Måns Zelmerlöw

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Måns Zelmerlöw
Description de cette image, également commentée ci-après

Måns Zelmerlöw en 2015.

Informations générales
Nom de naissance Måns Petter Albert Sahlén Zelmerlöw
Naissance (31 ans)
Drapeau : Suède Lund, Suède
Activité principale Auteur-compositeur-interprète
Genre musical Pop, europop
Années actives Depuis 2005
Labels Warner Music Sweden
Site officiel www.mzw.se

Måns Zelmerlöw, né le [1] à Lund en Suède, est un auteur-compositeur-interprète, chanteur, musicien, acteur, mannequin, danseur et animateur de télévision suédois. En 2015, il remporte le Melodifestivalen avec Heroes, chanson avec laquelle il représente la Suède au Concours Eurovision de la chanson qu'il remporte également[2],[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Les débuts[modifier | modifier le code]

Måns Zelmerlöw est le fils de Birgitta Sahlén, professeur d'orthophonie à l'université de Lund, et de Sven-Olof Zelmerlöw, professeur spécialisé en chirurgie. Très jeune Måns est attiré par la musique et au lycée, il fait partie de la chorale. En 2002, il joue dans la comédie musicale Joseph and the Amazing Technicolor Dreamcoat, où il interprétait le rôle d'un des onze frères de Joseph. Cette dernière s'est jouée au Slagthuset à Malmö[4].

2005–2006 : Participation à Idol et Let's Dance[modifier | modifier le code]

C'est en 2005 que le public suédois a découvert Måns, dans le célèbre télé-crochet Idol. Le jeune homme jusque là inconnu fera forte impression.

L'année suivante, après avoir longtemps hésité, il participe à Let's Dance, la version suédoise de l'émission Dancing with the Stars. Il finira par remporter la compétition avec pour partenaire Maria Karlsson.

Sa carrière est lancée, il devient rapidement la tête d'affiche dans des comédies musicales, comme Grease et Footloose.

Son succès lui permet signer son premier disque avec le label M&L Records, une division de Warner Music Sweden.

2007–2008 : Premier Melodifestivalen et Stand By For[modifier | modifier le code]

L'année 2007 marque un tournant dans sa carrière.

En effet Il participe pour la première fois au Melodifestivalen, concours national suédois permettant de sélectionner leur représentant au Concours Eurovision de la chanson. Ce concours a un retentissement considérable dans le pays. Avec la chanson Cara Mia, il terminera à la troisième place sur 32 participants. Cette chanson sort en single et devient rapidement numéro 1 ; elle sera le tremplin pour son premier album, Stand By For... sorti le 24 mars 2007.

2009–2014 : MZW, Présentation TV et Barcelona Sessions[modifier | modifier le code]

En 2009, Mans retente sa chance au Melodifestivalen avec la chanson Hope & Glory. Pourtant favori, il ne gagnera pas, mais une nouvelle fois la chanson aura un grand succès.

Il sort le 25 mars 2009 son second album studio MZW.

Måns est un artiste accompli. Après la chanson et la danse, l'année suivante il s'essaie pour la première fois à la présentation d'émissions : aux côtés de Christine Meltzer et Dolph Lundgren il présente le Melodifestivalen 2010. Cette expérience va changer sa carrière.

Zelmerlöw à la sortie du théâtre Göta Lejon à Stockholm en 2011.

Durant 3 ans de 2011 à 2013, il prend la relève d'Anders Lundin à la présentation de la plus célèbre émission de variétés Allsång på Skansen, grand événement de variétés organisé par la SVT qui se déroule tous les ans en été dans le parc de Skansen en plein centre de Stockholm.

Måns conquièrt définitivement le cœur du public par ces prestations, son talent d'animation et son sens de l'humour.

Måns Zelmerlöw au gala de l'Unicef en 2012.

En mars 2013, Måns Zelmerlöw annonce la sortie de son troisième album studio Barcelona Sessions, album plus intimiste dont le premier single s'intitule Broken Parts. Il jouera une version en direct à la télévision suédoise de Run For Your Life[5],[6].

Durant l'été 2013, Måns prend tous les risques, il annonce en direct qu'il quitte son émission après la dernière date prévue le 13 août[7],[8], pour se concentrer sur sa carrière d'artiste.

En septembre 2013, Beautiful Life sort en single et l'album sortira le 5 février 2014.

Zelmerlöw participe à l'écriture de chansons pour le Melodifestivalen 2013 avec Hello Goodbye, de Erik Segerstedt et Tone Damli[9]. La chanson arrive en Deuxième Chance[9]. Fin 2013, il tient le premier rôle dans la nouvelle version de la comédie musicale Spök aux côtés de Loa Falkman, Sussie Eriksson et Lena Philipsson[10].

En 2014, âpres un début d'année sur les chapeaux de roues, Måns est au cœur d'une grande polémique. Très attristé, il se fait plutôt discret et dès l'été commence à travailler activement à la réalisation son rêve d'enfant : gagner le Melodifestivalen pour pouvoir représenter son pays à l'Eurovision.

2015 - 2017 : L'Eurovision, Perfectly Damaged et Chameleon[modifier | modifier le code]

En 2015, il participe une troisième fois au Melodifestivalen avec la chanson Heroes. Le , il se qualifie pour la finale et remporte le concours le  ; il est donc désigné pour représenter la Suède au Concours Eurovision de la chanson 2015 à Vienne[11]. Il se qualifie lors de la deuxième demi-finale du et, dans la nuit du au , il remporte cette édition avec 365 points[12].

Sa chanson Heroes, déjà un tube en Suède, entre instantanément dans les charts européens. Le , il sort son quatrième album studio Perfectly Damaged d'où sont extraits les singles Heroes et Should've Gone Home, dont la version française sort en sous le titre Je ne suis qu'un homme.

Ayant indiqué la nuit de sa victoire que si l'occasion se présentait, il serait l'un des hôtes du prochain concours, Måns Zelmerlöw présente le Concours Eurovision de la chanson 2016 en direct de l'Ericsson Globe à Stockholm aux côtés de Petra Mede, déjà présentatrice du Concours 2013 à Malmö. Ils animent les demi-finales les et ainsi que la finale le .

Le , il sort son cinquième album studio Chameleon porté par les titres Fire in the Rain, Hanging on to Nothing et Glorious.

Après avoir sorti en 2016 la version française de Hanging on to Nothing intitulé Rien que nous deux, Måns annonce sur ces réseaux sociaux (Twitter et Instagram)[13] le 17 février 2017 la sortie d'une version française de l'album Chameleon. Cette version comprendra les titres Éternels (VF de Glorious), Rien que nous deux (VF de Hanging on to Nothing), Le mauvais choix (VF de Wrong Decision), L'amour Vrai (VF de Beautiful Lie) et Le Dernier Round (VF de Round Round).

Après avoir remporté l'Eurovision en 2015 puis l'avoir présenté en 2016, Måns sera le commentateur du concours Eurovision 2017 pour la télévision publique suédoise SVT[14].

Engagement pour la cause LGBT et polémique[modifier | modifier le code]

Måns Zelmerlöw est un fervent défenseur de la cause LGBT et s'affiche régulièrement aux marches des fiertés.

En février 2014, il est le maître de cérémonie du Gaygalan (sv) au cours duquel il interprète Propaganda[15], un hymne pro-gay parodique de In the Navy et critique contre le président russe Vladimir Poutine :

« PROPAGANDE ! Afin que nous puissions aimer plus ! Afin que nous puissions former une armée d'amour ! Afin que nous puissions recruter plus ! Donc donnons à l'amour une chance ! Tu peux être hétéro, gay ou trans ! Marchons ensemble vers la tolérance ! We want you! Putin too! We want you as a new recruit! »

— Refrain de Propaganda

Il conclut le show en apparaissant nu sur une boule de démolition pour parodier la chanson Wrecking Ball de Miley Cyrus.

Cependant, moins d'un mois après ce grand événement, la presse fait écho de sa participation à une émission culinaire au cours de laquelle il a déclaré entre autres que « l'homosexualité est moins naturelle que l'hétérosexualité. » À sa diffusion, le scandale éclate. Dans ce pays très ouvert, le choc a été d'autant plus grand que Måns Zelmerlöw est considéré comme une célébrité très gay-friendly. Tout de suite soutenu par ses amis gays, il sera tout de même vivement critiqué et même encensé pour ces propos maladroits par certains néonazis[réf. souhaitée]. Très affecté, il déclare plus tard que cela a été le pire moment de sa carrière. Måns Zelmerlöw n'a pas manqué une occasion de s'excuser pour sa déclaration[16], d'exprimer son profond regret et d'affirmer son soutien à la communauté gay, en précisant qu'il respectait « les différences et toutes les formes d'amour[17] ».

