Barrage de Saint-Sernin-du-Bois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Barrage de Saint-Sernin-du-Bois
Image dans Infobox.
Le lac résultant de la construction du barrage.
Géographie
Pays
Région
Département
Coordonnées
Barrage
Type
Localisation sur la carte de Bourgogne-Franche-Comté
voir sur la carte de Bourgogne-Franche-Comté
Arch dam 12x12 ne.svg
Localisation sur la carte de Saône-et-Loire
voir sur la carte de Saône-et-Loire
Arch dam 12x12 ne.svg

Le barrage de Saint-Sernin-du-Bois est un barrage voûte creux situé sur le territoire de la commune de Saint-Sernin-du-Bois, département de Saône-et-Loire en Bourgogne-Franche-Comté.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ordonné par la puissante famille Schneider, ce barrage doit son utilité originelle à la nécessité d'alimenter en eau les usines du Creusot.

Il est construit sur une dérivation du ruisseau du Foulon réalisée après 1860. Confrontée à la confiscation de cette ressource vitale, la commune de Saint-Sernin demanda des compensations et les Schneider transigèrent en élevant des fontaines, des lavoirs et en accordant des facilités liées à l'usage de l'eau et la présence du barrage.

En 1975, ce qui était encore l'usine Creusot-Loire cèda son barrage aux communes du Creusot et de Montceau-les-Mines.

Le barrage (et ses deux réservoirs) constitue, de nos jours, l'un des éléments les plus pittoresques du patrimoine de Saint-Sernin-du-Bois, commune labelisée « Cité de caractère » en décembre 2019[1].

Construction[modifier | modifier le code]

La construction, réalisée sous la direction de Pierre Terrade, a duré du 21 mars 1917 à 1922.

L'ouvrage fut mis en service, encore inachevé, le 15 mars 1921.

Le chantier a occupé soixante personnes, qui furent employées à déblayer 4 000 m3, mettre en place 200 m3 de béton et 500 m3 de pierres de taille en granit de Bouvier.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Les principales caractéristiques du barrage sont les suivantes :

  • type : barrage voûte creux ;
  • structure interne : 31 puits d'exfiltration d'eau reliés par galeries sous surveillance ;
  • hauteur, longueur : 23 m × 120 m ;
  • volume de retenue : 880 000 m3 (Étang de Saint-Sernin) ;
  • surface du plan d'eau : 17 hectares.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Ressource relative à l'architectureVoir et modifier les données sur Wikidata :
  • Jean-Claude Pierrat, « Les galeries du barrage creux de Saint-Sernin-du-Bois », Le Journal de Saône-et-Loire, édition du 16 août 2013 (page 6).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Alain Dessertenne, Saint-Sernin-du-Bois, revue trimestrielle « Images de Saône-et-Loire » (publiée par l'association Groupe Patrimoines 71), n° 209 de , pages 6 à 9.