Plug-in audio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un plug-ins audio est un module d’extension qui va compléter un logiciel hôte, généralement une station audionumérique, pour lui apporter de nouvelles fonctionnalités relatives au son.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Bien qu'on trouve de nombreux hybrides et inclassables, les plug-ins audio se répertorient principalement en deux catégories[1] :

Le grand avantage des plug-ins est la possibilité d'étendre les possibilités de son logiciel hôte simplement en rajoutant des plug-ins. Inversement, un même plug-in pourra être chargé dans différents logiciels hôtes, pourvu qu'ils fonctionnent selon des normes communes.

Certains plug-ins audio sont gourmands en temps de calcul et en ressources logicielles. Afin mieux répartir les charges, il est parfois possible de les héberger sur d'autres machines liées en réseau comme c'est le cas avec le VST System Link, ou peuvent fonctionner sur du matériel dédié, comme sur les stations ProTools, Pyramix ou UAD-1 par exemple.

Normes[modifier | modifier le code]

Il n'existe pas de standard complètement généralisé pour les plugins audio, les logiciels hôtes mettant souvent en place leur propre norme. Le format VST est parfois cité comme un standard du fait qu'il est géré par de nombreux hôtes sous différents systèmes d'exploitation.

Sont listées ci-dessous quelques-unes des normes les plus répandues :

  • AAX (Avid Audio eXtension) développé par Avid
  • VST (Virtual Studio Technology) développé par Steinberg
  • AU (Audio Units) basé sur driver CoreAudio pour les logiciels audio d'apple développé par Emagic
  • LADSPA puis LV2 (Linux Audio Developer's Simple Plugin API)
  • Plug in RTAS (Real Time Audio Suite) développé par Digidesign (calculs effectués par le processeur central)
  • Plug in TDM (Time division Multiplexing) spécifique à ProTools et développé par Digidesign (calculs effectués par les processeurs des cartes audio professionnelles HD Core card et HD accel card de Digidesign)
  • Plug in VS3 (Merging Technologies Pyramix)
  • Plug in Winamp
  • Plug in MAS (Motu Audio system) spécifique pour le séquenceur Digital PErformer développé par M.O.T.U (Mark Of The Unicorn)
  • Plug in AS (Audio Suite) développé par Digidesign
  • Plug in Dxi spécifique au séquenceur Sonar

Limitations[modifier | modifier le code]

La principale limitation par rapport aux logiciels « tout intégré » se ressent au niveau de l'interaction entre l’hôte et le plugin, limitée à ce qui est prévu par la norme.

De plus, l'échange de documents de travail est également compliqué par le côté modulaire de l'architecture en plug-ins. Un musicien ou ingénieur du son passant d'une station de travail à l'autre devra vérifier que non seulement il dispose du logiciel hôte voulu, mais également que tous les plug-ins qu'il utilise sont présents. Cette tâche est compliquée par l'existence pour un même plug-in de versions incompatibles entre elles.

Notes et Référence[modifier | modifier le code]

  1. L'interface de FL Studio différencie les effets et les channels alors que techniquement ils ont le même format VST.

Voir aussi[modifier | modifier le code]