Stade de Reims (féminines)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Reims Football Féminin)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Stade de Reims
Logo du Stade de Reims
Généralités
Nom complet Stade de Reims
Noms précédents Football Club Féminin Reims
(1968-1969)
Fondation 1968
Couleurs Rouge et blanc
Stade Stade Louis Blériot
Siège 2, rue Albert Camus
51100 Reims
Championnat actuel Division 2
Président Drapeau : France Jean-Pierre Caillot
Entraîneur Drapeau : France Amandine Miquel
Site web www.feminine.stade-de-reims.com
Palmarès principal
National[1] Championnat de France (5)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Division 2 2018-2019
0

La section féminine du Stade de Reims est un club de football féminin français basé à Reims et fondé en 1968 sous le nom de Football Club Féminin Reims, puis est absorbé par le Stade de Reims le 10 novembre 1969.

Les Rémoises font partie des seize équipes qui ont fondé la Division 1 en 1974. Elles participent d'ailleurs aux huit premières finales de la compétition, remportant cinq titres de championne de France. Mais dans les années 1980, l'équipe féminine décline sportivement et retrouve le niveau départemental puis disparait avec la liquidation judiciaire du club en 1992. À la suite du retour du club professionnel masculin parmi l'élite, la section féminine est recréée en septembre 2014 et évolue depuis 2015 en Division 2.

Histoire[modifier | modifier le code]

Au lendemain de la révolution de mai 1968, Pierre Geoffroy qui est à la tête de la kermesse annuelle locale trouve une idée originale, un match de foot entre femmes. Pour cela, il s'appuie sur les épouses et fiancées des joueurs du Stade de Reims afin de composer les équipes. Le journaliste passe alors une annonce dans son journal et reçoit en retour de nombreuses candidatures provenant de Reims et ses environs. La kermesse est une réussite d'autant qu'elle se déroule au stade Auguste Delaune devant 6 000 spectateurs en lever de rideau d'un match de l'équipe masculine, grâce à l'appui d'un dirigeant du club, le Docteur Serge Bazelaire. Dans la foulée, les « Kopettes » demandent à leur mentor de monter un club entièrement féminin. Le journaliste accepte et le Football Club Féminin de Reims voit le jour avec à sa tête, Pierre Geoffroy qui multiplie les fonctions: entraîneur, manager, secrétaire.

Rapidement l'équipe rémoise grandit, attire, et obtient des contrats à l'étranger pour une série de matches amicaux. À la demande du visionnaire Serge Batteux, l'équipée rémoise rentre dans le giron du club phare des années 1950-1960; le 10 novembre 1969, Le FCF Reims devient la section féminine du Stade de Reims. Le club emblématique de la Cité des Sacres joue son premier match le 18 novembre. Il continue sa tournée autour du monde, puis, il participe au premier championnat officiel reconnu par la FFF en 1970 (championnat du Nord Est)[2].

En 1971, les Stadistes représentent la France et participent à l'officieux championnat du Monde des clubs où elles foulent le stade Azteca devant 100 000 aficionados. L'année suivante, elles se produisent en Indonésie dans un stade à nouveau plein, 60 000 spectateurs, malgré la retransmission télévisée du match. Le Stade en profite alors pour faire signer une jeune joueuse de 17 ans, Anne O'Brien, cousine de l'international irlandais et capitaine du Leeds United, Johnny Giles. Un premier transfert depuis l'étranger qui appelle d'autres lointains déplacements comme aux Antilles et Haïti durant l'année 1974 devant des foules toujours aussi nombreuses à chacune de leurs rencontres.

Sur le plan national, les Stadistes sont invaincues depuis la création du club. En plus de 200 matches joués elles ne comptent que 23 défaites, toutes subies lors de leurs tournées à l'étranger. Les Rémoises dont la cadette, Isabelle Musset, a 15 ans et la doyenne, Marie-Louise Butzig, 30, sont pour certaines ouvrières en dehors du carré vert. La majorité, étudiantes ou secrétaires et trouvent dans le football un moyen d'échapper à leur quotidien, sous l'égide de leur mentor Pierre Geoffroy et des dirigeants rémois tombés secrètement amoureux de leurs protégées depuis que l'équipe masculine est sur le déclin. En 1975 à Reims, les filles inscrivent alors une première ligne officielle au palmarès.

