimo

Adresse www.doctissimo.fr
Slogan Vivre bien au quotidien
Commercial oui
Type de site Santé & bien-être
Langue français, espagnol, italien,
Rédacteur en chef David Bême
Créé par Drs Claude Malhuret et Laurent Alexandre[1]
Lancement mai 2000
État actuel En activité

Doctissimo est un site web francophone consacré à la santé et au bien-être[2],[3]. Dans son domaine, le site est l'un des plus importants en terme d'audience[2],[4].

Historique[modifier | modifier le code]

Le site Doctissimo.fr a été fondé en 2000 par deux médecins Laurent Alexandre et Claude Malhuret. En , le groupe Lagardère annonce l'acquisition de Doctissimo pour un peu plus de 70 millions d'euros, entrant à la hauteur de 53,38 % dans le capital, pour un peu plus de 57 % des droits de vote alors que le site réalise 11,4 millions d'euros de chiffre d'affaires[5]. À la suite de cet achat, le site est évalué à un peu plus de 138 millions d'euros. À cette OPA succède une OPR qui se termine en  : le groupe Lagardère est désormais propriétaire de 100 % des actions de Doctissimo, qui sort de la cote[6].

Doctissimo a ouvert en sa première extension internationale, le site santé espagnol doctissimo.es, suivi peu après d'une version italienne, doctissimo.it.

Le 21 février 2017, le groupe Le Monde et Doctissimo ont annoncé s'associer pour lancer Sens & Santé, un magazine papier bimestriel[7]

En juillet 2018, Lagardère annonce négocier la vente de Doctissimo à TF1[2],[8] ; le site ne serait plus valorisé qu'à hauteur de près de 15 millions d'euros.[8],[4]

Contenu[modifier | modifier le code]

Ce site propose d'une part des articles et des vidéos concernant la santé et d'autres en lien avec le bien-être au sens très large. Certains articles sont rédigés par des médecins, mais pas tous[3]. D'autres le sont par des journalistes qui ne sont pas nécessairement des professionnels de la santé[3]. L'ensemble des contenus rédactionnels sont cependant soumis à la relecture par le directeur médical du site, docteur en médecine[3]. Les articles ne sont pas des reportages ou des documentaires originaux : les pages sont alimentées par la réactualisation d'articles d'encyclopédies d'information médicales dont Doctissimo a racheté les droits au début des années 2000[9].

Comme le précise le site, les informations rédigées par l'équipe de Doctissimo ne remplace en aucun cas une consultation médicale.

Par ailleurs, les différentes rubriques du site donnent accès à des forums de discussion respectifs. Bien que traitant souvent de sujets médicaux, ces forums ne sont pas modérés par des médecins ou du personnel de santé qualifié. Les informations et conseils qui y figurent n'ont donc aucune fiabilité.

Une entreprise commerciale[modifier | modifier le code]

Concernant la communication et la publicité, Doctissimo propose aux annonceurs de communiquer par des opérations de parrainage éditorial (parrainage institutionnel, publi-rédactionnels, espace produits, etc.), de publipostage (e-mailing) ou de publicité. Doctissimo propose aussi son contenu en ligne à la vente pour tous supports et peut aussi réaliser des dossiers spéciaux et exclusifs. De ce fait, l'information présente sur le site de Doctissimo n'est pas indépendante de ses annonceurs. Doctissimo n'est donc pas l'équivalent en ligne d'un dictionnaire médical ou d'un ouvrage de vulgarisation scientifique.

Doctissimo réalise son chiffre d'affaires à travers la publicité diffusée sur son site[10],[9] et la monétisation de ses vidéos de ces chaînes youtube. Elle commercialise également différentes applications mobiles.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gérald Bouchez « Mariage arrangé entre Medcost et Doctissimo » 01net, le 12 septembre 2001, consulté le 11 juin 2013.
  2. a b et c Le Monde Du Droit, « Veil Jourde, conseil de Lagardère dans sa cession de Doctissimo - LE MONDE DU DROIT : le magazine des professions juridiques », sur www.lemondedudroit.fr (consulté le 29 août 2018)
  3. a b c et d « Decodex Doctissimo », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  4. a et b « Lagardère médias : la vente continue, places de marché incluses | Ojim.fr », Ojim.fr,‎ (lire en ligne)
  5. Communiqué de presse du groupe Lagardère du .
  6. Lagardère. Rapport financier semestre 2008.
  7. « Le groupe Le Monde et Doctissimo lancent « Sens & Santé » - Les Echos », sur www.lesechos.fr (consulté le 23 août 2018)
  8. a et b Marina Alcaraz, « Lagardère cède son pôle santé », sur Les Echos,
  9. a et b « La potion magique de Doctissimo.fr », Capital.fr,‎ (lire en ligne)
  10. « La pub, moteur de Doctissimo », Le Parisien,‎ (ww.leparisien.fr/la-pub-moteur-de-doctissimo-13-02-2012-1857941.php)

Liens externes[modifier | modifier le code]