Stralsund

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Stralsund
Stralsund
Stralsund
Blason de Stralsund
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Flag of Mecklenburg-Western Pomerania.svg Mecklembourg-Poméranie-Occidentale
Arrondissement
(Landkreis)
Poméranie-Occidentale-Rügen
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Alexander Badrow
Partis au pouvoir CDU
Code postal 18435, 18437, 18439
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
13 0 73 088
Indicatif téléphonique 03831
Immatriculation HST
Démographie
Gentilé stralsundois
Population 59 421 hab. (31 décembre 2018)
Densité 1 525 hab./km2
Géographie
Coordonnées 54° 18′ 00″ nord, 13° 05′ 00″ est
Altitude 13 m
Superficie 3 897 ha = 38,97 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Allemagne
Voir sur la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Stralsund
Géolocalisation sur la carte : Allemagne
Voir sur la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Stralsund
Liens
Site web www.stralsund.de

Stralsund [ˈʃtʀaːlzʊnt] est une ville du Mecklembourg-Poméranie-Occidentale, partie de la Poméranie, dans le Nord de l'Allemagne. C'est le chef-lieu de l'arrondissement de Poméranie-Occidentale-Rügen.

Comptant 59 421 habitants au , elle fait partie des plus grandes villes de la région de Poméranie. Elle vit principalement du tourisme. Parmi les attractions les plus connues, le Musée allemand de la mer, le parc aquatique, le port de plaisance, la place du vieux marché (Alter Markt) avec l'hôtel de ville gothique et l'église Saint-Nicolas, la nouvelle place du marché, l'église Sainte-Marie, etc.

Un festival de croquis est organisé tous les ans, il s'appelle le Skizzen festival. Des artistes du monde entier viennent dessiner dans la bonne humeur. Une des organisatrices principales est Anna H, célèbre pour ses dessins et ses photographies, notamment reconnue pour ses clichés de la ville de Lyon et de ses habitants alternatifs.

À côté du tourisme, la mer joue toujours un rôle important dans l'économie locale. Le chantier naval, le port et la pêche emploient de nombreux habitants.

Géographie[modifier | modifier le code]

La ville se trouve sur le Strelasund, un bras de la mer Baltique entre l'île de Rügen et le continent. Au vu de sa situation, la ville est d'ailleurs parfois surnommée « le port de Rügen ».

Histoire[modifier | modifier le code]

Stralsund.
Navires de guerre dans le port en 1922.
Appartenances historiques

Blason de la Principauté de Rügen Principauté de Rügen 1234-1325
Blason du duché de Poméranie-Wolgast Duché de Poméranie-Wolgast 1325-1478
Blason du duché de Poméranie Duché de Poméranie 1478-1531
Blason du duché de Poméranie-Wolgast Duché de Poméranie-Wolgast 1531-1625
Blason du duché de Poméranie Duché de Poméranie 1625-1637
Blason du duché de la Poméranie suédoise Poméranie suédoise 1637-1815
Drapeau de la Prusse Royaume de Prusse (Province de Poméranie)
Drapeau de la république de Weimar République de Weimar 1918–1933
Drapeau de l'Allemagne nazie Reich allemand 1933–1945
Drapeau de l'Allemagne occupée Allemagne occupée 1945–1949
Drapeau de l'Allemagne de l'Est République démocratique allemande 1949–1990
Drapeau de l'Allemagne Allemagne 1990–présent

Stralsund fut dès le Moyen Âge une des villes de la ligue hanséatique.

À l'invitation de Jaromar II, les dominicains y ont fondé le couvent Sainte-Catherine (Katharinenkloster) en 1251 et les franciscains le couvent Saint-Jean (Johanniskloster) en 1254.

Siège-clef de la ville pendant la Guerre de Trente Ans, la ville est défendue par l'officier Heinrich von Holk, vétéran de la Guerre de Trente Ans, bien que âgé seulement de 29 ans.

En 1807, la ville alors suédoise est assiégée et tombe sous le contrôle du Premier Empire. À la suite du congrès de Vienne de 1815 qui met un terme au Premier Empire, la ville est intégrée à la Poméranie prussienne.

Le bombardement du 6 octobre 1944 détruit près de 20 % de la ville et fait plus de 800 victimes. Le 1er mai 1945, le deuxième front biélorusse s'empare de la ville.

La ville est inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 2002, conjointement avec celle de Wismar.

Stralsund était une ville-arrondissement jusqu’au .

Angela Merkel est députée de la circonscription de Stralsund depuis 1990.Elle a obtenu 56,2 % des suffrages en 2013[1].

Transports[modifier | modifier le code]

La gare de Stralsund relie la ville à Berlin grâce à la ligne nordique et à Hambourg.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Le chantier naval Volkswerft.

La ville de Stralsund est jumelée avec[2] :

Panoramique de Stralsund.
Panoramique du port de Stralsund.

Centres d'intérêt touristique[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Harry Hardenberg (et al.), Stralsund : Bilder einer Stadt 1957-1992, Hinstorff, Rostock, 2005, 141 p. (ISBN 3-356-01088-3)
  • (de) Birgit Kulessa, Siedlungsgeschichte und Hafenentwicklung in der Hansestadt Stralsund vom Mittelalter bis zur frühen Neuzeit, Verlag M. Leidorf, Rahden (Westphalie), 2005, 692 p. (ISBN 3-89646-303-9) (texte remanié d'une thèse soutenue à l'université de Tubingen en 2003)
  • (de) Jörg Zapnik, Pest und Krieg im Ostseeraum : der "Schwarze Tod" in Stralsund während des Großen Nordischen Krieges (1700-1721), Dr Kovač, Hambourg, 2007, 339 p. (ISBN 978-3-8300-3118-5) (texte remanié d'une thèse soutenue à l'Université de Greifswald en 2004)
  • E. Cazalas, De Stralsund à Lunebourg : épisode de la campagne de 1813, L. Fournier, 1911, 67 p.
  • Mémoires de Barthélemy Sastrow, bourgmestre de Stralsund, traduits par Edouard Fick, publiés par J.-G. Fick, 1886

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]