Philipp Kirkorov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Philipp Kirkorov
Description de cette image, également commentée ci-après
Philipp Korkorov en 2014
Informations générales
Nom de naissance Philippe Bedrossovitch Kirkorov
Naissance (51 ans)
Varna, Drapeau de la Bulgarie Bulgarie
Activité principale Chanteur et producteur.
Genre musical Chanson
Années actives Depuis 1990
Site officiel kirkorov.ru

Philippe Bedrossovitch Kirkorov (Фили́пп Бедро́сович Кирко́ров), né le 30 avril 1967 à Varna en RP de Bulgarie, est un chanteur populaire russe d'origine bulgare avec des ascendances arméniennes[1]. Il est également producteur. Il a été nommé artiste du peuple de la Fédération de Russie en 2008. Kirkorov est l'un des chanteurs les plus populaires de Russie: il a en effet reçu huit fois le prix Ovation («Овация»), cinq fois le World Music Awards, plusieurs fois le Grammophone d'or («Золотой граммофон»), et d'autres. Il a été l'époux d'Alla Pougatcheva de 1994 à 2005 qui l'a lancé dans le monde du show business russe. Il a représenté la Russie pour le Concours Eurovision de la chanson 1995.

Biographie[modifier | modifier le code]

Philipp Kirkorov est le fils d'un chanteur et d'une chanteuse bulgares d'origine arménienne qui déménagent à Moscou, lorsque leur fils a cinq ans. Ils les accompagne dans leurs tournées en province dès son plus jeune âge. Il fait ses études à l'école musicale Gnessine de Moscou en 1985-1988 qu'il termine avec un diplôme rouge (équivalent de la mention très bien). Il commence sa carrière dès 1985 avec son apparition à la télévision dans une chanson bulgare Aliocha, mais c'est en 1987 qu'elle prend un véritable tournant avec une tournée à Berlin Est au Friedrichstadt-Palast et sa rencontre quelques mois plus tard avec Alla Pougatcheva, la célèbre chanteuse qui l'invite à ses spectacles télévisés Rencontres de Noël. Les années 1990 consacrent sa popularité avec de nombreuses chansons et dès lors Kirkorov ne quitte plus le devant de la scène dans toute la Russie et les anciens pays du bloc soviétique.

Le 31 décembre 2014, il chante à la télévision russe la chanson de Mireille Mathieu Tous les enfants chantent avec moi en français pour le réveillon[2].

Début novembre 2016, Didier Marouani, le fondateur du groupe Space, porte plainte devant les tribunaux russes contre Kirkorov, qu'il accuse d'avoir copié Symphonic Space Dream de Space pour son titre Cruel Love[3].

Le , il est décoré de l'Ordre de l'Honneur par le président Vladimir Poutine[4].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il est marié avec Alla Pougatcheva de 1994 à 2005.

Il est père de deux enfants, sa fille Alla-Viktoria Filipovna est née le 26 novembre 2011 aux États-Unis et le 29 juin 2012 il annonce la naissance d'un fils, Martin Filipovitch. Les deux enfants sont nés de mères porteuses[5].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio:

  • 1990 : Philipp
  • 1990 : Sindbad-Morehod
  • 1991 : Nebo I Zemlya
  • 1991 : Ty, Ty, Ty
  • 1992 : Takoi Sakoi
  • 1994 : Je ne suis pas Raphaël (Я не Рафаэль, Ya Ne Raphael)
  • 1995 : Primadonna
  • 1995 : Skaji Solntsou Da
  • 1998 : S Liouboviou k Edinstvennoï (С любовью к Единственной)
  • 1998 : Oi, Mama Shika Dam
  • 2000 : Chelofilia
  • 2001 : Magico Amor
  • 2002 : Vlubloniy I Bezumno Odinokiy
  • 2003 : L'Inconnue (Незнакомка, Neznakomka)
  • 2004 : Les Duos (Дуэты)
  • 2007 : For You
  • 2011 : ДруGOY
  • 2016 : Moi (Ya)

Singles:

  • 1999: Mish
  • 2000: Ogon I Voda
  • 2000: Kilimandjaro
  • 2001: Diva (Cover-Version)
  • 2001: Ty Poverich?
  • 2001: Ya za tebya oumrou
  • 2001: Maria
  • 2002: Zestokaya Lioubov
  • 2004: Sam P..A?! Ili Kirkorov MAZZDie!!!
  • 2005: Kak sumachedchiy ya
  • 2009: Zara
  • 2015: L'amour sans réponse (neotvetnaya liobov)

Live:

  • 2001: Vtchera, sevodnya, zavtra...

Compilations:

  • 1996 : Skaji Solntsou Da
  • 1999 : Clips vidéo
  • 2000 : Philipp Kirkorov: Clips vidéo
  • 2001 : Philipp Kirkorov: The Best Video
  • 2005 :The Best Video
  • 2006 : Karaoké selon Kirkorov
  • 2008 : Grande collection

Reprises[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Son grand-père était un cordonnier arménien du nom de Kirkorian
  2. [1], reprise de la chanson de Mireille Mathieu pour le réveillon.
  3. Clémentine Mercier, « Didier Marouani : «Nous sommes restés dans les bureaux de la police jusqu'à 4 heures du matin» », sur liberation.fr, (consulté le 31 juillet 2017)
  4. (ru) Vladimir Poutine, « Указ Президента Российской Федерации О награждении орденом Почёта Киркорова Ф. Б. », sur kremlin.ru,‎ (consulté le 31 juillet 2017)
  5. Nicolas Hénin, La France russe: Enquête sur les réseaux de Poutine, Fayard, (ISBN 9782213702766, lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]