Saison 1991-1992 du Stade Malherbe Caen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Stade Malherbe Caen
1991-1992

Généralités
Président Drapeau : France Jean-Jacques Fiolet, puis
Drapeau : France Guy Chambily
Entraîneur Drapeau : Suisse Daniel Jeandupeux
Résultats
Division 1 5e
44 pts (17V-10N-11D)
46 buts pour, 45 contre
Coupe de France 1/4 de finale
Meilleur buteur Stéphane Paille (14)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Chronologie

En 1991-1992, le Stade Malherbe Caen évolue en première division pour la quatrième saison consécutive.

Renforcé par Xavier Gravelaine, Stéphane Paille et Willy Görter, le Stade Malherbe réalise la plus belle saison de son histoire, en terminant à la cinquième place de Division 1, ce qui lui permet de se qualifier pour la Coupe de l'UEFA. En Coupe de France, le match Caen-Lens marque les esprits en offrant un spectacle offensif d'une rare intensité (5-4 après prolongations). Mais l'aventure se termine en quarts de finale face à l'OM.

Le club frôle pourtant la faillite à l'automne 1991, alors qu'est dévoilé un déficit de plus de 30 millions de francs[1]. Les recrutements des années précédentes (Piet Den Boer, Jesper Olsen...) ont coûté cher et n'ont pas été compensés par la revente de Fabrice Divert comme cela était prévu. Le Stade Malherbe n'est sauvé que grâce à la participation exceptionnelle des collectivités et des entreprises locales, menées par Guy Chambily, qui prend les rênes du club à la place de Jean-Jacques Fiolet[2].

Transferts[modifier | modifier le code]

Arrivées[modifier | modifier le code]

Nom Poste Nationalité sportive Transfert Provenance
Willy Görter milieu de terrain Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Transfert FC Lugano (Drapeau de la Suisse Suisse)
Xavier Gravelaine attaquant Drapeau de la France France Transfert Stade lavallois
Olivier Pickeu attaquant Drapeau de la France France Retour prêt Tours FC
Philippe Montanier gardien de but Drapeau de la France France Transfert FC Nantes
Emmanuel Rival milieu de terrain Drapeau de la France France Transfert INF Vichy
Vinicius De Olivera Rubens attaquant Drapeau du Brésil Brésil Transfert Drapeau du Brésil Brésil

Départs[modifier | modifier le code]

Nom Poste Nationalité sportive Transfert Destination
Fabrice Divert attaquant Drapeau de la France France Transfert Montpellier HSC
Sergio Panzardo défenseur Drapeau de l'Uruguay Uruguay Transfert Peñarol (Drapeau de l'Uruguay Uruguay)
Rudi Garcia attaquant Drapeau de la France France Transfert FC Martigues
Graham Rix milieu de terrain Drapeau de l'Angleterre Angleterre Transfert Le Havre AC
François Lemasson gardien de but Drapeau de la France France Transfert Montpellier HSC
Piet den Boer défenseur Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Transfert FC Tielen (Drapeau de la Belgique Belgique)

Effectif[modifier | modifier le code]

Joueurs utilisés[modifier | modifier le code]

Gardiens de but Défenseurs Milieux de terrain Attaquants
Joueur D1
Matchs Buts
Philippe Montanier 31 0
Frédéric Petereyns 7 0
Joueur D1
M B
Yvan Lebourgeois 38 1
Franck Dumas 36 2
Joël Germain 36 1
Hippolyte Dangbeto 35 1
Hubert Fournier 19 0
Christophe Point 9 0
Joueur D1
M B
Benoît Cauet 37 3
Michel Rio 37 8
Willy Görter 36 4
Jesper Olsen 23 0
Philippe Avenet 17 1
Emmanuel Rival 10 0
Fabien Debotté 6 0
Joueur D1
M B
Stéphane Paille 38 14
Xavier Gravelaine 34 6
Olivier Pickeu 27 4
Didier Thimothée 4 1
Vinicius De Olivera Rubens 1 0

Équipe type[modifier | modifier le code]

Terrain football vierge.PNG

Montanier
Montanier
Dangbeto
Dangbeto
Dumas
Dumas
Lebourgeois
Lebourgeois
Germain
Germain
Rio
Rio
Gorter
Gorter
Cauet
Cauet
Olsen
Olsen
Paille
Paille
Gravelaine
Gravelaine

Les rencontres de la saison[modifier | modifier le code]

Championnat de Division 1[modifier | modifier le code]

Date Journée Adversaire Lieu Score Buteurs SMC Class. Public
Samedi 20 juillet 1991 J01 Toulouse FC Ext. Égal 0 - 0 13e 7 897
Samedi 27 juillet 1991 J02 AS Saint-Étienne Dom. Symbol support vote.svg 1 - 0 Paille 5e 9 983
Mercredi 31 juillet 1991 J03 RC Lens Ext. Égal 0 - 0 8e 17 215
Samedi 3 août 1991 J04 AJ Auxerre Dom. Symbol support vote.svg 1 - 0 Paille 5e 8 787
Samedi 10 août 1991 J05 FC Nantes Ext. Symbol oppose vote.svg 2 - 1 Avenet 10e 11 892
Dimanche 18 août 1991 J06 Olympique de Marseille Dom. Symbol oppose vote.svg 1 - 3 Pickeu 12e 10 707
Samedi 24 août 1991 J07 Olympique lyonnais Ext. Symbol neutral vote.svg 2 - 2 Gorter, Pickeu 11e 16 656
Mercredi 28 août 1991 J08 Le Havre AC Dom. Symbol support vote.svg 2 - 1 Rio, Paille 9e 10 821
Samedi 7 septembre 1991 J09 Montpellier HSC Ext. Symbol oppose vote.svg 3 - 1 Gorter 10e 9 221
Samedi 14 septembre 1991 J10 AS Nancy-Lorraine Dom. Symbol support vote.svg 5 - 1 Paille (4), Pickeu 7e 7 392
Dimanche 22 septembre 1991 J11 AS Cannes Ext. Symbol oppose vote.svg 2 - 0 9e 3 366
Jeudi 26 septembre 1991 J12 AS Monaco Dom. Symbol support vote.svg 1 - 0 Gravelaine 7e 8 256
Samedi 5 octobre 1991 J13 Stade rennais Ext. Symbol oppose vote.svg 1 - 0 10e 9 267
Samedi 19 octobre 1991 J14 Paris SG Dom. Symbol support vote.svg 2 - 0 Gravelaine, Pickeu 8e 9 678
Samedi 26 octobre 1991 J15 Lille OSC Ext. Symbol support vote.svg 1 - 2 Dangbeto, Cauet 5e 5 856
Samedi 2 novembre 1991 J16 Sporting Toulon Var Dom. Symbol support vote.svg 4 - 1 Rio, Gorter, Paille, Thimotée 4e 7 513
Samedi 9 novembre 1991 J17 FC Metz Dom. Symbol support vote.svg 1 - 0 Paille 4e 9 160
Samedi 16 novembre 1991 J18 Nîmes Olympique Ext. Symbol support vote.svg 0 - 1 3e 9 657
Samedi 23 novembre 1991 J19 FC Sochaux Dom. Symbol neutral vote.svg 1 - 1 Paille 3e 8 559
Dimanche 1er décembre 1991 J20 AS Saint-Étienne Ext. Symbol neutral vote.svg 1 - 1 Rio 3e 12 000
Vendredi 6 décembre 1991 J21 RC Lens Dom. Symbol support vote.svg 2 - 0 Cauet, Lebourgeois 3e 5 511
Samedi 14 décembre 1991 J22 AJ Auxerre Ext. Symbol oppose vote.svg 5 - 1 Rio 4e 6 000
Mercredi 18 décembre 1991 J23 FC Nantes Dom. Symbol neutral vote.svg 1 - 1 Gravelaine 4e 8 103
Samedi 21 décembre 1991 J24 Olympique de Marseille Ext. Symbol oppose vote.svg 5 - 0 5e 22 000
Samedi 18 janvier 1992 J25 Olympique lyonnais Dom. Symbol support vote.svg 1 - 0 Gravelaine 5e 6 648
Vendredi 24 janvier 1992 J26 Le Havre AC Ext. Symbol support vote.svg 0 - 1 Rio 3e 9 075
Samedi 1er février 1992 J27 Montpellier HSC Dom. Égal 0 - 0 4e 6 800
Samedi 8 février 1992 J28 AS Nancy-Lorraine Ext. Symbol oppose vote.svg 3 - 0 7e 6 756
Samedi 15 février 1992 J29 AS Cannes Dom. Symbol support vote.svg 3 - 1 Rio (2), Paille 5e 6 085
Vendredi 28 février 1992 J30 AS Monaco Ext. Symbol oppose vote.svg 2 - 1 Paille 6e 3 500
Samedi 7 mars 1992 J31 Stade rennais Dom. Égal 0 - 0 5e 7 592
Jeudi 19 mars 1992 J32 Paris SG Ext. Symbol oppose vote.svg 3 - 1 Dumas 7e 25 000
Samedi 28 mars 1992 J33 Lille OSC Dom. Égal 3 - 3 Paille (2); Gravelaine 6e 6 388
Samedi 4 avril 1992 J34 Sporting Toulon Var Ext. Égal 0 - 0 6e 4 000
Samedi 11 avril 1992 J35 FC Metz Ext. Symbol support vote.svg 1 - 2 Germain, Rio 6e 6 481
Samedi 18 avril 1992 J36 Nîmes Olympique Dom. Symbol support vote.svg 2 - 0 Dumas, Gravelaine 4e 7 246
Samedi 25 avril 1992 J37 FC Sochaux Ext. Symbol oppose vote.svg 2 - 0 5e 5 000
Vendredi 1er mai 1992 J38 Toulouse FC Dom. Symbol support vote.svg 1 - 0 Cauet 5e 10 653

Coupe de France[modifier | modifier le code]

Date Tour Adversaire Lieu Score Buteurs SMC Public
Dimanche 23 février 1992 32e de finale Pont-l'Abbé (DH) Ext. Symbol support vote.svg 0 - 2 Paille, Gravelaine 6 076
Samedi 14 mars 1992 16e de finale RC Lens Dom. Symbol support vote.svg 5 - 4 (a.p.) [3] Gorter (2), Dangbeto, Gravelaine, Pickeu 4 813
Mercredi 8 avril 1992 8e de finale Pau FC (D3) Ext. Symbol support vote.svg 0 - 0 (3 - 5 tab) 11 973
Mercredi 22 avril 1992 1/4 de finale Olympique de Marseille Dom. Symbol oppose vote.svg 1 - 3 Dangbeto 11 568

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Difficultés financières pour le stade Malherbe de Caen, Le Monde, 20 octobre 1991.
  2. Malherbe en crise de croissance, Le Monde du 26 novembre 1991.
  3. Élu 3e meilleur match de l'année 1992 par France Football.

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]