Après une première phase aisément franchie par Reims (3 victoires, 22 buts pour, 1 but contre), en quart de finale, les Rémoises continuent leur sans-faute et sortent le FC Metz (2-1, 5-0) avant de faire tomber le FC Rouen en demi (2-0, 2-1). La finale face à l'AS Orléans sera à sens unique. Un tir de Dominique Dewulf, une reprise de l'Irlandaise Anne O'Brien, une autre de Marie-Bernadette Thomas puis une nouvelle réalisation de Dominique Dewulf portait le score à 4-0 à la pause. La seconde période était gérée par les Champenoises devant leur public. La virevoltante Michèle Wolf inscrivant le cinquième but. Emmenée par la capitaine Ghislaine Souef, la section féminine du Stade de Reims remporte le premier championnat de France officiel lancée lors de la saison 1974-1975, quatre ans après sa reconnaissance par les instances françaises.

Le Stade de Reims conserve son titre les deux saisons suivantes: en 1976-1976, il bat en finales le FC Rouen, sur le score cumulé de huit buts à un, puis en 1976-1977, il domine Caluire SCSC, quatre buts à un.

Le club champenois s'impose encore à l'extérieur de l'hexagone: les rémoises représentent la France lors d'une compétition mondiale non officielle organisée à Taïwan en octobre 1978, et remportent cette compétition.

Malgré ses succès, les affluences lors des matchs de l'équipe féminine restent confidentielles, de l'ordre de 200 à 300 spectateurs à domicile[3]. Dauphines de l'AS Étrœungt en 1978, 1979 et 1981, elles remportent deux nouveaux titres en 1980 et 1982. L'équipe est finalement reléguée en 1985-1986, puis de nouveau en 1988-1989, et la section féminine disparait consécutivement au dépôt de bilan du club en 1992.

Des joueuses rémoises continueront à évoluer plusieurs mois plus tard sous l'ancienne appellation, le Football Club Féminin Rémois. Elles remportent le championnat interrégional, accèdent en National 1B où elles se maintiennent encore trois saisons avant d'être reléguées en régional en 1995.

La section féminine est relancée en septembre 2014[4]. Sous la direction de leur entraineur Florent Ghisolfi, les rémoises sont championnes Division d'honneur Champagne-Ardenne et accèdent à la Division 2 dès la saison 2015-2016, en remportant les barrages interrégionaux.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Le palmarès de l'équipe féminine du Stade de Reims comporte cinq championnats de France.

Le tableau suivant liste le palmarès du club actualisé à l'issue de la saison 2014-2015 dans les différentes compétitions officielles au niveau national, international, régional.

Palmarès du Stade de Reims
Compétitions nationales Équipes de jeunes
Votre aide est la bienvenue

Bilan saison par saison[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant retrace le parcours du club depuis la création de la première division en 1974.

Parcours du club par saison
Édition Division 1 Division 2 Divisions régionales
1974-1975 Vainqueur Championnat inexistant -
1975-1976 Vainqueur -
1976-1977 Vainqueur -
1977-1978 Finaliste -
1978-1979 Finaliste -
1979-1980 Vainqueur -
1980-1981 Finaliste -
1981-1982 Vainqueur -
1982-1983 3e (Gr. B) - -
1983-1984 2e (Gr. C) - -
1984-1985 2e (Gr. D) - -
1985-1986 - 6e (Gr. B) -
1986-1987 - Championnat inexistant non connu
1987-1988 - non connu
1988-1989 9e (Gr. A) -
1989-1990 - non connu
1990-1991 - non connu
1991-1992 - non connu
1992-2014 pas de Section féminine pas de Section féminine pas de Section féminine
2014-2015 - - Champion DH Champagne Ardennes
2015-2016 - 5e (Gr. A) -
2016-2017 - 5e (Gr. A) -
2017-2018 - 2e (Gr. A) -

Effectif actuel[modifier | modifier le code]

