Mecklembourg-Poméranie-Occidentale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Poméranie (homonymie).
Mecklembourg-Poméranie-Occidentale
Mecklenburg-Vorpommern
Armoiries
Armoiries
Drapeau
Drapeau
Localisation du Mecklembourg-Poméranie-Occidentale (en vert foncé) à l'intérieur de l'Allemagne
Localisation du Mecklembourg-Poméranie-Occidentale (en vert foncé) à l'intérieur de l'Allemagne
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Capitale Schwerin
Ministre-président Manuela Schwesig (SPD)
ISO 3166-2 DE-MV
Démographie
Population 1 612 362 hab. (31/12/2015[1])
Densité 70 hab./km2
Rang 14e
PIB (2006)

PIB/hab.
32,509 Md € (14e)

20 200  (16e)
Géographie
Superficie 23 180,14 km2
Rang 6e
Politique
Parti(s) au pouvoir SPD-CDU
Landtag
SPD
AfD
CDU
Linke
Total

26
18
16
11
71
Dernières élections au Landtag
Nombre de voix
au Bundesrat
3
Liens
Site web m-v.de

Le Mecklembourg-Poméranie-Occidentale (en allemand : Mecklenburg-Vorpommern, parfois appelé Mecklembourg-Poméranie-Antérieure), est un Land de la République fédérale d'Allemagne.

État fédéré situé au nord de l'ancienne RDA, il est le quatorzième en terme de population et le neuvième en terme de superficie. Sa capitale est Schwerin et sa ministre-présidente Manuela Schwesig.

Géographie[modifier | modifier le code]

Régions historiques[modifier | modifier le code]

Le Land réunit l'ancien duché de Mecklembourg — subdivisé entre et entre les territoires de Mecklembourg-Schwerin et de Mecklembourg-Strelitz — et la Poméranie occidentale — issue du démantèlement de l'ancienne province prussienne de Poméranie.

Le terme de « Poméranie occidentale » peut prêter à confusion, puisqu'il désigne aussi la voïvodie polonaise de Poméranie occidentale, qui partage sa frontière ouest avec le Land. Avec 73,07 hab./km2, le Mecklembourg-Poméranie-Occidentale est le Land le moins densément peuplé.

La côte de la mer Baltique et ses nombreuses îles et la région des lacs au sud (dont le plus grand d'entre eux, le lac Müritz) sont des attractions touristiques notables.

Topographie[modifier | modifier le code]

La topographie du Mecklembourg-Poméranie-Occidentale

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Land de « Mecklembourg » est créé en par les autorités soviétiques d'occupation en réunissant le Mecklembourg, les restes de la province de Poméranie et une partie de la province de Hanovre. Il disparaît dès avec la réforme territoriale menée par la République démocratique allemande (RDA). Il est ainsi remplacé par les districts de Neubrandenbourg, de Schwerin et de Rostock.

Le territoire est reconstitué le , jour de la réunification allemande, et reçoit son nom actuel. Sa Constitution est adoptée par référendum le .

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Le Mecklembourg-Poméranie-Occidentale est un État fédéré (en allemand : Land) de la République fédérale d'Allemagne. Il fonctionne sur la base d'un régime parlementaire démocratique pluraliste.

Le pouvoir exécutif est exercé par le gouvernement (en allemand : Landesregierung) dont la direction revient au ministre-président (en allemand : Ministerpräsident). La ministre-présidente du Land est la sociale-démocrate Manuela Schwesig depuis le , qui dirige un cabinet de grande coalition.

Le pouvoir législatif revient au Landtag. Constitué de 71 députés élus pour une législature de cinq ans depuis , il a son siège au Schweriner Schloss. Les dernières élections législatives régionales ont eu lieu le .

Économie[modifier | modifier le code]

Rostock, le port.

Ce Land est le moins industrialisé du pays et garde le taux de chômage le plus élevé d'Allemagne (12,7 % en [2]).

