Souleymane Camara (football, 1982)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Camara et Souleymane Camara.

Souleymane Camara
Image illustrative de l’article Souleymane Camara (football, 1982)
Souleymane Camara
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France Montpellier HSC
Numéro 19
Biographie
Nationalité Drapeau : Sénégal Sénégalaise
Naissance (35 ans)
Lieu Dakar (Sénégal)
Taille 1,70 m
Période pro. 2001 -
Poste Attaquant
Parcours junior
Saisons Club
2000-2001Drapeau : France AS Monaco
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2001-2005Drapeau : France AS Monaco078 (12)
2004 Drapeau : France EA Guingamp013 0(2)
2005-2008Drapeau : France OGC Nice035 0(1)
2007-2008 Drapeau : France Montpellier HSC041 (12)
2008-Drapeau : France Montpellier HSC 359 (61)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2002-2012Drapeau : Sénégal Sénégal 035 0(7)[1]
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 22 avril 2018

Souleymane Camara, né le à Dakar, est un footballeur international sénégalais. Il évolue au poste d'attaquant au sein du club français du Montpellier HSC.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et carrière amateur[modifier | modifier le code]

Souleymane Camara grandit à Dakar. Dans sa jeunesse, il fréquente plusieurs clubs amateurs de la capitale sénégalaise. A l'âge de 16 ans, il est repéré par des recruteurs de l'AS Monaco qui lui proposent de venir faire un essai, puis décident de le recruter.

Dans les équipes de jeunes de l'AS Monaco, il fréquente notamment des joueurs comme Grégory Vignal, Sébastien Carole et Jaroslav Plasil [2].

Invité de SFR Sport dans l'émission Le Vestiaire[3] le 28 août 2017, il déclare que son père était opposé à son envie de faire carrière dans le football. Persistant, Souleymane déclare avoir séché 6 mois de cours dans l'école Coranique où il était inscrit pour réussir dans le milieu du football.

Carrière professionnelle en club[modifier | modifier le code]

Débuts à l'AS Monaco[modifier | modifier le code]

Il marque son premier but en Ligue 1 le 22 décembre 2001, le jour de son 19e anniversaire, face au Stade rennais, pour son premier match en tant que titulaire. Avec son club formateur, il remporte notamment la Coupe de la Ligue en 2003 (il débute la finale comme remplaçant, et entre en jeu à la 77e minute de jeu).

Le passage à Guingamp puis le banc monégasque et niçois[modifier | modifier le code]

Après deux saisons et demie dans son club formateur, il est prêté pour la fin de saison saison 2003-2004 à l'EA Guingamp où il ne convainc pas les dirigeants. Il retourne à l'AS Monaco pour la saison 2004-2005 mais dispose d'un temps de jeu assez faible. À l'issue de cette saison, il quitte le Rocher pour signer à l'OGC Nice. En deux saisons, il ne marque qu'un seul but. En 2007, les dirigeants niçois décident de le prêter au Montpellier Hérault Sport Club qui évolue en Ligue 2.

Le renouveau à Montpellier[modifier | modifier le code]

Convaincant dans son nouveau club, il signe définitivement au Montpellier HSC en 2008[4].

Avec le club héraultais, il reviendra en Ligue 1 en 2009.

Lors de la saison 2009-2010, il est un des grands artisans de la qualification en Ligue Europa de l'équipe héraultaise. Il dispute en effet en tant que titulaire ou remplaçant, la totalité des rencontres du championnat, au cours desquelles il inscrit neuf buts, ce qui en fait le second meilleur buteur du club, derrière Victor Hugo Montaño[5].

À Montpellier, il gagne une réputation de "super-sub", c'est-à-dire un joueur qui n'est pas toujours très performant quand il débute les matches en tant que titulaire, mais qui marque en revanche beaucoup de buts lors des matches où il entre en cours de jeu comme remplaçant. Ses buts venus d ailleurs lui valent le surnom de Camaradona. C'est ainsi, notamment, qu'il participe à l'obtention du titre de champion de France en 2012.

Souleymane Camara prolonge d'un an son contrat avec Montpellier le 2 mai 2018, il est désormais lié avec le club héraultais jusqu'au 30 juin 2019[6].

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Souleymane a commencé à jouer avec l'équipe du Sénégal, surnommée les lions de la Teranga, en 2002 lors de la Coupe d'Afrique des nations et de la coupe du monde alors qu'il n'a que 19 ans. À cette occasion, il fait sa seule apparition lors du match de son équipe face au Danemark se terminant sur le score de un but partout[7].

Il fait partie de ce qu'on appellera plus tard, la génération dorée, mais après la participation à la Coupe d'Afrique des nations 2006, il est de moins en moins appelé par les différents entraîneurs[8] jusqu'à l'arrivée d'Amara Traoré qui qualifie son équipe pour la Coupe d'Afrique des nations 2012 avec notamment comme cadre, Souleymane Camara[9].

