Vespa 400

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Vespa 400
Vespa 400
Vespa 400

Marque Piaggio
Années de production 1957 - 1961
Production 31 000 exemplaire(s)
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) Bi-cylindres en ligne
Position du moteur Longitudinale port-à-faux arrière
Cylindrée 393 cm3
Puissance maximale 14 ch DIN (10 kW)
Transmission Propulsion
Boîte de vitesses Manuelle à 3/4 rapports
Poids et performances
Poids à vide 360 kg
Vitesse maximale 90 km/h
Dimensions
Longueur 2 850 mm
Largeur 1 270 mm
Hauteur 1 250 mm
Tableau de bord de la Vespa 400.
Moteur de la Vespa 400.

Développée par Piaggio, le célèbre constructeur des scooters Vespa des années 1950, et sortie en 1957, la Vespa 400 est une voiture compacte comme les affectionnent les Italiens. À l'instar de la Fiat 500, sa compacité, son petit moteur et son encombrement réduit en font une citadine idéale. Propulsée par un moteur deux cylindres de deux temps consommant du mélange, elle permet d'atteindre une vitesse maximale de 8090 km/h.

Une caractéristique originale de la Vespa 400, voiture de ville destinée à une clientèle en partie féminine, est son système de lubrification, destiné à faciliter la corvée du mélange huile essence, une spécificité du moteur 2T.

Un réservoir d'huile 2 temps couplé à une petite pompe à manivelle est implanté sous le capot , au dessus du passage de la roue arrière droite (visible sur la photo de la vue arrière,capot ouvert).

Lorsque la conductrice ou le conducteur remplit le réservoir d'essence, il donne un certain nombre de tours de manivelle pour injecter la bonne quantité d'huile dans l'essence. Ce n'est pas encore le graissage automatique séparé (tel le système Autolube -TM- créé par Yamaha pour ses motos et ses moteurs hors-bord) mais c'en est une préfiguration, qui épargne bien des taches d'huiles sur les vêtements de l'automobiliste.

Voiture de dimensions très réduites, la Vespa 400 n'a pas de vrai coffre à bagages : La fausse calandre à l'avant dissimule un tiroir qui contient la batterie 12 volts, et la roue de secours est placée sous le siège du passager. Il n'y a pas d'ouvrant sur le capot AV. L'espace derrière les sièges peut permettre de caser quelques sacs ou, ce qui n'est pas très recommandé, deux jeunes enfants pour de courts trajets (la voiture est homologuée pour 2 passagers seulement).

Cette voiture était construite en France par l'ACMA (Atelier de Construction de Motocycles et Automobiles) à Fourchambault. Environ 31 000 exemplaires sont sortis de ses ateliers de 1957 à 1961.

Mécanique[modifier | modifier le code]

Traction

  • Moteur positionné à l'arrière.
  • Propulsion.

Moteur

  • 2 cylindres, 2 temps ;
  • Double bobine ;
  • Refroidissement à air à ventilation forcée ;
  • Course et alésage : 63 mm x 63 mm (393 cm³).
  • Taux de compression : 6,4 à 1.

Suspension

  • Quatre roues indépendantes ;
  • Suspension (avec quatre amortisseurs hydrauliques) :

Transmission

  • 3 vitesses (avec 2nde et 3e synchronisées).
  • 3 vitesses sur le marché américain.
  • 4 vitesses sur 200 exemplaires
  • flectors caoutchouc
Vue arrière d'une Vespa 400.

Dimensions

  • Longueur : 2,85 m, largeur : 1,27 m, hauteur : 1,25 m.
  • Poids : 360 kg.

Performances

  • Puissance : 14 chevaux DIN.
  • Vitesse maximale : 80–90 km/h (atteinte en 25 secondes).

Compétition

  • rallye Monte Carlo 1959, n° 234