Street Fighter EX 2 Plus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Street Fighter EX 2 Plus
Image illustrative de l'article Street Fighter EX 2 Plus

Éditeur Arika
Développeur Capcom

Date de sortie Juin 1999
Genre Combat
Mode de jeu Un à deux joueurs
Plate-forme
Arcade :
Console(s) :
Média PCB, CD-ROM
Contrôle Joystick + 6 boutons, manette

Street Fighter EX 2 Plus est un jeu vidéo de combat développé par Arika et édité par Capcom en juin 1999 sur système d'arcade ZN-2. C'est le quatrième jeu de la série Street Fighter EX[1],[2].

Description[modifier | modifier le code]

En 1999, Street Fighter EX 2 Plus voit le jour sur ZN-2. C'est une version de Street Fighter EX 2 améliorée. Second portage de Street Fighter EX sur console, en l'occurrence la PlayStation, elle induit les différents modes de jeu de Street Fighter EX+α, notamment le mode Expert qui fut la grande nouveauté du titre initial, et y adjoint divers autres modes bonus comme le cassage de satellite ou encore le combat contre un Cycloid β qui ne peut être vaincu que sous l'emprise du nouveau mode Excel, l'originalité gameplay principale d'EX2.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Le jeu reprend le même principe de jeu que Street Fighter EX 2 : Deux combats en 1-contre-1 entre le personnage choisi par l'adversaire et un personnage au hasard (parmi les principaux), suivi du premier Bonus Game (contre Cycloid β), puis deux autres combats, puis le second Bonus Game (le brise-satellite), suivi de trois combats : l'un contre un personnage au hasard, le second contre Sagat et le troisième contre M.Bison. Au cas où le joueur a vaincu tous ses adversaires sans perdre un seul combat, le 8e et dernier combat l'opposera au boss de fin Bison II.

Le joueur doit remporter chaque combat pour continuer. S'il perd un combat (s'il se fait mettre K.O. deux fois de suite par son adversaire), il doit remettre un crédit dans les 20 secondes, sans quoi la partie est terminée.

Parmi les ajouts les plus notables par rapport à EX2 : les Meteor Combos, qui consistent en super combos surpuissants (la prémisse des futurs Ultra Combos) nécessitant une jauge de combo remplie. EX, EX+ et EX2 disposaient déjà de Super Combos de niveau 3, mais seulement pour certains personnages. EX2+ les rend systématiques : Chaque personnage en dispose désormais d'un. Autre petite nouveauté mineure par rapport à EX2 : le Mode Excel permet désormais d'enchainer le même coup plusieurs fois de suite, alors que dans EX2 cela était impossible (il fallait enchainer un autre coup à la suite du premier)

Personnages[modifier | modifier le code]

Nanase (personnage caché dans le jeu EX2 original) devient ici un personnage principal. M. Bison, Pullum Purna et Darun Mister, présents dans Street Fighter EX mais oubliés dans Street Fighter EX 2, sont de retour. Vulcano Rosso, Area et Sagat font également leur apparition dans la série. Le boss final est une version secrète de M. Bison, non sélectionnable, appelée Bison II. Par contre, Hayate, présent dans EX2, est supprimé de la version arcade d'EX2+. Allen Snider et Blair Dame, quant à eux, sont toujours absents d'EX2 de par leur présence dans le jeu exclusif d'Arika : Fighting Layer. Quant à Akuma, pourtant présent dans EX et EX+, il est complètement absent d'EX2.

Principaux[modifier | modifier le code]

Personnages Capcom Personnages Arika
Ryu

Ken Masters

Chun-Li

Guile

Dhalsim

Zangief

M.Bison

Blanka

Vega

Sagat

Hokuto

Pullum Purna

Darun Mister

Skullomania

Cracker Jack

Doctrine Dark

Area

Nanase

Vulcano Rosso

Sharon

Cachés[modifier | modifier le code]

Secrets (non-sélectionnables)[modifier | modifier le code]

Portage[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

À sortie sur PlayStation, le jeu reçoit la note de 8/10 sur Gamekult[3].

En 2014, Marcus souligne la qualité des graphismes, encore plus précis que ceux des précédents jeux[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Street Fighter EX 2 Plus sur Gaming-History
  2. (en) Street Fighter EX 2 Plus sur Progetto EMMA
  3. David Choquet (Usul), Test : Street Fighter EX 2 Plus, 18 septembre 2000, Gamekult.
  4. Marcus (ill. Guillaume Lapeyre, photogr. Raoul Dobremel, mise en couleurs Julien Nido), Nos Jeux vidéo 90-2000 : De la raquette de Pong au racket dans GTA, l'irrésistible ascension des jeux vidéo, Hors Collection, coll. « Nostalgie / Nostalgie illustré », , 1re éd. (1re éd. 2014), 142 p., 260 × 260 mm, broché (ISBN 978-2-258-11049-6, notice BnF no FRBNF44203686, présentation en ligne), partie 1, « La PlayStation, le retour du jeu cool ! », p. 13

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]