Le 27 décembre 2011, Amara Traoré l’appelle pour faire partie de la sélection qui participera à la coupe d'Afrique des nations 2012 au Gabon et en Guinée équatoriale[10].

Statistiques et palmarès[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Souleymane Camara totalise vingt-sept capes et quatre buts avec l'équipe du Sénégal.

Appelé avec les Lions de la Téranga alors qu'il n'a que dix-neuf ans, il participe à la coupe du monde 2002 après avoir été finaliste de la Coupe d'Afrique des nations 2002. Joueur plein d'avenir, il participe énormément au parcours de son équipe lors de la Coupe d'Afrique des nations 2006.

Après trois saisons difficile où l'on ne compte plus sur lui, son retour en Ligue 1 lui permet de goutter à nouveau aux joies de l'équipe nationale.

Liste des matchs en sélection de Souleymane Camara
Date Adversaire Score Compétition Lieu Commentaires
26 janvier 2002 Drapeau : Zambie Zambie 1-0 CAN Stade Modibo-Keïta, Bamako, Mali Remplaçant et buteur lors du match[11]
(entre à la 83e minute)
31 janvier 2002 Drapeau : Tunisie Tunisie 0-0 CAN Stade Abdoulaye Makoro Cissoko, Kayes, Mali Remplaçant (entre à la 46e minute)[12]
4 février 2002 Drapeau : République démocratique du Congo Rép. dém. du Congo 2-0 CAN Stade Modibo-Keïta, Bamako, Mali Remplaçant (entre à la 80e minute)[13]
7 février 2002 Drapeau : Nigeria Nigeria 2-1 (a.p.) CAN Stade Modibo-Keïta, Bamako, Mali Remplaçant (entre à la 90e minute)[14]
10 février 2002 Drapeau : Cameroun Cameroun 0-0 (tab : 2-3) CAN Stade du 26 mars, Bamako, Mali Remplaçant (entre à la 106e minute)[15]
6 juin 2002 Drapeau : Danemark Danemark 1-1 Coupe du monde Stade de Daegu, Daegu, Corée du Sud Remplaçant (entre à la 46e minute)[7]
(remplacé à la 83e minute)
19 novembre 2002 Drapeau : Afrique du Sud Afrique du Sud 1-1 Match amical Stade Ellis Park, Johannesburg, Afrique du Sud Titulaire (remplacé à la 63e minute)[16]
10 septembre 2003 Drapeau : Japon Japon 1-0 Match amical Stade Tohoku Denryoku, Niigata, Japon Remplaçant (entre à la 62e minute)[17]
5 septembre 2004 Drapeau : Mali Mali 2-2 Élim. CM Stade du 26 mars, Bamako, Mali Remplaçant (entre à la 66e minute)[18]
10 octobre 2004 Drapeau : Libéria Liberia 3-0 Élim. CM Complexe Samuel Kayon Doe, Monrovia, Libéria Remplaçant (entre à la 85e minute)[19]
3 septembre 2005 Drapeau : Zambie Zambie 1-0 Élim. CM Stade inconnu, Chililabombwe, Zambie Remplaçant (entre à la 80e minute)[20]
12 novembre 2005 Drapeau : Afrique du Sud Afrique du Sud 3-2 Match amical Stade EPRFU, Port Elizabeth, Afrique du Sud Titulaire et buteur lors du match[21]
(remplacé à la 79e minute)
14 janvier 2006 Drapeau : République démocratique du Congo Rép. dém. du Congo 0-0 Match amical Stade Leopold Senghor, Dakar, Sénégal Remplaçant (entre à la 70e minute)[22]
31 janvier 2006 Drapeau : Nigeria Nigeria 1-2 CAN Stade de Port-Saïd, Port-Saïd, Égypte Remplaçant et buteur lors du match[23]
(entre à la 44e minute)
3 février 2006 Drapeau : Guinée Guinée 3-2 CAN Stade d'Alexandrie, Alexandrie, Égypte Titulaire (remplacé à la 58e minute)[24]
7 février 2006 Drapeau : Égypte Égypte 1-2 CAN Stade du Caire, Le Caire, Égypte Remplaçant (entre à la 85e minute)[25]
9 février 2006 Drapeau : Nigeria Nigeria 0-1 CAN Stade militaire académique du Caire, Le Caire, Égypte Titulaire (remplacé à la 77e minute)[26]
3 mars 2010 Drapeau : Grèce Grèce 0-2 Match amical Stade Panthessaliko, Volos, Grèce Titulaire (remplacé à la 57e minute)[27]
27 mai 2010 Drapeau : Danemark Danemark 2-0 Match amical Energi Nord Arena, Aalborg, Danemark Titulaire (remplacé à la 64e minute)[28]
11 août 2010 Drapeau : Cap-Vert Cap-Vert 1-0 Match amical Stade Leopold Senghor, Dakar, Sénégal Remplaçant (entre à la 76e minute)[29]
5 septembre 2010 Drapeau : République démocratique du Congo Rép. dém. du Congo 4-2 Élim. CAN Stade municipal de Lubumbashi, Lubumbashi, République démocratique du Congo Remplaçant (entre à la 70e minute)[30]
10 août 2011 Drapeau : Maroc Maroc 0-2 Match amical Stade Leopold Senghor, Dakar, Sénégal Remplaçant (entre à la 68e minute)[31]
9 octobre 2011 Drapeau : Maurice Maurice 2-0 Élim. CAN Stade George-V, Port-Louis, Ile Maurice Remplaçant (entre à la 72e minute)[32]
11 novembre 2011 Drapeau : Guinée Guinée 4-1 Match amical Stade Aimé Bergeal, Mantes-la-Ville, France Titulaire et buteur lors du match[33]
(remplacé à la 46e minute)
12 janvier 2012 Drapeau : Soudan Soudan 1-0 Match amical Stade Leopold Senghor, Dakar, Sénégal Remplaçant (entre à la 46e minute)[34]
29 janvier 2012 Drapeau de la Libye Libye 1-2 CAN Stade de Bata, Bata, Guinée équatoriale Titulaire[35]
9 juin 2012 Drapeau : Ouganda Ouganda 1-1 CAN Stade Nelson Mandela, Kampala, Ouganda Titulaire (remplacé à la 80e minute)[36]

