Barrage de Saint-Sernin-du-Bois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Barrage de Saint-Sernin-du-Bois
Vue de Saint-Sernin-du-bois (France).jpg
Le lac de barrage.
Géographie
Pays
Région
Département
Coordonnées
Barrage
Type
Localisation sur la carte de Saône-et-Loire
voir sur la carte de Saône-et-Loire
Arch dam 12x12 ne.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Arch dam 12x12 ne.svg

Le barrage de Saint-Sernin-du-Bois est un barrage voûte creux situé sur la commune de Saint-Sernin-du-Bois, département de Saône-et-Loire en Bourgogne-Franche-Comté.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ordonné par la puissante famille Schneider, son utilité originelle est l'alimentation en eau des usines du Creusot. Il est construit sur une dérivation du ruisseau du Foulon réalisée après 1860. Confrontée à la confiscation de cette ressource vitale, la commune de Saint-Sernin demanda des compensations. Les Schneider transigèrent en élevant des fontaines, des lavoirs et en accordant des facilités liées à l'usage de l'eau et la présence du barrage. En 1975, ce qui était encore l'usine Creusot-Loire cède son barrage aux communes du Creusot et de Montceau-les-Mines.

Construction[modifier | modifier le code]

La construction, sous la direction de Pierre Terrade, a duré du 21 mars 1917 à 1922. Il est mis en service, encore inachevé, le 15 mars 1921. Le chantier a occupé soixante personnes pour déblayer 4 000 m3, mettre en place 200 m3 de béton et 500 m3 de pierres de taille en granit de Bouvier.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

  • Type : barrage voûte creux ;
  • Structure interne : 31 puits d'exfiltration d'eau reliés par galeries sous surveillance ;
  • Hauteur, longueur : 23 m × 120 m ;
  • Volume de retenue : 880 000 m3 (Étang de Saint-Sernin) ;
  • Surface du plan d'eau : 17 hectares.

Source[modifier | modifier le code]

  • Jean-Claude Pierrat, « Les galeries du barrage creux de Saint-Sernin-du-Bois », Le Journal de Saône et Loire, 16 août 2013, page 6.