Mehmet Scholl

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Scholl.
Mehmet Scholl
Mehmet Scholl .jpg
Mehmet Scholl en 2011.
Biographie
Nationalité Drapeau : Allemagne Allemand
Naissance 16 octobre 1970 (44 ans)
Lieu Karlsruhe
Taille 1,77 m (5 10)
Poste Milieu offensif
Parcours junior
Saisons Club
1976-1982 Drapeau : Allemagne SV Nordwest Karlsruhe
1982-1989 Drapeau : Allemagne Karlsruher SC
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1989-1992 Drapeau : Allemagne Karlsruher SC 060 0(12)
1992-2007 Drapeau : Allemagne Bayern Munich 469 (117)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1991-1992 Drapeau : Allemagne Allemagne espoirs 005 00(3)
1995-2002 Drapeau : Allemagne Allemagne 036 00(8)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 3 septembre 2014

Mehmet Scholl, né Mehmet Yüksel le 16 octobre 1970 à Karlsruhe, est un footballeur allemand, devenu entraîneur et consultant à la télévision.

Au poste de milieu offensif, il est un joueur emblématique du Bayern Munich. Sélectionné à 36 reprises en équipe nationale entre 1995 et 2002, il remporte notamment l'Euro 1996. Intégré à l'équipe technique du Bayern Munich, il en dirige notamment l'équipe réserve à deux reprises, avant de démissionner en janvier 2013.

Il fut l'objet d'un film-documentaire de Ferdinand Neumayr et Eduard Augustin, Frei:Gespielt – Mehmet Scholl: Über das Spiel hinaus, en 2007.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière en club (1976-2007)[modifier | modifier le code]

Scholl, de profil, portant le maillot blanc de l'Allemagne.
Mehmet Scholl sous le maillot allemand en 1999.

Ce meneur de jeu allemand de père turc est, durant sa longue carrière, une véritable idole au sein de son club, le Bayern de Munich, notamment en raison de son habileté technique et de son jeu spectaculaire et déroutant. Il remporte plus de vingt titres avec le Bayern de Munich, affichant un palmarès unique, avec notamment une Ligue des champions en 2001, une Coupe UEFA en 1996 (au cours de laquelle il inscrit un but lors de chaque manche de la finale), et huit titres de champion d'Allemagne[1] (un record qu'il détient à égalité avec son coéquipier Oliver Kahn). En mai 2005, les fans du Bayern Munich le choisissent parmi onze des meilleurs joueurs que le club ait comptés[2].

Il prend sa retraite professionnelle en 2007, après quinze saisons au Bayern. Son bilan sous le maillot bavarois est de 469 matches joués, toutes compétitions confondues, pour 117 buts marqués[3]. Parmi ces matches, 88 ont lieu dans des compétitions européennes au cours desquelles il marque 18 buts[4].

Ottmar Hitzfeld dit de lui lors de sa retraite sportive : « c'est un joueur extraordinaire qui a remporté plus de titres qu'aucun autre joueur et a séduit le public avec son football instinctif »[1]. Il est promu quelques mois plus tard « joueur d'honneur » du Bayern, un honneur qui n'avait été attribué qu'à Giovane Élber jusque là[5].

Carrière internationale (1991-2002)[modifier | modifier le code]

Mehmet Scholl fait ses débuts en sélection nationale allemande en avril 1995. Il est sélectionné pour l'Euro 1996, organisé en Angleterre, dont au poste de meneur de jeu il dispute les matchs contre la Croatie, la demi-finale contre l'Angleterre et la finale contre la République tchèque, remportée sur un but en or[6].

En froid avec Berti Vogts, il ne joue plus en sélection de juin 1997 à juin 1999, manquant par conséquent la Coupe du monde 1998. Il fait son retour juste avant la Coupe des confédérations 1999 puis participe à l'Euro 2000, dont les Allemands sont éliminés sèchement, dès le premier tour. Il joue son dernier match avec le maillot de la Nationalmannschaft en février 2002 et, blessé, annonce peu après sa retraite internationale, quelques mois avant la Coupe du monde de 2002. Il compte 36 sélections et 8 buts[7],[6].

Carrière d'entraîneur, puis consultant à la télévision (depuis 2008)[modifier | modifier le code]

Il devient entraîneur en 2008 pour les moins de 13 ans du Bayern Munich. En avril de l'année suivante il est promu au poste d'entraîneur provisoire de l'équipe réserve du Bayern Munich, qu'il dirige une saison[8]. Il reprend le poste en 2012 et démissionne en janvier 2013, après seulement quelques mois, pour se consacrer à son poste de consultant à la télévision pour une chaîne du groupe ARD[9],[10].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Équipe d'Allemagne[modifier | modifier le code]

Bayern Munich[modifier | modifier le code]

Distinction personnelle[modifier | modifier le code]

  • Élu meilleur joueur de l’année 2000 en Allemagne par ses pairs (la VdV (de))[11].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Bayern Munich: la dernière de Mehmet Scholl », sur FIFA.com, AFP,‎ 18 mai 2007
  2. (en) « Fans name greatest Reds of all time », sur fcbayern.de,‎ 1 juin 2005 (consulté le 11 septembre 2014)
  3. Fiche de Mehmet Scholl sur footballdatabase.eu
  4. (en) « Mehmet Scholl - Matches in European Cups », Rec.Sport.Soccer Statistics Foundation (consulté le 11 septembre 2014)
  5. « Mehmet Scholl, "joueur d'honneur" du Bayern Munich », sur FIFA.com, AFP,‎ 11 août 2007
  6. a et b (en) « Mehmet Scholl - International Appearances », RSSSF
  7. Fiche de Mehmet Scholl sur national-football-teams.com
  8. (de) « "Psychologische Barriere" muss aufgelöst werden », sur kicker.de,‎ 27 avril 2009 (consulté le 11 septembre 2014)
  9. « Allemagne: Scholl est confiant », sur sports.fr,‎ 10 juillet 2014
  10. (de) « Mehmet Scholl gibt Amt als Bayern-Trainer ab », sur sueddeutsche.de,‎ 26 janvier 2013 (consulté le 11 septembre 2014)
  11. (de) « Mehmet Scholl ist VdV-Spieler des Jahres », Rheinische Post,‎ 9 février 2001