En club[modifier | modifier le code]

Après deux saisons pleines avec l'AS Monaco, une seconde place en Ligue 1 en 2003 et une victoire en coupe de la Ligue en 2003, Souleymane perd la confiance de Didier Deschamps entraineur d'alors et devient un remplaçant de luxe.

Il doit attendre 2007 et la Ligue 2 pour retrouver une place de titulaire au sein du Montpellier Hérault SC. Il obtient ainsi avec ses coéquipiers en 2009, le droit d'évoluer la saison suivante en Ligue 1 en terminant second de Ligue 2. Après une première saison dans l'élite plus que satisfaisante, il participe à l'épopée pailladine qui mène le club en finale de la coupe de la Ligue en 2011. Le 20 mai 2012, il décroche le titre de champion de France avec le Montpellier Hérault SC auteur d'une passe décisive lors de l'ultime match du championnat[37]. Le 3 octobre 2012, il marque le but de l'égalisation contre Schalke 04 pour sa première ligue des champions avec Montpellier[38]

Statistiques de Souleymane Camara (football, 1982) au 29 octobre 2018[39]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B M B M B M B C M B M B
2001-2002 Drapeau de la France AS Monaco FC Ligue 1 21 2 2 1 1 0 - - - - - 24 3
2002-2003 Drapeau de la France AS Monaco FC Ligue 1 22 4 1 1 4 0 - - - - - 27 5
2003-2004 Drapeau de la France AS Monaco FC Ligue 1 4 0 2 0 1 0 - - C1 1 0 8 0
2004 Drapeau de la France EA Guingamp (prêt) Ligue 1 13 2 - - - - - - - - - 13 2
Sous-total 13 2 - - - - - - - - - 13 2
2004-2005 Drapeau de la France AS Monaco FC Ligue 1 10 1 2 3 2 0 - - C1 3 0 17 4
2005 Drapeau de la France AS Monaco FC Ligue 1 2 0 - - - - - - - - - 2 0
Sous-total 59 7 7 5 8 0 - - - 4 0 78 12
2005-2006 Drapeau de la France OGC Nice Ligue 1 16 1 - - 2 0 - - - - - 18 1
2006-2007 Drapeau de la France OGC Nice Ligue 1 15 0 1 0 1 0 - - - - - 17 0
Sous-total 31 1 1 0 3 0 - - - - - 35 1
2007-2008 Drapeau de la France Montpellier HSC (prêt) Ligue 2 37 11 2 0 2 1 - - - - - 41 12
2008-2009 Drapeau de la France Montpellier HSC Ligue 2 28 6 3 0 1 0 - - - - - 32 6
2009-2010 Drapeau de la France Montpellier HSC Ligue 1 38 9 - - 1 0 - - - - - 39 9
2010-2011 Drapeau de la France Montpellier HSC Ligue 1 36 4 1 0 2 0 - - C3 2 0 41 4
2011-2012 Drapeau de la France Montpellier HSC Ligue 1 33 9 2 0 - - - - - - - 35 9
2012-2013 Drapeau de la France Montpellier HSC Ligue 1 33 10 2 1 3 0 1 0 C1 5 1 44 12
2013-2014 Drapeau de la France Montpellier HSC Ligue 1 33 4 3 0 - - - - - - - 36 4
2014-2015 Drapeau de la France Montpellier HSC Ligue 1 37 3 1 0 1 0 - - - - - 39 3
2015-2016 Drapeau de la France Montpellier HSC Ligue 1 33 7 2 0 1 1 - - - - - 36 8
2016-2017 Drapeau de la France Montpellier HSC Ligue 1 28 1 1 0 2 0 - - - - - 31 1
2017-2018 Drapeau de la France Montpellier HSC Ligue 1 24 2 1 0 2 3 - - - - - 27 5
2018-2019 Drapeau de la France Montpellier HSC Ligue 1 3 0 0 0 0 0 - - - - - 3 0
Sous-total 363 66 18 1 15 5 1 0 - 7 1 404 73
Total sur la carrière 466 76 24 6 24 2 1 0 - 11 1 526 85

