Wolgast

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Wolgast
Wolgast
Hôtel de ville.
Blason de Wolgast
Armoiries
Drapeau de Wolgast
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Drapeau du Mecklembourg-Poméranie-Occidentale Mecklembourg-Poméranie-Occidentale
Arrondissement
(Landkreis)
Poméranie-Occidentale-Greifswald
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
6
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Stefan Weigler (CDU)
Code postal 17431-17438
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
13 0 75 144
Indicatif téléphonique +49-3836
Immatriculation VG, ANK, GW, PW, UEM, WLG
Démographie
Population 12 028 hab. ()
Densité 626 hab./km2
Géographie
Coordonnées 54° 03′ 00″ nord, 13° 46′ 00″ est
Altitude m
Superficie 1 920 ha = 19,2 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Mecklembourg-Poméranie-Occidentale
Voir sur la carte topographique du Mecklembourg-Poméranie-Occidentale
City locator 14.svg
Wolgast
Géolocalisation sur la carte : Allemagne
Voir sur la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Wolgast
Liens
Site web www.wolgast.de

Wolgast (en polonais : Wołogoszcz) est une ville allemande située dans l'arrondissement de Poméranie-Occidentale-Greifswald du Land de Mecklembourg-Poméranie-Occidentale. Connue pour son centre historique, elle est surnommée « la porte d'entrée de l'île d'Usedom », tout comme la ville d'Anklam plus au sud.

Géographie[modifier | modifier le code]

Vue aérienne sur Wolgast et le Peenestrom.

La ville se trouve dans la région de Poméranie occidentale. La plus grande partie du territoire communal est située sur la rive occidentale du Peenestrom, un détroit de la mer Baltique qui sépare l'île d'Usedom du continent. Le quartier de Mahlzow est situé sur la rive orientale du détroit, sur l'île.

En plus du centre-ville, le territoire communal comprend les localités de Buddenhagen, Hohendorf, Pritzier, Schalense et Zarnitz.

Un pont basculant routier et ferroviaire traverse le Peenestrom. Il fait partie de la Bundesstraße 111 menant de l'autoroute 20 à la Bundesstraße 110 près de Mellenthin.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'endroit fut mentionné pour la première fois en 1127 sous le nom de Hologost, possiblement d'origine polabe, puis comme Wologost en 1140. Auparavant habitée par les tribus des Lutici, la région faisait partie du duché de Poméranie depuis la première moitié du XIIe siècle. Un temple païen en ce lieu est détruit à la demande de l'évêques missionnaire Othon de Bamberg en 1128 et une église fut construite sur le site. La colonie qui s'était développée autour de la maison de Dieu a reçu les privilèges urbains selon le droit de Lübeck vers 1259, sous le règne des ducs Barnim Ier et Warcisław III de Poméranie, confirmés par le duc Bogusław IV en 1282.

Château ducal de Wolgast, Topographia Germaniae, 1652.

À la mort du duc Barnim II de Poméranie en 1295, ses frères Bogusław IV et Othon Ier se partagèrent leur duché en Poméranie-Wolgast (qui alla à Bogusław) et Poméranie-Stetin (pour Othon). Les ducs de Poméranie-Wolgast ont ensuite résidé au château ducal de Wolgast, situé sur une petite île au cœur du Peenestrom. Le duc Bogusław X parvint à réunifier sous son sceptre toute la Poméranie en 1478, et c'en fut fini pour deux siècles de la division. La première résidence devint alors le château ducal de Szczecin.

Le château de Wolgast fut reconstruit dans le style de la Renaissance à partir de 1498, sous le règne du duc Bogusław X. La ville a été temporairement mebre de la Ligue hanséatique. Au cours de la guerre de Trente Ans, l'Armée impériale dirigée par Albrecht von Wallenstein défait les Danois commandés par le roi Christian IV dans la bataille de Wolgast livrée le . Deux ans plus tard, l'armée suédoise sous le roi Gustave II Adolphe a débarqué non loin de celui-ci à Peenemünde. En 1633, son corps a été transféré au départ de Wolgast à la Suède. Conformément aux dispositions des traités de Westphalie, la ville appartenait à la Poméranie suédoise de 1648 jusqu'au congrès de Vienne en 1815. La ville fut sévèrement endommagée par les forces du tsar Pierre Ier pendant la grande guerre du Nord, en 1713. Dans les décennies qui suivirent, le château a décliné et fut démoli en 1820.

Depuis la fin du XVIIIe siècle, Wolgast enregistrait un essor de son commerce et son industrie. Après la Seconde Guerre mondiale, son chantier naval (Peene-Werft) a produit plusieurs types de navires de surface pour la marine est-allemande. Dès 1952 jusqu'à la réunification, la ville était incorporée dans le district de Rostock au sein de la République démocratique allemande.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Église Saint Pierre.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Städtepartnerschaft zu Wolgast » Site web de la ville de Wedel, consulté le 23 juin 2016.

Sur les autres projets Wikimedia :