Lipopolysaccharide

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Structure des LPS

Le lipopolysaccharide (LPS) est un composant essentiel de la face externe de la membrane externe des bactéries à Gram négatif. C'est une endotoxine pyrogène.

Dans le test d'Ames, on utilise des mutants dépourvus de LPS car il sont plus permeables aux agents mutagènes.

Structure[modifier | modifier le code]

  1. Antigène O: chaines latérales osidiques
  2. Core: oligosaccharide central
  3. Lipide A

Antigène O[modifier | modifier le code]

L'Antigène O est spécifique d'une espèce à une autre.Il est composé de deux triosides et d'un diosides. C'est un groupement qui se répète de 2 à 40 fois.[réf. nécessaire]

Les chaînes latérales ont une structure qui confère la spécificité antigénique. Lors du passage à l'état R (rough) des colonies, ce sont ces chaînes latérales qui sont perdues.[réf. nécessaire]

Il permet le sérogroupage, étape essentielle dans l'identification des Enterobacteriaceae notamment des Salmonella.

Certaines bactéries comme H. influenzae ne possédé pas de tel antigène.

Core[modifier | modifier le code]

C'est oligosaccharide, sa composition diffère d'une bactérie à une autre.

Lipide A[modifier | modifier le code]

La nature hydrophobe permet l’ancrage des LPS à la membrane externe. Il représente la partie toxique des LPS.

Physiopathologie[modifier | modifier le code]

Le LPS se lie au récepteur TLR4 et promeut la libération de cytokines pro-inflammatoires.

Il induit chez l'homme des signes cliniques (hyperthermie, agrégation des hématies, choc septique – diminution de la pression artérielle). C'est la partie lipide A qui est considérée comme la plus toxique (action sur les granulocytes et les cellules épithéliales).

Dans la recherche fondamentale, le LPS est beaucoup utilisé pour induire l'inflammation tel que l'induction de la cyclooxygénase-2 sur des cellules ou des organes en culture, généralement il est utilisé à une concentration de 0,1 mg·ml-1[réf. nécessaire]