Phosphoinositide

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Un phosphoinositide est un dérivé phosphorylé de phosphatidylinositol. Ces phospholipides jouent un rôle important dans la signalisation cellulaire comme éléments de signalisation lipidique, dans la transduction de signal entre cellules et dans les échanges de vésicules.

Le résidu inositol peut être phosphorylé par tout une gamme de kinases sur les hydroxyles des atomes de carbone en positions 3, 4 et 5 — les hydroxyles des atomes de carbone 2 et 6 ne sont pas phosphorylés pour des raisons d'encombrement stérique — selon sept combinaisons différentes qui ont toutes été observées in vivo chez les animaux :

Seuls les six premiers phosphoinositides ci-dessus se trouvent également chez les plantes [1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pical C Muller-Roeber B, ,, Inositol Phospholipid Metabolism in Arabidopsis. Characterized and Putative Isoforms of Inositol Phospholipid Kinase and Phosphoinositide-Specific Phospholipase C,