Aller au contenu

Moustapha Bayal Sall

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Moustapha Bayal Sall
Image illustrative de l’article Moustapha Bayal Sall
Biographie
Nationalité Sénégalais
Naissance (38 ans)
Dakar (Sénégal)
Taille 1,93 m (6 4)[1]
Période pro. Depuis 2006
Poste Défenseur central
Pied fort Droit
Parcours junior
Années Club
2005-2006 US Gorée
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2006-2016 AS Saint-Étienne 232 (11)
2012 AS Nancy-Lorraine 002 0(0)
2016-2017 Al-Arabi SC 027 0(0)
2017-2018 Royal Antwerp FC 011 0(0)
2019 AS Saint-Étienne B 000 0(0)
2019-2020 Lyon Duchère AS 024 0(4)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2006- Sénégal 029 0(1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales senior, incluant le parcours amateur et en équipe réserve.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 30 janvier 2020

Moustapha Bayal Sall, né le à Dakar au Sénégal, est un footballeur international sénégalais, qui évolue au poste de défenseur central.

Biographie[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Jeunesse au Sénégal et débuts à l'AS Saint-Étienne[modifier | modifier le code]

Né à Dakar au Sénégal, Moustapha passe sa jeunesse sur l'île de Gorée et commence le football dès le plus jeune âge au club sénégalais de l'US Gorée. Il est par la suite convoité par quelques clubs européens, mais le sélectionneur du Sénégal de l'époque, Henryk Kasperczak (ex-entraîneur du club stéphanois) l'encourage à signer à l'AS Saint-Étienne dont il rejoint l'effectif en août 2006.

Après une première saison difficile, il entame la saison 2007-08 en devenant un titulaire en défense centrale.

En délicatesse avec le club[modifier | modifier le code]

Lors de la saison 2011-12, il est déclaré "indésirable" par les dirigeants de l'ASSE qui cherchent à le vendre lors du mercato d'été. N'ayant pas trouvé de point de chute, il doit s'entraîner à part du groupe professionnel avec notamment Sylvain Monsoreau et Boubacar Sanogo. Les trois joueurs déplorent publiquement l'attitude du club et ce dernier répond aux attaques des joueurs toujours sur le départ, mais dont les gros salaires posent problèmes aux acquéreurs potentiels[2],[3].

En , Mustapha Bayal Sall quitte St-Etienne pour l'AS Nancy-Lorraine pour un prêt d'une durée de six mois, où il jouera très peu (seulement 2 matchs).

D'indésirable à cadre du vestiaire[modifier | modifier le code]

Au début de la saison 2012-13, Bayal Sall réintègre l'effectif professionnel de l'AS Saint-Étienne, après avoir accepté une baisse importante de salaire et prolongé son contrat jusqu'en juin 2015[4]. Lors de sa première titularisation à l'occasion de la rencontre de Championnat contre le Paris Saint-Germain le 3 novembre, il réalise au Parc des Princes une prestation de haut niveau au marquage de Zlatan Ibrahimović, le PSG enregistrant ce jour-là sa première défaite de la saison (victoire 2-1 de l'AS Saint-Étienne)[5]. Il redeviendra dès lors régulièrement titulaire en défense centrale jusqu'à la fin de la saison, malgré la forte concurrence du jeune espoir français Kurt Zouma qui lui sera préféré pour la finale de Coupe de la Ligue.

Il réalise une saison 2013-14 pleine, s'imposant définitivement à la faveur d'une longue suspension de Kurt Zouma qui rejoindra Chelsea en fin de saison.

À l'aube de la saison 2014-15, il s'affiche donc comme un titulaire indiscutable au côté de Loïc Perrin. Complices dans la vie et complémentaires sur le terrain, les deux hommes forment l'une des paires de défenseurs centraux les plus efficaces de Ligue 1. Entamant sa neuvième saison sous le maillot Vert, sa mise à l'écart définitivement oubliée, il s'affirme comme un cadre du vestiaire stéphanois. Le , il inscrit en Ligue Europa, le but de l'égalisation contre l'Inter Milan, au stade Geoffroy-Guichard, permettant à son équipe d'obtenir le point du match nul[6].

Le toujours au stade Geoffroy-Guichard et le jour de ses 28 ans, il inscrit en Ligue 1 le premier but de son équipe dans le derby contre l'Olympique lyonnais. Avec ce but, il ouvre ainsi la voie vers une large victoire 3-0 de son équipe. Un succès attendu depuis 1994 par tous les supporters des verts de l'AS Saint-Étienne.

Le , lors d'une rencontre de championnat face à Bordeaux, et en l'absence de Loïc Perrin (blessé), il est promu capitaine de l'AS Saint-Étienne pour la première fois de sa carrière. Les deux équipes se séparent sur un match nul ce jour-là (1-1 score final)[7].

Al-Arabi SC[modifier | modifier le code]

Le , il rejoint le club qatarien d'Al-Arabi SC[8]. Il joue son premier match pour le club le contre El Jaish SC, en championnat. Il est titularisé lors de cette rencontre perdue par son équipe sur le score de quatre buts à trois[9].

Royal Antwerp FC[modifier | modifier le code]

Le , il rejoint le club belge du Royal Antwerp FC, club promu en première division belge[10].

Bayal Salla joue son premier match le 15 octobre 2017, à l'occasion d'une rencontre de championnat contre le SV Zulte Waregem. Il est titularisé ce jour-là et son équipe s'impose par trois buts à zéro[11].

En sélection[modifier | modifier le code]

Moustapha Bayal Sall honore sa première sélection avec l'équipe nationale du Sénégal le , à l'occasion du match contre la Norvège avec une victoire deux buts à un à la clé pour les Sénégalais[12].