Il explique notamment au magazine britannique Attitude[18] :

« I was trying to say ‘not as common’ but used a word with a negative ring to it. I think homosexuality is as natural as heterosexuality and have always been a LGBT friend and have always supported gay rights. So this whole incident makes me feel really sad because what has been reported is not me. And I have been apologising ever since and will keep doing so when it goes away. »

Il ajoute au magazine français Têtu[18]:

« Oh, toute cette histoire m'a rendu très triste quand c'est arrivé, il y a plus d'un an. D'abord, je tiens à préciser que je soutiens à 100 % la communauté LGBT, j'ai participé à de nombreux événements gays... Quand c'est arrivé, il m'a semblé surréaliste que l'on me prête ce genre d'idées. En fait, cela s'est passé à un dîner télévisé, qui a duré des heures, il y avait beaucoup d'alcool, et je ne trouvais plus mes mots. J'ai voulu exprimer une idée confuse. J'ai vraiment choisi des mots stupides. [...] Ensuite, cela a été sorti du contexte et, à la traduction, cela sonne encore pire. Que ce soit clair : je pense que l'homosexualité est tout aussi naturelle que l'hétérosexualité, et que les couples homos sont tout aussi naturels que les couples hétéros. [...] Je continuerai à demander pardon. Je participerai à des gay prides, ou des galas gays, comme je l'ai déjà fait en Suède. Qu'est-ce que je peux faire d'autre ? J'ai plein d'amis gays, et ils savent que je n'ai rien d'un homophobe ! »

En mai 2014, il déclare au quotidien gratuit Metro qu'il pourrait « absolument » envisager d'entretenir une relation avec un homme s'il se sentait « attiré »[19].

Après sa victoire à l'Eurovision 2015, il prouve encore son soutien aux droits des homosexuels en déclarant lors de la remise du trophée : « Peu importe qui vous aimez, nous sommes tous des héros », en référence à sa chanson Heroes. À Vienne, pendant les préparations de l'Eurovision, il arborait un tee-shirt « Homos? Heteros? Heroes! »[20] et a même embrassé un homme[21].

Le 2 juin 2015, il déclare à la radio australienne JOY[22] qu'il pourrait devenir gay pour l'acteur George Clooney.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Année Informations Suède[23] Ventes et Certifications
2007 Stand By For...
1[24]
Ventes en Suède: 48,000

IFPI: Platine

2009 MZW
  • Deuxième album studio
  • Sortie :
  • Label: Warner Music Sweden
  • Format: CD
1[25]
Ventes en Suède: 34,000

IFPI: Or[26]

2010 Christmas with Friends
  • Premier album de Noël
  • Sortie : [27]
  • Label: Warner Music Sweden
  • Format: CD
N/A
Ventes en Suède: N/A

IFPI: N/A

2011 Kära vinter
  • Deuxième album de Noël
  • Sortie :
  • Label: Warner Music Sweden
  • Format: CD
N/A
Ventes en Suède: N/A

IFPI: N/A

2014 Barcelona Sessions
  • Troisième album studio
  • Sortie :
  • Label: Warner Music Sweden
  • Format: CD
3[28]
Ventes en Suède: N/A

IFPI: N/A

2015 Perfectly Damaged
  • Quatrième album studio
  • Sortie :
  • Label: Warner Music Sweden
  • Format: CD
1
Ventes en Suède:Or

IFPI: N/A

2016 Chameleon
  • Cinquième album studio
  • Sortie :
  • Label: Warner Music Sweden
  • Format: CD
Ventes en Suède: N/A

IFPI: N/A

Singles[modifier | modifier le code]

Année Titre Charts Certifications Album
SWE
[29]
AUS
[30]
AUT
[31]
BEL (Fl)
[32]
BEL (Wa)
[33]
FIN
[34]
GER
[35]
IRL
[36]
NED
[37]
NOR
[38]
SUI
[39]
UK
[40]
FRA
[41]
2007 Cara Mia 1 4

Suède : 2× Disque de platine Platine

Stand By For...
Work of Art (Da Vinci) 16
Brother oh Brother 7
2008 Miss America 47
2009 Hope & Glory 2 MZW
Hold On 22
Impossible 48
2010 Kära vinter Christmas with Friends
Kära vinter|Vit som en snö
(with Pernilla Andersson)
2012 Ett lyckligt slut Single de Charité
2013 Broken Parts Barcelona Sessions
Beautiful Life
2014 Run for Your Life
2015 Heroes 1 19 1 2 6 5 3 10 12 5 1 11 33

Suède : 5 × Disque de platine Platine
Norvège : Disque d'or Or
Espagne : Disque d'or Or

Perfectly Damaged
Should've Gone Home 27 172

Suède : Disque de platine Platine

Should've Gone Home (Je ne suis qu'un homme) 49 NC
2016 Fire in the Rain 31

Suède : Disque de platine Platine
Pologne : Disque d'or Or

Chameleon
Hanging on to Nothing
Rien que nous deux (Hanging on to Nothing) NC
Glorious Chameleon
"—" désigne un single non classé ou distribué

Collaboration[modifier | modifier le code]

Année Titre Charts Album
SWE
[29]
2007 "All I Want for Christmas Is You"
(with Agnes Carlsson)
3
2010 "Precious to Me"
(Maria Haukaas Storeng featuring Måns Zelmerlöw)
Make My Day
"—" désigné que le single n'a pas été classé dans les charts.

