Street Fighter Alpha: Warriors' Dreams

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Street Fighter Alpha
Warriors' Dreams
Image illustrative de l'article Street Fighter Alpha: Warriors' Dreams

Éditeur Capcom
Développeur Capcom

Date de sortie Juin 1995
Genre Combat
Mode de jeu 1 ou 2 joueurs
Plate-forme
Arcade
Ordinateur(s)
Console(s)
Console(s) portable(s)
Média Cartouche, CD-ROM
Contrôle Joystick + 6 boutons, manette

Street Fighter Alpha: Warriors' Dreams est un jeu vidéo de combat développé et édité par Capcom en juin 1995 sur CP System II. Le jeu est nommé Street Fighter Zero au Japon[1],[2], pour la raison suivante : dans la chronologie de la série, les épisodes de la série Alpha se déroulent entre Street Fighter I et Street Fighter II, expliquant ainsi les modifications qui ont eu lieu et les histoires des personnages précédents. Mais il ne faut pas prendre en compte ce premier volet qui est officiellement non canon[réf. nécessaire].

Cet épisode est un renouveau dans la franchise : pour la première fois depuis Street Fighter II: The World Warrior (sorti en 1991) malgré les multiples versions sorties, les graphismes ont été entièrement refaits : les personnages comme Ryu, Ken, Chun-Li, Sagat et Bison voyant leurs corps et tenues redessinés ; et le jeu accueille des nouveautés de gameplay : apparition des furies à 3 niveaux de puissance, maniabilité améliorée, nouveaux personnages et retour d'anciens du premier Street Fighter.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Street Fighter Alpha introduit de nouvelles possibilités, telles que les Alpha Counters qui permettent de contrer l'adversaire et de le frapper en une seule manipulation, et l'Air Guard, pour se protéger lors d'un saut.

Liste des personnages[modifier | modifier le code]

Personnages jouables :

Personnages jouables, mais à débloquer :

Portages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]