Gravis Ultrasound

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir GUS.

La carte son Gravis Ultrasound classique.

La Gravis Ultrasound ou GUS est une carte son pour ordinateurs compatibles IBM PC, conçue par la société canadienne, Advanced Gravis Computer Technology (en). Elle fut populaire dans les années 1990 notamment dans la scène démo, du fait de sa possibilité, pour la première fois, en 1992 sur compatible PC de jouer des échantillons sonores basées sur des tables d'ondes, plutôt que de se limiter aux ondes sonores générées par un générateur de son programmable comme ses concurrentes[1]. La communauté de la Scène démo retrouvait ainsi les possibilités d’échantillonnage offertes par les processeur sonore Paula de l'Amiga sorti en 1985, et les musiciens, plus généralement, du PPG Wave, de Palm Products GmbH, sorti en 1991, permettant d'utiliser pleinement les trackers[2].

Contrairement aux cartes son de l'époque, toutes compatibles avec le standard AdLib (un générateur FM de base), la carte Gravis est dotée d'échantillons des instruments sur mémoire vive, la qualité est donc bien supérieure aux cartes son de prix similaires. La GUS était également à l’époque la seule carte son qui permettait d'utiliser des interruptions différentes pour les entrées et sortie, ce qui permettait de l'utiliser par exemple pour réaliser des effets sonores type écho.

FastTracker 2, est une évolution de Fastracker. La première version alors développé pour la Sound Blaster, la carte la plus populaire de l'époque qui supporte le format MOD des trackers 4 voix de l'Amiga. Il y ajoute la compatibilité avec le format XM et le support de la Gravis Ultrasound, plus adaptée à jouer des morceaux basés sur des échantillons sonores.

Son principal défaut était de ne pas être compatible avec la carte AdLib, forçant les utilisateurs à installer des émulateurs plus ou moins bien reconnus (époque avant Windows) pour l'utiliser avec les jeux ne la reconnaissant pas.

La GUS existe en diverses variantes :

  • GUS classic (1992, 256 ko de mémoire, supporte jusqu’à 1 Mo, entrée son via une carte fille) ;
  • GUS Max (1994, 512 ko RAM, supporte jusqu’à 1 Mo) ;
  • GUS plug & play (1995, basée sur AMD interwave, 1 Mo ROM, pas de RAM, mais peut utiliser des SIMM pour supporter jusqu’à 8 Mo) ;
  • GUS ACE (1995, entrée de gamme destinée à être utilisée en parallèle d'une sound blaster pour améliorer la qualité des sons midi) ;
  • GUS Extreme (1996, combine en une seule carte une ultrasound et une carte compatible sound blaster (ESS1688)).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Gravis Ultrasound Demos », sur The Gravis Ultrasound Archives
  2. (en) « how to run classic dos demos », sur crest.underground.net