Rocket Raccoon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rocket Raccoon
Personnage de fiction apparaissant dans
Univers Marvel.

Cosplays de Rocket Raccoon et Groot
Cosplays de Rocket Raccoon et Groot

Alias Rocky Raccoon, Ranger Rocket
Origine planète Halfworld
Espèce sorte de raton laveur génétiquement modifié
Caractéristique pilote accompli
excellent tireur
Arme favorite 2 pistolets laser
Affiliation Gardiens de la Galaxie
Entourage Star-Lord
Groot
Mantis
Adam Warlock
Drax le Destructeur

Créé par Keith Giffen
Bill Mantlo
Voix Bradley Cooper (VO)
Alexis Victor (VF)
Films Les Gardiens de la Galaxie
Les Gardiens de la Galaxie 2
Séries Les Gardiens de la Galaxie
Première apparition Marvel Preview #7 (1976)
Éditeurs Marvel Comics

Rocket Raccoon est un super-héros extraterrestre appartenant à l'univers Marvel de la maison d'édition Marvel Comics.

Histoire éditoriale du personnage[modifier | modifier le code]

La paternité du personnage est attribuée à la fois à Bill Mantlo et Keith Giffen[1], le nom du personnage s'inspire de la chanson des Beatles Rocky Raccoon[2].

Le personnage apparaît pour la première fois à l'été 1976 dans le numéro 7 de Marvel Preview, un magazine racontant des histoires indépendantes, dans un chapitre de la série "The Sword in the Star" sous le nom de "Rocky"[3],[4]. "The Sword in the Star" ayant été annulé au numéro suivant, le personnage ne réapparaît plus par la suite.

Le personnage réapparaît pour les 20 ans du titre The Incredible Hulk dans le numéro 271 où l'on apprend que le prénom "Rocky" est le diminutif de "Rocket". L'épisode, scénarisé par Bill Mantlo donne un univers à Rocket, le demi-monde rempli d'allusions aux Beatles : il est accompagné d'un morse nommé Wal Rus (clin d'œil à la chanson I Am the Walrus) et on y trouve une bible de Gideon comme dans la chanson Rocky Raccoon[5]. En 1985 Bill Mantlo scénarise un récit en quatre épisodes autour du personnage avec des dessins de Mike Mignola et un encrage de Al Gordon et de Al Milgrom. A la fin du récit, Rocket Raccoon quitte le demi-monde et part voyager à travers la galaxie.

Le personnage réapparaît comme personnage secondaire dans différents comic-books, en 1990 dans le Quasar n°15 et en 1992 dans les numéros 44 à 46 de Miss Hulk. Le personnage apparaîtra dans un total de dix comic-books durant une dizaine d'année[6]. Après une brève apparence en 2006 dans le comic-book dans un numéro de Les Exilés il apparaît en 2007 dans la série Annihilation: Conquest et Annihilation: Conquest - Star-Lord[5],[7]. Cette mini-série va engendrer une nouvelle équipe des Gardiens de la Galaxie[5],[8]. Il en deviendra un membre régulier jusqu'à l'annulation du comic-books au numéro 25 en 2010 et apparaitra dans la mini-série The Thanos Imperative[3]. Accompagné du personnage de Groot, Rocket fait partie des mini-séries Annihilators et Annihilators: Earthfall de mars à décembre 2011.

Rocket Raccoon, au côté des autres Gardiens, apparaît dans les numéros 4 à 8 du comic book Avengers Assemble une série destinée aux fans du film de 2012 The Avengers(film). Il réapparaît en 2012 à partir du volume 3 de la nouvelle série des Gardiens de la Galaxie autour du reboot du Marvel NOW![9]. En juillet 2014 un nouveau comic autour de Rocket Raccoon est lancé avec Skottie Young au dessin[10] puis Jake Parker à partir du volume 5[11]. La série se termine en mai 2015 lors des événements de la saga Secret Wars[12]. Une nouvelle série nommée Rocket Raccoon and Groot commence en janvier 2016 lors du reboot All-New, All-Different Marvel[13].

