Trémolo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un trémolo ou tremolo (repris du même substantif italien, dérivé de l'adjectif tremolo « tremblant ») est un effet qui consiste à faire varier périodiquement l'intensité de la note autour d'une valeur moyenne en conservant la hauteur de départ. Il s'obtient en décomposant une même note prolongée en répétitions rapides. La fréquence de jeu est d'environ 5 à 10 Hz.

Il faut le distinguer du vibrato qui consiste à faire varier faiblement la hauteur d'une note autour de sa fréquence.

Le nom est en particulier utilisé pour désigner une technique des instruments à cordes pincées (comme les guitares électriques et sur certains pianos électriques (Rhodes, Wurlitzer)), consistant à jouer rapidement plusieurs fois la même note afin d'obtenir un son prolongé, souvent utilisée pour les instruments ayant un faible soutien comme la mandoline.

Notation[modifier | modifier le code]

En musique, le trémolo est indiqué par deux ou trois barres qui coupent la queue, le nombre varie selon la durée de la note (on note généralement trois barres pour les rondes, blanches, et noires ; ainsi, les autres notes n'en comporteront que deux). Dans le cas d'une ronde (qui n'a pas de queue), les trois barres obliques du trémolo sont indiquées au-dessus de la note.

Tremolo notation.svg


Si le trémolo est entre plusieurs notes, les barres sont dessinées entre elles.

Tremolo notation two notes.svg

À noter que le trémolo peut quelquefois être noté par l'abréviation "trem."

Technique de guitare[modifier | modifier le code]

En guitare classique comme en guitare flamenco, le trémolo est une technique de main droite. La forme générale est une note basse jouée avec le pouce, suivie d'une note aiguë jouée avec les autres doigts (index, majeur et annulaire) et répétée plusieurs fois rapidement. Le trémolo parfait est appelé "arpège sur une corde".

La forme classique répète le schéma p a m i (pouce, annulaire, majeur, index), alors que la forme flamenco rajoute une note aiguë et a pour schéma p i a m i.

Un des morceaux les plus célèbres se jouant avec cette technique est "Recuerdos de la Alhambra" de Francisco Tárrega.

Trémolos de la mandoline ou du banjo[modifier | modifier le code]

Le trémolo est majoritairement utilisé pour jouer les notes longues sur la mandoline ou le banjo avec le médiator (ou plectre), constituant l'une des caractéristiques de ces deux instruments, lorsque la résonance des cordes (surtout presque absente sur le banjo de sonorité "sèche") est insuffisante pour prolonger une note dans sa durée.

Trémolos sur les instruments folkloriques[modifier | modifier le code]

Ce trémolo se joue assez souvent sur plusieurs autres instruments notamment à cordes folkloriques, tels que :

par un médiator ou plectre[modifier | modifier le code]

par rebondissement des maillets[modifier | modifier le code]

par va et vient[modifier | modifier le code]

mécanique et électronique[modifier | modifier le code]

par la langue sur les instruments à vent[modifier | modifier le code]

Autres usages[modifier | modifier le code]

Le sonnerie des anciens téléphones ou de porte peuvent s'apparenter à un trémolo rapide.

Ornements connexes[modifier | modifier le code]

  • Le Vibrato
  • Le Trille, alternant très rapidement deux notes séparées d'un ton ou d'un demi-ton.