Avid Technology

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Avid Technology, Inc

Création 1987 Massachusetts
Fondateurs William J. Warner
Forme juridique Société anonyme (NASDAQ : AVID)
Action NASDAQ : AAPL
Slogan Make Manage Move Media
Siège social Drapeau des États-Unis Tewksbury, Massachusetts (États-Unis)
Direction Gary G. Greenfield
Activité Matériel informatique, Logiciel
Produits Media Composer, Pro Tools, iNEWS, Unity ISIS, Interplay
Effectif 2,728 (2009)[1]
Site web www.avid.com
Chiffre d’affaires 629 million US$ (2009)
en diminution25.56 % comparé à 2008[1]

Avid Technology, Inc est une société américaine spécialisée dans le développement d'outils informatiques de production audiovisuelle, en particulier de montage virtuel, de gestion de contenu et de publication de médias. Elle a été créée en 1987 et introduite en bourse en 1993. La maison mère se trouve à Tewksbury dans le Massachusetts.

Les produits Avid ont gagné plusieurs prix aux Oscars, Grammy et Emmy Awards.

Historique[modifier | modifier le code]

C'est en avril 1988 que le directeur marketing d'Apollo Computer, Inc., William J. Warner, crée le prototype du premier système de montage virtuel de la société (Avid/1 Media Composer) et le présente dans une suite privée du National Association of Broadcasters (NAB), le plus grand salon américain des professionnels de l'audiovisuel. Avid/1 est alors basé sur l'ordinateur Apple Macintosh II avec un logiciel et un matériel conçu par Avid.

Avid/1 est rendu public au NAB en . Le premier système vendu aux États-Unis est acheté par Alan Miller, du Rebo Studio de New York en . Il le teste en version bêta avec quatre autres sites jusqu'à la version définitive en .

En France, le premier système est également vendu en 1989, en version bêta, par la socété Macsys France SA[2] à Monsieur Jean-Michel Billaut, responsable de L'Atelier BNP Paribas situé à l'époque Avenue Kleber à Paris.

L'Université d'Hawaii est la première école à s'équiper d'un système Avid pour son laboratoire Media, encadré par Patricia Amaral. Anthony Pennings, aujourd'hui à l'Université de New York, est le premier directeur d'études à donner des formations sur les systèmes Avid.

Au début des années 1990, les produits Avid commencent à remplacer les tables de montage (comme la célèbre Moviola), permettant ainsi aux monteurs film de faire leur travail avec une plus grande souplesse.

En France, Luc Besson fait l'acquisition en d'un système AVID (version 1) chez Macsys France SA[2].

Le PDG de Macsys France SA, Abel N'Diaye, déjà en contact avec Bill Warner depuis le NAB 88 à Las Vegas, présente Avid en avant-première en France dès 1988, puis en Europe au salon Imagina 1988/89 à Monaco, puis en 1990/91/ et 1992. En 1993, la société Avid installe ses bureaux français à Paris.

Début 1992, Luc Besson réalise la première publicité télévisée montée entièrement sur AVID en France, à l'occasion des jeux olympiques d'Albertville. Le film est monté par Sylvie Landra, première monteuse française formée sur AVID par la société Macsys France, dès 1989/90, avant de rejoindre par la suite les équipes de Luc Besson. C'est encore ce cinéaste qui réalise le premier long métrage de cinéma entièrement monté sur AVID, Léon. Luc Besson monte ensuite tous ses films à l'aide des outils Avid.

Un des anciens logos d'Avid

En 1994, seuls deux films utilisent ce nouveau système de montage numérique, dont Pulp Fiction. En 1995, il s'agit d'une douzaine, annonçant le déclin du montage traditionnel de la pellicule 35mm. En 1996, Walter Murch reçoit l'Oscar du meilleur montage pour Le Patient anglais, monté sur Avid. C'est ainsi le premier prix donné à un film monté sur un système numérique. Dans le film Demain ne meurt jamais (1997), le logiciel fait même un caméo : on peut ainsi l'apercevoir sur le 3e moniteur de Gubta espionnant Paris parlant à Bond.

La majorité des émissions de télévision, publicités, long métrages, sont aujourd'hui montés sur des produits Avid ou d'autres systèmes virtuels concurrents ayant émergé depuis. Avid a créé des versions grand public de systèmes de montage virtuel, dérivées des produits professionnels, comme Xpress DV par exemple. Elle a même proposé, pendant un certain temps[Quand ?], une version gratuite permettant de se familiariser avec le montage virtuel.

En 1994, Avid crée l'Open Media Framework (OMF), format de fichier ouvert pour le partage de médias et de métadonnées. La société élargit ensuite élargi son domaine d'activité au stockage et à la gestion des médias, devenant un acteur majeur de l'industrie de la télévision. Les produits-clés de cet élargissement sont les systèmes de stockages partagés Unity MediaNetwork et Unity ISIS. En 2006, Avid lance Avid Interplay pour simplifier les flux de travail et la gestion de contenus pour la télévision et la post-production.

Produits[modifier | modifier le code]

Montage vidéo, montage film et finition[modifier | modifier le code]

News[modifier | modifier le code]

Animation[modifier | modifier le code]

Audio[modifier | modifier le code]

Gestion de contenu[modifier | modifier le code]

Stockage[modifier | modifier le code]

Technologies[modifier | modifier le code]

Acquisitions[modifier | modifier le code]

Année Sociétés détails / références
1994 Digidesign (en) (créateur et développeur de Pro Tools)
1994 Basys Système rédactionnel appartenant à ITN, vendu à DEC puis à Avid
1995 Elastic Reality, Inc. développant le logiciel de morphing Elastic Reality
1995 Parallax Software créateurs d'Matador, Illusion et Jester (ink-and-paint software)
1998 Softimage créateur: Eponyme - Daniel Langlois
1998 Tektronix Alliance stratégique avec Tektronix - le propriétaire de Lightworks
2000 The Motion Factory
2000 Pluto Technology
2001 iNEWS
2002 iKnowledge
2003 Rocket Networks Inventeur du premier réseau de communication entre plusieurs Pro Tools.
2004 NXN
2004 Bomb Factory (en) Janvier
2004 M-Audio Août
2005 Pinnacle Systems Avril
2005 Wizoo Août
2006 Medéa Corporation Janvier
2006 Sundance Digital Avril
2006 Sibelius Software Août
2010 Blue Order Solutions AG Janvier
2010 Euphonix (en) Avril[3]

Groupes de discussion[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Autres sites Avid :