Croissance[modifier | modifier le code]

Il était la région d’Allemagne de l'Est la plus pauvre avant la réunification. Actuellement le PIB s’élève à 36,9 milliards d’euros (soit une progression de 20 % par rapport à 2003 où il était de 29,7 milliards d’euros). En 2007, 2009 et 2012 il a réalisé la plus grande progression du PIB d’Allemagne (1,9 % en 2012). En 2014, il représente 1,3 % du PIB fédéral[3]. En outre le taux de chômage a considérablement diminué à 10,7 % (20,7 % en 2003) et a basculé pour la première fois depuis la réunification en dessous des 12 % en octobre 2009. L'évolution de la répartition du PIB du Land montre que - comme dans les autres nouveaux Bundesländer (NBL) – la part des activités de service a augmenté.

Reconversion industrielle[modifier | modifier le code]

La région, qui jouit désormais d’une infrastructure routière entièrement remise à neuf, offre au secteur du tourisme de nombreux atouts (troisième grand domaine de l'emploi avec 12 % de la population active). Les autorités tiennent aujourd’hui un discours volontariste de Land high-tech, insistant sur le dynamisme des biotechnologies (notamment à travers des initiatives telles que BioCon-Valley) afin d'attirer de grands investisseurs internationaux, et faire enfin oublier ce concept de Land spécialisé dans les chantiers navals (la part du PIB concernant les chantiers navals n’est plus que de 4,3 %, mais concerne 28 000 emplois dans sa globalité) et l'industrie agro-alimentaire. Néanmoins les secteurs ayant subi le plus grand taux de croissance de leurs ventes en 2011 sont la production de denrées alimentaires et aliments pour animaux (+ 8,2 %), la fabrication de véhicules automobiles et de pièces de véhicules automobiles (+ 44 %), le génie mécanique (+ 14 %) et la fabrication de produits chimiques (+ 21 %).

Recherche et enseignement supérieur[modifier | modifier le code]

Le Land de Mecklembourg - Poméranie occidentale dispose de deux universités (Rostock et Greifswald), 3 écoles supérieures spécialisées (Fachhochschulen) à Wismar, Stralsund et Neubrandenburg, et 1 école supérieure de musique et de théâtre. Ensemble ils ont une capacité d’accueil de près de 30 000 étudiants ainsi que de nombreux centres de recherche des sociétés scientifiques (Max-Planck-Gesellschaft, Fraunhofer-Gesellschaft et Leibnitzgemeinschaft). Le Budget global alloué à la recherche en Mecklembourg - Poméranie Occidentale s’élevait en 2010 à 688 millions d’euros (contre 384 millions d’euros en 2001), ce qui représente 1,75 % du PIB du Land.

Subdivisions[modifier | modifier le code]

Le Mecklembourg-Poméranie-Occidentale est depuis la réforme du 4 septembre 2011 divisé en six arrondissements (Landkreise en allemand) et deux villes-arrondissements:

Carte des arrondissements et villes-arrondissements de Mecklembourg-Poméranie-Occidentale.

Les 6 arrondissements (Landkreise) du Mecklembourg-Poméranie-Occidentale:

  1. arrondissement de Ludwigslust-Parchim
  2. arrondissement du Mecklembourg-du-Nord-Ouest
  3. arrondissement du Plateau des lacs mecklembourgeois
  4. arrondissement de Poméranie-Occidentale-Greifswald
  5. arrondissement de Poméranie-Occidentale-Rügen
  6. arrondissement de Rostock

Les 2 villes-arrondissements (kreisfreie Städte) du Mecklembourg-Poméranie-Occidentale:

  1. Rostock
  2. Schwerin

En décembre 2003 une deuxième réforme administrative a débuté pour se terminer au plus tard en 2011, qui réorganise ce Land en six arrondissements. En plus des gains en superficie, ces derniers gagnent aussi en responsabilités dont le gouvernement central se décharge. Les limites des nouveaux arrondissements ont été finalisées le 4 septembre 2011.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :