Michel Rio (football)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rio et Michel Rio.
Michel Rio
Une illustration sous licence libre serait la bienvenue : importer un ficher.
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (54 ans)
Lieu Saint-Brieuc
Taille 1,79 m (5 10)
Période pro. 1984-1996
Poste Milieu de terrain
Parcours amateur
Saisons Club
1980-1982 Drapeau : France US Montagnarde
1982-1984 Drapeau : France Stade briochin
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
1984-1986 Drapeau : France EA Guingamp 085 (27)
1986-1988 Drapeau : France FC Nantes 051 0(2)
1988-1989 Drapeau : France FC Metz 024 0(4)
1989-1992 Drapeau : France SM Caen 113 (17)
1992-1994 Drapeau : France Le Havre AC 060 0(6)
1994-1996 Drapeau : France Stade briochin 15+ 0(2)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
2004-2010 Drapeau : France CO Briochin
2012-2015 Drapeau : France FC Plérin
1 Compétitions officielles nationales et internationales.

Michel Rio, né le 7 mars 1963 à Saint-Brieuc, est un footballeur professionnel français, devenu entraîneur à un niveau amateur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ce milieu de terrain, mesurant 1,79m pour 72 kg, est sélectionné en Équipe de France olympique[réf. nécessaire]. Il dispute au cours de sa carrière 237 matchs en première division et y inscrit 29 buts[1].

Il connaît un sommet de sa carrière à Caen, où il est titulaire dans une équipe qui termine en 1992 à la 5e place de première division. Il détient depuis cette saison-là le record du but le plus rapide inscrit en Division 1 (huit secondes), lors d'une victoire (3-1) contre l'AS Cannes le [2],[3]. Alors que son contrat à Caen, en difficulté financière, n'est pas prolongé en 1992, il poursuit sa carrière au Havre[4].

De 2004 à 2010, il est l'entraineur du « Club Olympique Briochin Stade Ploufraganais », le deuxième club de Saint-Brieuc, qui joue un temps en Division supérieure d'élite. En 2012 il est nommé sur le banc du FC Plérin[5], une autre équipe amateur de la région. En 2015 il décide de prendre du recul[6].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Michel Rio (football) [1]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Total
Division M B M B M B
1980-1981 Drapeau de la France US Montagnarde D3 - - - - 0 0
1981-1982 Drapeau de la France US Montagnarde D3 - - - - 0 0
1982-1983 Drapeau de la France Stade briochin D3 - - - - 0 0
1983-1984 Drapeau de la France Stade briochin D4 - - - - 0 0
1984-1985 Drapeau de la France EA Guingamp D2 34 10 - - 34 10
1985-1986 Drapeau de la France EA Guingamp D2 34 9 1 0 35 9
1986-1987 Drapeau de la France EA Guingamp D2 16 8 - - 16 8
1986-1987 Drapeau de la France FC Nantes D1 20 1 - - 20 1
1987-1988 Drapeau de la France FC Nantes D1 26 1 3 0 29 1
1988-1989 Drapeau de la France FC Nantes D1 2 0 - - 2 0
1988-1989 Drapeau de la France FC Metz D1 23 4 1 0 24 4
1989-1990 Drapeau de la France SM Caen D1 36 3 1 0 37 3
1990-1991 Drapeau de la France SM Caen D1 35 6 1 0 36 6
1991-1992 Drapeau de la France SM Caen D1 36 8 4 0 40 8
1992-1993 Drapeau de la France Le Havre AC D1 36 4 1 0 37 4
1993-1994 Drapeau de la France Le Havre AC D1 17 2 - - 17 2
1994-1995 Drapeau de la France Le Havre AC D1 6 0 - - 6 0
1994-1995 Drapeau de la France Stade briochin D2 12 2 2 0 14 2
1995-1996 Drapeau de la France Stade briochin D3 - - 1 0 1 0
Total sur la carrière 333 58 15 0 348 58

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Fiche de Michel Rio sur footballdatabase.eu, consulté le 25 avril 2015
  2. Alex Bourouf, « Le but le plus rapide de l'histoire de la Ligue 1 » sur oldschoolpanini.com, consulté le 25 avril 2015
  3. « Michel Rio : but en 8 secondes, record à battre. Info - Caen.maville.com », sur www.caen.maville.com (consulté le 22 janvier 2016)
  4. « J2. Quand la bande à Gravelaine étrillait le Téfécé », sur Stade Malherbe Caen (consulté le 22 janvier 2016)
  5. « DRH/ Nouvel entraîneur du FC Plérin. Michel Rio : «Amener mon expérience et ma passion» », sur Le Telegramme (consulté le 22 janvier 2016)
  6. « Plérin FC. Nouvelle organisation pour le club », sur Le Telegramme (consulté le 22 janvier 2016)