Biographie du personnage[modifier | modifier le code]

Rocket Raccoon est à l'origine le "gardian du quadrant de Keystone" : une aire de l'espace scellée du reste de la galaxie par le Mur Galacian. Rocket en est le range et le capitaine d'un vaisseau appelé le Rack 'n' Ruin. Lui et son premier matelot Lem Orse ("Wal Rus"), un morse parlant, viennent de la planète du demi-monde. Celle-ci est une colonie abandonnée où des malades mentaux, nommés les sinoqeues, ont été laissés aux soins d'animaux parlant et de robots afin de les assister. Tous vénèrent un livre nommée "La Bible de Gidéon" qu'ils n'arrivent pas à lire. Rocket y croise Hulk qui se retrouve sur sa planète par erreur.

Toutefois, une guerre entre les deux fabricants de jouets, Judson Jakes et Lord Dyvyne détruit l'équilibre dans le demi-monde. A l'occasion de ces événements le Rack 'n' Ruin y est détruit et les secrets de la Bible de Gidéon y sont révélés. Les sinoques finissent par redevenir mentalement sain, les deux fabricants sont tués et Rocket finit par partir voyager dans l'espace avec ses compagnons.

Un peu plus tard, Rocket se retrouve captif du monde-laboratoire de l'Étranger, duquel il parvient à s'enfuir.

Annihilation[modifier | modifier le code]

Rocket Raccoon lutte au côté de Star-Lord contre la Horde d'Annihilus. Il fait depuis partie des nouveaux Gardiens de la Galaxie.

Pouvoirs et capacités[modifier | modifier le code]

Rocket Raccoon est en tout point semblable à un raton laveur terrestre. Il possède donc un excellent odorat et une vue perçante. C'est un pilote accompli, et un excellent tireur. Il porte toujours sur lui deux pistolets laser, et a un goût prononcé pour toute arme lourde.

Apparitions dans d'autres médias[modifier | modifier le code]

Bradley Cooper prète sa voix à Rocket Raccon dans Les Gardiens de la Galaxie (2014)

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb.

Films[modifier | modifier le code]

Interprété (voix) par Bradley Cooper dans l'Univers cinématographique Marvel

Télévision[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Ed Mazza, « Bill Mantlo, Rocket Raccoon Co-Creator, Gets Private Guardians Screening In Care Facility », The Huffington Post,
  2. (en) Bill Reed, « 365 Reasons to Love Comics #163 », Comics Should Be Good, Comic Book Resources, (consulté le 10 septembre 2012)
  3. a et b (en)Rocket Raccoon sur Grand Comics Database
  4. Mantlo, Bill, Marvel Preview,
  5. a, b et c (en) Brian Cronin, « The Unlikely Journey of Guardians of the Galaxy Star Rocket Raccoon », Comic Book Resources, (consulté le 21 février 2014)
  6. (en) Sean Collins, « The Rise of Guardians of the Galaxy's Rocket Raccoon », Rolling Stone,
  7. (en) Brian Warmoth, « Getting Exclusive at Marvel's Cup O' Joe », WizardUniverse.com (consulté le 25 février 2007)
  8. (en) Vaneta Rogers, « Greeting the Guardians: Rocket Raccoon, Groot », Newsarama,
  9. (en) Dave Richards, « NYCC: Bendis, McNiven & Wacker Relaunch the Guardians of the Galaxy », Comic Book Resources, (consulté le 15 octobre 2012)
  10. (en) Rich Johnston, « Rocket Raccoon #1 By Mister Skottie Young To Sell 300,000 (Update) », Bleeding Cool,
  11. (en) JK Parkin, « Jake Parker brings extra Groot to Rocket Raccoon #5′ », Comic Book Resources,
  12. (en) Rich Johnston, « Marvel Announces Groot #1 – To Replace Rocket Raccoon For Secret Wars », Bleeding Cool,
  13. (en) JK Parkin, « Rocket Raccoon & Groot Reunite For New Adventures », Marvel Comics,  : « Skottie Young and Filipe Andrade continue the exploits of these two Guardians of the Galaxy in their own spotlight series! »
  14. (en) Ben Mortimer, « James Gunn Comes Clean on a Lot of Guardians of the Galaxy Rumours », Hey U Guys.co.uk, (consulté le 20 mai 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]

(en) Rocket Raccoon sur Marvel.com