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Fiche de Souleymane Camara », sur national-football-teams.com
  2. article publié par France Football le 15 octobre 2017
  3. « EN VIDEO - Camara : "J'espère que mon père est fier de moi" », sur sport.sfr.fr, (consulté le 29 août 2017)
  4. Souleymane Camara a signé 3 ans, sur mhscfoot.com, consulté le 16 janvier 2012
  5. Saison 2009-2010 du Montpellier HSC, sur footballdatabase.eu, consulté le 16 janvier 2012
  6. Montpellier : Souleymane Camara prolonge (officiel) - L'Équipe, 2 mai 2018.
  7. a et b Danemark 1-1 Sénégal le 6 juin 2002, sur footballdatabase.eu
  8. Que sont devenus les «Lions» de la génération dorée de 2002 ?, sur popxibaar.com, publié le 3 février 2011
  9. Can 2012 - Encore des places à prendre dans la « tanière », sur allafrica.com, publié le 27 octobre 2011
  10. Le Sénégal avec Diawara et Sow, sur lequipe.fr, publié le 27 décembre 2011
  11. Sénégal 1-0 Zambie le 26 janvier 2002, sur footballdatabase.eu
  12. Sénégal 0-0 Tunisie le 31 janvier 2002, sur footballdatabase.eu
  13. Sénégal 2-0 RD Congo le 4 février 2002, sur footballdatabase.eu
  14. Nigeria 1-2 Sénégal le 7 février 2002, sur footballdatabase.eu
  15. Cameroun 0-0 Sénégal le 10 février 2002, sur footballdatabase.eu
  16. Afrique du Sud 0-0 Sénégal le 19 novembre 2002, sur footballdatabase.eu
  17. Japon 0-1 Sénégal le 10 septembre 2003, sur footballdatabase.eu
  18. Mali 2-2 Sénégal le 5 septembre 2004, sur footballdatabase.eu
  19. Libéria 0-3 Sénégal le 10 octobre 2004, sur footballdatabase.eu
  20. Zambie 0-1 Sénégal le 3 septembre 2005, sur footballdatabase.eu
  21. Afrique du Sud 2-3 Sénégal le 12 novembre 2005, sur footballdatabase.eu
  22. Sénégal 0-0 RD Congo le 14 janvier 2006, sur footballdatabase.eu
  23. Nigeria 2-1 Sénégal le 31 janvier 2006, sur footballdatabase.eu
  24. Guinée 2-3 Sénégal le 3 février 2006, sur footballdatabase.eu
  25. Égypte 2-1 Sénégal le 7 février 2006, sur footballdatabase.eu
  26. Nigeria 1-0 Sénégal, le 9 février 2006, sur footballdatabase.eu
  27. Grèce 0-2 Sénégal, le 3 mars 2010, sur footballdatabase.eu
  28. Danemark 2-0 Sénégal, le 27 mai 2010, sur footballdatabase.eu
  29. Sénégal 1-0 Cap-Vert, le 11 août 2010, sur footballdatabase.eu
  30. RD Congo 2-4 Sénégal, le 5 septembre 2010, sur footballdatabase.eu
  31. Sénégal 0-2 Maroc, le 10 août 2011, sur footballdatabase.eu
  32. Ile Maurice 0-2 Sénégal, le 9 octobre 2011, sur footballdatabase.eu
  33. Guinée 1-4 Sénégal, le 11 novembre 2011, sur footballdatabase.eu
  34. Sénégal 1-0 Soudan, le 12 janvier 2012, sur footballdatabase.eu
  35. Libye 2-1 Sénégal, le 29 janvier 2012, sur footballdatabase.eu
  36. Ouganda 1-1 Sénégal, le 9 juin 2012, sur footballdatabase.eu
  37. Montpellier au panthéon, sur lequipe.fr, publié le 21 mai 2012
  38. https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Montpellier-n-a-rien-lache/317328
  39. « Fiche de Souleymane Camara », sur footballdatabase.eu

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]