Comédie musicale[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Série et films d'animations[modifier | modifier le code]

TV[modifier | modifier le code]

Performance durant Idol 2005
Présentateur

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Folkbokföringsdata. Ratsit.se. consulté le 17 juillet 2014.
  2. « La Suède remporte l'Eurovision pour la sixième fois », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne)
  3. « Eurovision 2015: La Suède remporte le concours grâce à Måns Zelmerlöw », (consulté le 4 septembre 2016)
  4. Sveriges Radio, « Cara Mia - P4 Melodifest – webbkanal » (consulté le 4 septembre 2016)
  5. « Måns Zelmerlöw - "Run for your life" », Expressen (consulté le 3 janvier 2015).
  6. « Måns Zelmerlöws "Barcelona sessions" », Expressen (consulté le 3 janvier 2015).
  7. « Zelmerlöws besked: Slutar med Allsången », Expressen (consulté le 4 mars 2015)
  8. « Det här kommer att bli helt sjukt kul », svt.se (consulté le 4 mars 2015).
  9. a et b « Måns Zelmerlöw: "Jag kommer aldrig lämna Melodifestivalen" », Poplight (consulté le 4 mars 2015).
  10. Stockholm TT Spektra, « 80-tals musikalen "Spök" återuppstår – Kultur », Svenska Dagbladet (consulté le 4 mars 2015).
  11. (en) « Sweden : Måns Zelmerlöw is off to Vienna ».
  12. « Måns Zelmerlöw, «héros» de l’Eurovision », sur Libération, (consulté le 4 septembre 2016).
  13. « Måns Zelmerlöw on Twitter », Twitter,‎ (lire en ligne)
  14. « Eurovision-fr.net - Informations -Eurovision SUÈDE 2015 : Måns Zelmerlöw commentera l'Eurovision 2017 pour la SVT », sur Eurovision-fr.net - Parlez-vous français ? (consulté le 13 avril 2017)
  15. [vidéo] Måns Zelmerlöw interprete Propaganda ! au QX Gay Galan 2014 sur YouTube
  16. (en) « Sweden: Måns Zelmerlöw apologises after gay comments on “Pluras kök” », sur wiwibloggs, .
  17. (en) « A singer who made anti-gay remarks is representing Sweden at Eurovision » (consulté le 23 mai 2015).
  18. a et b « Eurovision winner tells Attitude: ‘I have always been an LGBT friend’ » (consulté le 1er juin 2015)
  19. Tomas Lundin, « Måns Zelmerlöw: Jag skulle kunna dejta en kille », (consulté le 4 septembre 2016)
  20. « QueersUp sur Twitter » (consulté le 8 juin 2015).
  21. « AL1web © sur Twitter » (consulté le 8 juin 2015).
  22. « Måns Zelmerlöw | JOY Music Highlights » (consulté le 2 juin 2015)
  23. http://swedishcharts.com/
  24. http://www.swedishcharts.com/showitem.asp?interpret=M%E5ns+Zelmerl%F6w&titel=Stand+By+For%2E%2E%2E&cat=a
  25. http://www.swedishcharts.com/showitem.asp?interpret=M%E5ns+Zelmerl%F6w&titel=MZW&cat=a
  26. Swedish IFPI certifications of 2009
  27. http://www.mzw.se/
  28. http://www.swedishcharts.com/showitem.asp?interpret=M%E5ns+Zelmerl%F6w&titel=Barcelona+Sessions&cat=a
  29. a et b Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées SWE.
  30. (en) Steffen Hung, « Discography Måns Zelmerlöw », Australian Charts Portal. Hung Medien (Steffen Hung)
  31. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées AUT.
  32. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées FL.
  33. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées WA.
  34. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées FIN.
  35. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées GER.
  36. (en) Steffen Hung, « Discography Måns Zelmerlöw », Irish Charts Portal. Hung Medien (Steffen Hung)
  37. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées NL.
  38. (en) Steffen Hung, « Discography Måns Zelmerlöw », Norwegian Charts Portal. Hung Medien (Steffen Hung)
  39. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées SWI.
  40. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées UK.
  41. « Måns Zelmerlöw dans les charts français »
  42. « Måns Zelmerlöw gästar Svampbob », (consulté le 23 juin 2009)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :