Jacques Coquillay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jacques Coquillay
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Nationalité
Activités
Formation

Jacques Coquillay, né le à Châteauroux, est un sculpteur et pastelliste français.

Biographie[1][modifier | modifier le code]

Élève de 1956 à 1958 à l'école supérieure des beaux-arts de Tours, où il obtient le diplôme national de sculpture, puis de Marcel Gimond à l'École des beaux-arts de Paris de 1958 à 1960, Jacques Coquillay obtient le diplôme supérieur d'arts plastiques en 1960. En 1961, il entre dans les ateliers d'Hubert Yencesse et de Raymond Corbin. En 1961, il est logiste au concours du prix de Rome.

Durant les années 1960, au jury du prix de Rome, il rencontre Jean Carton, Raymond Martin et Georges Hilbert avec lesquels il se lie d'amitié. Il constitue un groupe de jeunes sculpteurs, aidé par Paul Belmondo, et réalise plusieurs expositions de groupe.

En 1965, il obtient le prix du conseil général de l'Oise, et en 1970, le prix Signature.

Coquillay fait la connaissance d'André Dunoyer de Segonzac en 1972. Celui-ci l'encourage et lui achète ses premiers bronzes. Une médaille d'or en sculpture lui est attribuée par la Société des artistes français.

En 1980 lui est remis le prix Edouard-Marcel Sandoz de la Fondation Taylor, et une médaille d'or en peinture par la Société des artistes français.

L'Académie des beaux-arts lui décerne le prix Raphaël Leygues en 1981. Il est élu vice-président de la Société des artistes français en 1983, poste qu'il occupera jusqu'en 1991.

Une rétrospective de l'œuvre de Coquillay se tient en 1992 au Salon d'automne, au Grand Palais à Paris. Le prix Jehan des Vignes-Rouges, de l'académie de Versailles, lui et remis en 1993.

Il est nommé peintre officiel de la Marine en 1995.

Le conseil général des Yvelines organise une rétrospective au domaine de Montreuil à Versailles en 2000. Une autre se déroule au palais Carnolès de Menton en 2001.

Il devient titulaire du corps des peintre de la Marine en 2005[2].

Ses sculptures et pastels sont conservés, entre autres, au musée d'art moderne de la ville de Paris (Torse de jeune fille), musée d'art contemporain de Fontainebleau (Maternité), musée Rapin à Villeneuve-sur-Lot (Ondine), musée Lambinet à Versailles, palais Carnolès à Menton (Le Châle) et dans les collections municipales de la ville de Versailles.

Œuvres dans des lieux publics[modifier | modifier le code]

  • Notre-Dame du Chêne, église de Viroflay,
  • Buste d'Hippolyte Maze et Marianne, mairie de Viroflay,
  • Petite fille au mouton, hôtel de ville de Taverny,
  • Monument du Souvenir, préfecture des Yvelines,
  • Marianne sous les traits de Catherine Deneuve, mairie des Essarts,
  • Naissance de Vénus pour une fontaine devant la gare d'Angers,
  • Vagabondage, Brissac,
  • La Pomme d'amour pour la fontaine de la place de l'hôtel de ville à Marmande,
  • La Vague (1990), pour la fontaine du C.E.S. de Rambouillet,
  • Vagabondage (1991), jardin du prieuré au Bourget-du-Lac,
  • Le Châle (1992), Sèvres,
  • Jeunesse (1993), patio de la mairie des Essarts,
  • L'Élégante (1993), Mulhouse,
  • La Nageuse (1995), Villepreux.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jacques Coquillay, Coquillay Sculptures, 2009.[réf. incomplète]
  • En escale à Perros-Guirec, Éditions Le Télégramme, 2002.
  • En escale en rade de Brest, Éditions Le Télégramme, 2003.
  • En escale en Pays Bigouden, Éditions Le Télégramme, 2004.
  • En escale à Saint-Tropez, Éditions Le Télégramme, 2004.
  • Les peintres officiels de la Marine Palais Bénédictine, [catalogue d'exposition], Éditions Snag, 2004.
  • Les peintres de la Marine, Éditions des Riaux, 2005.
  • Dieppe et sa région vues par les peintres officiels de la Marine, Éditions des Équateurs, 2005.
  • La pêche en Bretagne, Éditions Le Télégramme, 2006.
  • En escale sur l'Ile de Noirmoutier, Éditions Le Télégramme, 2007.
  • Les Peintres Officiels de la Marine en escale à Nice, [catalogue d'exposition], presses Espace Graphic, 2007.
  • La Baie de Concarneau sous le pinceau des Peintres officiels de la Marine, textes de François Bellec, Éditions Chasse-Marée - Glénat, 2009.
  • La baie de Saint-Vaast-la-Hougue sous le regard des Peintres officiels de la Marine, Éditions OREP, 2010.
  • En escale à Bénodet, Éditions Le Télégramme, 2010.
  • Les Peintres de la Marine au Musée de la Mer de Paimpol, [catalogue d'exposition], 2012.
  • Exposition des Peintres Officiels de la Marine - Château de l'Hermine (livret d'exposition), 2013.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]