Home studio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
 Ne doit pas être confondu avec Home studio photo.
image illustrant un studio d'enregistrement
Cet article est une ébauche concernant un studio d'enregistrement.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Home studio (en français : studio à la maison), est un anglicisme désignant un petit studio d'enregistrement et de mixage à caractère amateur ou professionnel.

Le home studio découle de la Musique assistée par ordinateur (MAO) ; il s'agit d'un ensemble d'outils capables d'enregistrer ou de créer des musiques et des sons, de les traiter et de les mixer. Il peut gérer à la fois de l'audio et du MIDI à l'aide d'un clavier et/ou d'un échantillonneur (sampler).

Un home studio est composé d'une station audio-numérique (acronyme DAW, de l'anglais Digital Audio Workstation) hébergée par un ordinateur, d'un système d'écoute (monitoring), de périphériques et, éventuellement, d'un système de visualisation d'images (videoprojecteur, moniteur).

Historique[modifier | modifier le code]

Le home studio fait son apparition au milieu des années 1980. Peu après l'apparition des synthétiseurs, les musiciens professionnels s'équipent de façon à enregistrer à la maison leurs propres maquettes. On parle alors aussi de project studio.

Puis, vers les années 2000, toujours avec l'évolution de l'informatique, les homes studios pourront aussi prétendre traiter des projets audio destinés à l'audiovisuel, c’est-à-dire, produire de la musique et/ou du son à l'image.

La frontière entre studio professionnel et home studio s'amenuise dans les années 2000 avec l'apparition des surfaces de contrôle, l'évolution des périphériques (Hardware et Logiciels ou plug-ins) qui permettent aux DAW d'offrir un potentiel de traitement plus ou moins équivalent à un vrai studio. Cependant la différence entre home studio et studio professionnel perdure de par la qualité du matériel employé (préamplis, compresseurs, égaliseurs, convertisseurs A/N), le traitement acoustique des différentes cabines d'écoutes et de prises de sons, ainsi que par l'expertise apporté par les ingénieurs du son professionnels.

Au fur et à mesure de l'évolution des matériels informatiques, le home studio se développe et permet de fabriquer et délivrer des musiques ou des programmes audiovisuels définitifs mais entièrement fabriqués « à la maison » et non pas dans un studio d'enregistrement[1].

Vers les années 2010, la possibilité de faire travailler ensemble et de façon synchrone plusieurs ordinateurs dédiés au son et/ou à l'image, avec le principe informatique de la Grappe de serveurs (« cluster ») va encore faire évoluer la façon de produire de la musique ou des bandes sonores pour l'audiovisuel[réf. nécessaire].

Home studio[modifier | modifier le code]

Le terme home studio est devenu générique, il englobe plusieurs niveaux d'expertise en matière d'enregistrement sonore.

L'amateur éclairé[modifier | modifier le code]

L'équipement d'un amateur ayant pour hobby la musique, avec, par exemple, un ordinateur de base Macintosh, celui-ci peut s'essayer à créer ses propres musiques à l'aide du logiciel GarageBand gratuit (inclus et livré avec l'ordinateur) et d'une façon ludique et facile d'accès. S'il progresse il peut alors passer à d'autres logiciels plus puissants et dédiés comme Logic Pro, Pro Tools, Digital Performer, Cakewalk Sonar, Reaper, FL Studio ou Cubase couplé ou non avec Reason.

Le musicien professionnel[modifier | modifier le code]

L'équipement est plus sophistiqué, la différence avec l'amateur est l'investissement vers des logiciels et des périphériques plus coûteux, comme des librairies de samples tel que Symphonic Orchestra, etc..

L'ingénieur du son[modifier | modifier le code]

Au fur et à mesure des évolutions de l'informatique, les DAW peuvent prétendre au mixage professionnel, notamment avec des surfaces de contrôle évoluées.

La Webradio[modifier | modifier le code]

Certaines webradios peuvent être contrôlées depuis un équipement professionnel, tels qu'une table de mixage, un microphone, des platines CD professionnelles Rackables (19 pouces), Lecteurs de cartouches 8 pistes et cassette audio, platines vinyles, ainsi qu'un ou plusieurs ordinateurs équipés de logiciels professionnels.

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Une des conséquences de cette évolution sera la disparition de bon nombre de studios musique professionnels.[réf. nécessaire]

Articles connexes[modifier | modifier le code]