Effectif du Stade de Reims [5]
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[6] Nom Date de naissance Sélection[7] Club précédent
Gardiens
999 G Drapeau de la France Jacob, ClaireClaire Jacob 03/05/1996 (22 ans) France U19 FC Lillers
999 G Drapeau de la France Moitrel, PaulinePauline Moitrel 06/04/1999 (19 ans) - Fc Lillers
Défenseurs
999 D Drapeau de la France Annequin, KatelyneKatelyne Annequin 28/07/1997 (21 ans) - ESTAC Troyes
999 D Drapeau de la France Caye, EdenEden Caye 19/06/1990 (28 ans) - AS Nancy-Lorraine
999 D Drapeau de la France Cochain, ZoéZoé Cochain 28/07/1991 (27 ans) - Saint-Memmie
999 D Drapeau de la France Guedé, LéaLéa Guedé 22/11/1992 (26 ans) - Saint-Memmie
999 D Drapeau de la France Noël, CharlotteCharlotte Noël 28/11/1997 (21 ans) - OFC Charleville-Mézières
999 D Drapeau de la France Rebours, CharlotteCharlotte Rebours 21/04/1999 (19 ans) France U16 ESTAC Troyes
999 D Drapeau de la France Thill, MélissaMélissa Thill 23/06/1991 (27 ans) - FCF Condé
Milieux
999 M Drapeau de la France Adam, CoralineCoraline Adam 23/07/1997 (21 ans) - ESTAC Troyes
999 M Drapeau de la France Banner, AlexandraAlexandra Banner 08/03/1989 (29 ans) - FCF Hénin-Beaumont
999 M Drapeau de la France Colzani, OcéaneOcéane Colzani 31/12/1997 (20 ans) - OFC Charleville-Mézières
999 M Drapeau de la France David, TessTess David 10/06/1995 (23 ans) - ESTAC Troyes
999 M Drapeau de la France Decaudain, JulieJulie Decaudain 01/01/1986 (32 ans) - AS Saint-Quentin
999 M Drapeau de la France Fercocq, HélèneHélène Fercocq 27/08/1998 (20 ans) France U17 VGA Saint-Maur
999 M Drapeau de la France Gatto, LucieLucie Gatto 06/06/1989 (29 ans) France U17 Dijon FCO
999 M Drapeau de la France Moussaoui, InèsInès Moussaoui 14/06/1997 (21 ans) - -
999 M Drapeau de la France Noukouan, MaëvaMaëva Noukouan 19/10/1996 (22 ans) - Saint-Memmie
999 M Drapeau de la France Soyeux, EvannaEvanna Soyeux 06/04/1996 (22 ans) - -
Attaquants
999 A Drapeau de la France Kot, BeverlyBeverly Kot 11/04/1994 (24 ans) - EF Reims Sainte-Anne
999 A Drapeau de la France Lewandoski, CamilleCamille Lewandoski 14/06/1990 (28 ans) - FCF Hénin-Beaumont
999 A Drapeau de la France Maanane, KatiaKatia Maanane 06/03/1988 (30 ans) - Valur Reykjavik (Islande)
Entraîneur(s)
  • Drapeau : France Amandine Miquel
Entraîneur(s) adjoint(s)
  • Drapeau : France Nicolas Huon
Préparateur(s) physique(s)
  • Drapeau : France Benjamin Lebrun
Entraîneur(s) des gardiens
  • Drapeau : France Thomas Trochut
Kinésithérapeute
  • Drapeau : France Jean Michel Debailleux

Légende

Consultez la documentation du modèle

Joueuses emblématiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. Pascal Grégoire-Boutreau et Tony Verbicaro, Stade de Reims – une histoire sans fin, Cahiers intempestifs, (ISBN 2-911698-21-5) p. 156
  3. Laurence Prudhomme-Poncet, Histoire du football féminin au XXe siècle, L'Harmattan, (ISBN 2747547302) p. 252
  4. Portrait : l’équipe de football féminin du Stade de Reims article sur https://france3-regions.francetvinfo.fr, le 6 septembre 2014
  5. « D2 - Stade de Reims » (consulté le 6 octobre 2015)
  6. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  7. Seule la sélection la plus importante est indiquée.

Articles connexes[modifier | modifier le code]