Planète Oui

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Planète OUI
logo de Planète Oui

Création
Dates clés 2007 création
Fondateurs Nicolas Milko, Philippe Couche
Forme juridique Société par actions simplifiée
Slogan « Fournisseur d'énergie 100 % renouvelable »
Siège social Lille
Drapeau de France France
Activité Fournisseur d'électricité
Produits Électricité verte
Société mère BCM Energy
SIREN 497 512 079
Site web www.planete-oui.fr

Planète OUI est un fournisseur privé français d'énergie verte présent sur le marché français depuis 2007. C'est une filiale de la BCM Energy.

La société est créée en au moment de la déréglementation du marché de l'électricité en France — lancée en 1999 et achevée en 2007 — qui met fin au monopole d'EDF. Elle se spécialise dans la commercialisation d'électricité d'origine renouvelable.

Placée en liquidation judiciaire en 2016, elle est reprise par BCM Energy, entreprise spécialisée dans la gestion des énergies renouvelables.

Planète OUI compte environ 50 000 clients au début de l'année 2020.

Histoire[modifier | modifier le code]

Planète OUI est créé en par Nicolas Milko et Philippe Couche, deux ingénieurs du secteur de l'énergie, au moment de la déréglementation du marché de l'électricité en France — débutée en pour les industriels et achevée en pour les particuliers — qui met fin au monopole d'EDF.

Ils décident de se spécialiser dans l'électricité verte, c'est-à-dire dans l'électricité produite à partir des énergies renouvelables, et d'encourager la réduction de consommation de leurs clients[1],[2],[3].

En , Planète OUI signe un partenariat avec la société Windéo, spécialisée en petites éoliennes domestiques, pour racheter à un tarif préférentiel la surproduction d'électricité produite par ces éoliennes[4].

Le , la société est placée en liquidation judiciaire par le tribunal de commerce de Lille[5]. Un repreneur est trouvé en  : la société spécialisée dans la gestion des énergies renouvelables BCM Energy[6],[7].

En , le groupe devient le premier fournisseur à proposer une offre d'électricité verte en temps réel, couvrant 80% de la consommation de ses clients. Cela découle d'un contrat de vente directe avec l'allemand Innogy SE pour sa centrale hydroélectrique française de Courlon[8].

Organisation[modifier | modifier le code]

Direction[modifier | modifier le code]

Planète OUI est dirigée par un président-directeur général.

Président-directeur général

  • Nicolas Milko : 2007 - 2016
  • Albert Codinach : 2017 - ...

Capital[modifier | modifier le code]

Planète OUI est la propriété de la société Oui Energy, filiale de BCM Energy depuis 2016[6],[9].

Données financières[modifier | modifier le code]

Indicateurs financiers (en milliers d'euros)[10]
2011 2012 2013 2014 2015
Chiffre d'affaires 1 914 3 558 6 874 8 347 10 783
Résultat net - 365 - 623 - 525 - 221 - 66

Siège[modifier | modifier le code]

Le siège social de Planète OUI se situe dans le pôle EuraTechnologies, au 2 rue Hegel à Lille dans le département du Nord[1].

Activité[modifier | modifier le code]

Planète OUI est un fournisseur d'électricité verte pour les particuliers, les entreprises et les collectivités locales. La société achète directement son électricité à des producteurs d'énergie renouvelable français et européens ou utilise des certificats verts. Son mix énergétique est composé à 95 % d'énergie hydroélectrique, et à 5 % d'énergie éolienne, d'énergie solaire photovoltaïque et de biomasse[11],[12].

Depuis 2018, Planète OUI propose également à ses clients l'autoconsommation : la production d'électricité renouvelable grâce à des panneaux photovoltaïques, dont une partie est directement consommée au sein du logement.

Planète OUI compte en environ 30 000 clients particuliers[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Dossier de présentation Planète Oui » [PDF], sur le site de Planète Oui (consulté le 6 juin 2017).
  2. « Planète Oui, un fournisseur d'électricité 100% renouvelable », sur neoplanete.fr, (consulté le 6 juin 2017).
  3. « Marché de l'électricité », sur le site de la Commission de régulation de l'énergie (consulté le 6 juin 2017).
  4. « Petit éolien : Windeo garantit l’achat d’électricité », sur maplaneteverte.com, (consulté le 6 juin 2017).
  5. « Planète Oui en liquidation judiciaire », sur energie2007.fr, (consulté le 6 juin 2017).
  6. a et b « Planète Oui a trouvé un repreneur », sur energie2007.fr, (consulté le 6 juin 2017).
  7. « BCM Energy, jeune agrégateur lyonnais, s'empare de Planète Oui », sur greenunivers.com, (consulté le 6 juin 2017).
  8. a et b « De l'électricité verte vendue en temps réel grâce à Planète Oui », sur lefigaro.fr, (consulté le 18 février 2019)
  9. « Mentions légales », sur le site de Planète Oui (consulté le 6 juin 2017).
  10. « Planète Oui - Bilan », sur verif.com (consulté le 7 juin 2017).
  11. « Mix énergétique : marché de l'électricité français », sur le site de Planète Oui (consulté le 6 juin 2017).
  12. « Fournisseurs d'électricité verte : attention aux mirages », sur le site de Terra Eco, (consulté le 6 juin 2017).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]