Henryk Kasperczak, sélectionneur du Sénégal fait de Bayal (le joueur a en effet changé de patronyme le ) un des leaders du Sénégal après avoir longtemps été le capitaine des espoirs. Une particularité du joueur est qu'en club, il joue défenseur central alors qu'avec sa sélection, il est milieu défensif.

Avec le Sénégal, Bayal Sall participe à la coupe d'Afrique des nations en 2008. Il est titulaire durant ce tournoi, joue l'intégralité des trois matchs de son équipe et inscrit un but, son premier en sélection, face à la Tunisie le 23 janvier, qui permet à son équipe d'égaliser (2-2 score final)[13]. Le parcours du Sénégal est décevant, éliminé dès la phase de groupe en terminant troisième, derrière la Tunisie et l'Angola.

Les Sénégalais échouent à se qualifier pour l'édition 2010 de la coupe d'Afrique des nations, le défenseur est par ailleurs peu utilisé dans cette campagne de qualification. Bayal Sall est tout de même retenu pour la CAN de 2012 mais le nouveau sélectionneur Amara Traoré lui préfère Souleymane Diawara et Kader Mangane en défense centrale, Bayal Sall ne jouant pas une seule minute durant ce tournoi, restant sur le banc. Le bilan du Sénégal est catastrophique lors de cette compétition, avec trois défaites en trois matchs face à des équipes supposées à leur portée (Zambie, Guinée équatoriale et Libye) et termine à la dernière place de leur groupe. Traoré est limogé à la suite de cet échec.

En janvier 2013 Alain Giresse est nommé à la tête de l'équipe nationale et si Bayal Sall participe aux deux premiers matchs du nouveau sélectionneur, un conflit entre les deux hommes vient mettre un terme à l'aventure du défenseur avec les Lions de la Teranga[14], qui ne sera plus jamais appelé. Il joue son dernier match pour le Sénégal le 23 mars 2013 en étant titularisé lors d'un match nul face à l'Angola (1-1)[15].

Polémiques[modifier | modifier le code]

Sall a également connu quelques problèmes avec la FIFA et a été suspendu pendant quatre mois de compétition, à compter du [16].

En effet, avant son arrivée à l'AS Saint-Étienne, en août 2006, il avait déjà signé un contrat avec le club norvégien de l'IK Start. Le joueur a reconnu en décembre 2007, avoir signé quelques documents en anglais, sans jamais savoir ce qu'ils signifiaient réellement. L'ASSE (qui n'a joué aucun rôle dans cette affaire) a demandé à la FIFA de régler ce litige du fait de la plainte déposée par le club norvégien. La FIFA a décidé de punir le joueur en le suspendant de compétition jusqu'au .

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Moustapha Bayal Sall [17],[1]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Sénégal Total
Division M. B. M. B. M. B. Comp. M. B. M. B. M. B.
2006-2007 Drapeau de la France AS Saint-Étienne Ligue 1 4 0 - - 2 0 - - - 3 0 9 0
2007-2008 Drapeau de la France AS Saint-Étienne Ligue 1 31 0 - - 1 0 - - - 12 1 44 1
2008-2009 Drapeau de la France AS Saint-Étienne Ligue 1 19 2 2 0 - - C3 5 0 2 0 28 2
2009-2010 Drapeau de la France AS Saint-Étienne Ligue 1 9 0 - - 1 0 - - - 1 0 11 0
2010-2011 Drapeau de la France AS Saint-Étienne Ligue 1 19 0 - - 2 0 - - - 3 0 24 0
2011-2012 Drapeau de la France AS Saint-Étienne Ligue 1 - - - - - - - - - 3 0 3 0
Sous-total 82 2 2 0 6 0 - 5 0 24 1 119 3
2011-2012 Drapeau de la France AS Nancy-Lorraine Ligue 1 2 0 - - - - - - - 2 0 4 0
Sous-total 2 0 - - - - - - - 2 0 4 0
2012-2013 Drapeau de la France AS Saint-Étienne Ligue 1 23 0 4 0 3 0 - - - 1 0 31 0
2013-2014 Drapeau de la France AS Saint-Étienne Ligue 1 32 1 1 0 1 0 C3 3 0 - - 37 1
2014-2015 Drapeau de la France AS Saint-Étienne Ligue 1 23 1 2 0 1 0 C3 7 1 - - 33 2
2015-2016 Drapeau de la France AS Saint-Étienne Ligue 1 28 3 1 0 0 0 C3 9 3 - - 38 6
Sous-total 106 5 8 0 5 0 - 19 4 1 0 139 9
2016-2017 Drapeau du Qatar Al-Arabi SC Qatar Stars League 13 0 0 0 0 0 - 0 0 - - 13 0
Sous-total 13 0 0 0 0 0 - 0 0 - - 13 0
2017-2018 Drapeau de la Belgique Royal Antwerp FC Jupiler Pro League 11 0 0 0 0 0 - 0 0 - - 11 0
Sous-total 11 0 0 0 0 0 - 0 0 - - 11 0
2019-2020 Drapeau de la France Lyon Duchère AS National 18 4 0 0 0 0 - 0 0 - - 18 4
Sous-total 18 4 0 0 0 0 - 0 0 - - 18 4
Total sur la carrière 232 11 10 0 11 0 - 24 4 27 1 304 16

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Il remporte la Coupe de la Ligue en 2013 avec l'AS Saint-Étienne.

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Il reçoit le trophée du joueur stéphanois du mois d'octobre 2007.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]