Barrage de Tseuzier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Barrage de Tseuzier
Image illustrative de l'article Barrage de Tseuzier
Géographie
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Subdivision Canton du Valais
Coordonnées 46° 20′ 49″ nord, 7° 26′ 10″ est
Cours d'eau Lienne
Objectifs et impacts
Vocation Hydroélectricité
Date de mise en service 1957
Barrage
Type Barrage voûte
Hauteur du barrage
(fondation barrage)
156 m
Longueur du barrage 256 m
Épaisseur du barrage
(au sommet)
7 m
Épaisseur du barrage
(à la base)
26 m
Réservoir
Volume du réservoir 50 millions de m3
Surface du réservoir 85 ha
Longueur du réservoir 1,3 km

Géolocalisation sur la carte : Suisse

(Voir situation sur carte : Suisse)
Barrage de Tseuzier
Carte de la région

Le barrage de Tseuzier ou Zeuzier, parfois aussi appelé barrage du Rawyl ou Rawil, est un barrage voûte dans le canton du Valais en Suisse et proche de la station d'Anzère. Il se situe sur la rive droite du Rhône au fond du vallon de la Lienne, au pied du col du Rawyl et mesure 156 mètres de haut[1]. Il a été mis en service en 1957. Son bassin versant occupe 18,7 km2 et se situe à 1 777 m d'altitude.

En 1978, à la suite du percement de la galerie de sondage du tunnel du Rawyl, le barrage a été fortement endommagé. Les raisons de ces importantes déformations ne sont pas entièrement connues mais elles pourraient aussi provenir de failles encore actives ou de tassement du massif rocheux par un effet de drainage. L'Office fédéral suisse de l'économie des eaux a pris les dispositions pour en déterminer les causes, surveiller les réparations et la remise en eau[2].

Production d'électricité[modifier | modifier le code]

L'exploitant de ce barrage est la société Électricité de la Lienne SA constituée le . Ses trois actionnaires, la ville de Sion, le canton de Bâle-Ville et BKW FMB Energie SA, en possèdent un tiers chacun.

La production d'électricité est assurée par trois centrales :

  • l'usine de Chamarin, située à 1 389 m et dont la puissance atteint 0.9 MW ;
  • la centrale de Croix, située à 922 m et dont la puissance est de 66 MW ;
  • la centrale de Saint-Léonard, située à 498 m et dont la puissance est de 17 MW.

Du 1er octobre 2008 au 30 septembre 2009, ces installations ont généré 191,059 GWh mais la moyenne de production sur les vingt dernières années approche 250 GWh[3].

Lac de Tseuzier[modifier | modifier le code]

Le lac de Tseuzier est un lac artificiel formé par le barrage de Tseuzier ainsi que de la digue en terre de Proz-Riond, haute de 20 m et longue de 43 m. Il peut contenir 51 000 000 m3 d'eau sur une surface de 0,85 km2 et d'une profondeur maximale de 140 m.

Le tour complet du lac de Tseuzier est un parcours pédestre le long du bisse de Sion, qui dure 1 h 10.

Accès[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Historique des concessions de la Lienne[5]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Plaquette sur les détails de l'aménagement hydroélectrique

Sur les autres projets Wikimedia :