Saint-Georges (Lot-et-Garonne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Georges, Saint Georges (homonymie) et Georges.

Saint-Georges
Saint-Georges (Lot-et-Garonne)
La mairie
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Lot-et-Garonne
Arrondissement Villeneuve-sur-Lot
Canton Le Fumélois
Intercommunalité CC Fumel Vallée du Lot
Maire
Mandat
Maurice Lapouge
2014-2020
Code postal 47370
Code commune 47328
Démographie
Population
municipale
550 hab. (2016 en augmentation de 1,66 % par rapport à 2011)
Densité 34 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 26′ 34″ nord, 0° 56′ 05″ est
Altitude Min. 55 m
Max. 158 m
Superficie 15,96 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Lot-et-Garonne

Voir sur la carte administrative de Lot-et-Garonne
City locator 14.svg
Saint-Georges

Géolocalisation sur la carte : Lot-et-Garonne

Voir sur la carte topographique de Lot-et-Garonne
City locator 14.svg
Saint-Georges

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Georges

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Georges

Saint-Georges est une commune du Sud-Ouest de la France, située dans le département de Lot-et-Garonne (région Nouvelle-Aquitaine).

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Commune située entre Tournon-d'Agenais et Fumel.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Saint-Georges[1]
Saint-Vite Montayral
Trentels Saint-Georges Bourlens
Trémons Cazideroque

Climat[modifier | modifier le code]

Saint-Georges se situe dans la zone climatique océanique. Mais, il s'agit d'un climat océanique dégradé avec une amplitude thermique annuelle plus marquée et des précipitations moins abondantes que sur le littoral aquitain. De plus, à la différence du littoral, le printemps (surtout à sa fin) y est plus arrosé que l'hiver. Les vents dominants sont d'ouest sans être exclusifs[2].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
juin 1995 mars 2001 Charles Combelles[3]    
mars 2001 mars 2008 Michel Larroque[3]    
mars 2008 2014 Maurice Lapouge SE Exploitant agricole, dirigeant coopérative
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1946. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[5]. En 2016, la commune comptait 550 habitants[Note 1], en augmentation de 1,66 % par rapport à 2011 (Lot-et-Garonne : +0,59 %, France hors Mayotte : +2,44 %).
Évolution de la population  [ modifier ]
1946 1954 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006
411430478500530548572561550
2007 2012 2016 - - - - - -
548550550------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

En 2008, Saint-Georges comptait 542 habitants (soit une diminution de 1 % par rapport à 1999). La commune occupait le 15 497e rang au niveau national, alors qu'elle était au 14 042e en 1999, et le 127e au niveau départemental sur 319 communes.

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués à Saint-Georges depuis 1793.

Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par loi du 27 février 2002, dite loi de démocratie de proximité[8], afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises.

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (22,3 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) tout en étant toutefois inférieur au taux départemental (28,3 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (51,1 % contre 48,4 % au niveau national et 48,3 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 51,1 % d’hommes (0 à 14 ans = 16,1 %, 15 à 29 ans = 18,6 %, 30 à 44 ans = 21,4 %, 45 à 59 ans = 23,9 %, plus de 60 ans = 20,1 %) ;
  • 48,9 % de femmes (0 à 14 ans = 19,4 %, 15 à 29 ans = 13,1 %, 30 à 44 ans = 18,7 %, 45 à 59 ans = 24,3 %, plus de 60 ans = 24,6 %).
Pyramide des âges à Saint-Georges en 2007 en pourcentage[9]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,4 
90  ans ou +
2,6 
6,8 
75 à 89 ans
9,3 
12,9 
60 à 74 ans
12,7 
23,9 
45 à 59 ans
24,3 
21,4 
30 à 44 ans
18,7 
18,6 
15 à 29 ans
13,1 
16,1 
0 à 14 ans
19,4 
Pyramide des âges du département de Lot-et-Garonne en 2007 en pourcentage[10]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,5 
90  ans ou +
1,6 
9,1 
75 à 89 ans
12,4 
16,1 
60 à 74 ans
16,7 
21,4 
45 à 59 ans
20,9 
19,3 
30 à 44 ans
18,5 
16,2 
15 à 29 ans
14,6 
17,4 
0 à 14 ans
15,2 

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  • L’activité économique de Saint-Georges est caractérisée par ses vergers de prunes d’ente. Puits, fontaines et abreuvoirs jalonnent les circuits de randonnées ; ils abritent plusieurs espèces d’amphibiens dont le triton crêté. Des animations nature sont organisées régulièrement. En savoir + : http://www.tourisme-fumel.com/
  • Liste des communes de Lot-et-Garonne

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Carte IGN sous Géoportail
  2. Papy Louis, Atlas et géographie du Midi atlantique, p.27, Paris, Flammarion, 1982
  3. a et b http://www.francegenweb.org/mairesgenweb/resultcommune.php?id=8336 sur le site MairesGenWeb
  4. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  8. Loi no 2002-276 du 27 février 2002 relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V "des opérations de recensement".
  9. « Évolution et structure de la population à Saint-Georges en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 12 février 2011)
  10. « Résultats du recensement de la population de Lot-et-Garonne en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 12 février 2011)