Manizha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Manija
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Nom dans la langue maternelle
Манижа Далеровна СангинVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Манижа Далеровна ҲамроеваVoir et modifier les données sur Wikidata
Pseudonymes
Ру.Кола, ManizhaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Parentèle
Toçī Usmon (d) (grand-père)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Genres artistiques

Manizha Dalerovna Sangin née Khamrayeva (russe : Манижа Далеровна Сангин (Хамраева) ; tadjik : Манижа Далеровна Ҳамроева ; née le à Douchanbé en Union Soviétique), connue professionnellement sous le nom de Manizha, est une chanteuse et autrice-compositrice Russe-Tadjik.

Elle a représenté la Russie au Concours Eurovision de la chanson 2021 avec la chanson Russian Woman.

Biographie[modifier | modifier le code]

Manizha est née le à Douchanbé; sa mère Najiba Usmanova est psychologue et créatrice de vêtements, et son père est médecin[1]. Ses parents sont divorcés, et son père s'oppose à ce qu'elle entame une carrière de chanteuse[2]. Le grand-père de Manizha était Toji Usmon, un écrivain et journaliste tadjik auquel un monument est dédié à Khujand[3]. Son arrière-grand-mère est l'une des premières femmes du Tadjikistan à retirer son voile et à entamer une carrière indépendante ; en réponse à cela, elle s'est vu retirer la garde de ses enfants[4],[5]. Manizha a changé son nom de famille de Khamrayeva à Sangin afin d'honorer sa grand-mère, qui a été l'une des premières personnes à l'encourager à poursuivre la musique[1].

En 1994, Manizha et sa famille fuient le Tadjikistan en raison de la guerre civile tadjike, puis s'installent à Moscou. Manizha commence à étudier le piano[3]. Manizha étudie la psychologie à l'Université d'État des sciences humaines de Russie[1].

Sensible pour la cause liée aux violences domestiques, elle est l'ambassadrice de la fondation caritative ''Gift of Life'' (depuis décembre 2019). Elle est également la première ambassadrice de bonne volonté russe de l'Agence des Nations unies pour les réfugiés (depuis décembre 2020).

2003-2015 : Début de carrière[modifier | modifier le code]

Manizha a commencé sa carrière en 2003, en se produisant en tant que chanteuse pour enfants. Elle a participé à plusieurs concours de chant pour enfants, remportant le Grand Prix du concours Rainbow Stars à Jūrmala, devenant lauréate du festival Ray of Hope organisé par Mir, et devenant lauréate du concours Kaunas Talent à Kaunas. Elle a enregistré un certain nombre de chansons en russe et en tadjik, avant de rejoindre le projet musical Ru.Kola en 2007[6],[7],[8] Cette année-là, elle est devenue finaliste du concours musical Five Stars à Sochi[9],[10],[11].

Manizha a ensuite quitté le projet Ru.Kola, et a rejoint le groupe russe Assai en 2011[1]. Elle a ensuite quitté Assai pour rejoindre Krip De Shin peu après, qui a été formé avec d'autres anciens membres d'Assai. Avec Krip De Shin, elle a enregistré une pièce de théâtre étendue et s'est produite dans divers festivals de musique à travers la Russie[12],[13]. En raison de différences créatives entre elle et le groupe, elle a plus tard choisi de quitter le groupe[6]. Après avoir quitté le groupe, Manizha a déménagé à Londres, et a plus tard commencé à étudier le gospel à la fois à Londres et à New York[3],[14],[15].

2016-2020 : Percée indépendante[modifier | modifier le code]

En 2016, Manizha est revenue à sa carrière musicale, avec la sortie de plusieurs singles publiés de manière indépendante. Les singles ont été suivis par la sortie de son premier album studio Manuscript, qui a été publié indépendamment en février 2017 [16],[17]. Après la sortie de Manuscript, Manizha a commencé à travailler sur son deuxième album. Son deuxième album studio ЯIAM a ensuite été publié en mars 2018. En décrivant l'album, Manizha a déclaré qu'il était basé sur "l'architecture de la personnalité" d'une personne [18]. Sa première pièce solo étendue Womanizha est sortie plus tard l'année suivante, en avril 2019.

De 2021 à aujourd'hui : Concours Eurovision de la chanson[modifier | modifier le code]

En mars 2021, Manizha est confirmée pour participer à la sélection nationale russe du Concours Eurovision de la chanson 2021 avec la chanson Russian Woman[19],[20]. Celle-ci a lieu le à Moscou, où Manizha est déclarée gagnante après avoir obtenu 39,7 % des votes du public. Elle représente la Russie au Concours Eurovision de la chanson 2021, qui se tiend à Rotterdam[21],[22]. À l'issue de la finale du 22 mai, elle termine à la 9e place avec 204 points.

Engagements[modifier | modifier le code]

Outre son engagement contre la violence conjugale, Manizha soutient la communauté LGBTIQ. En 2019 elle tient le premier rôle dans une vidéo pour le magazine queer russe Otkritiye (Ouvert) durant le mois de la pride[23]. En 2020, elle chante sa version de la chanson de Cher Believe pendant la pride digitale de Otkritiye's[24].

Elle se produit également au Queerfest de Saint Pétersbourg.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d « Манижа: «Сейчас уже невозможно стать знаменитым, используя только один свой талант» », sur Собака.ru (consulté le )
  2. (ru) « Manizha: С 15-секундных роликов в Instagram началась моя новая жизнь », sur PEOPLETALK,‎ (consulté le )
  3. a b et c « Манижа Сангин: Вся моя жизнь — это арт-проект моей мамы | Новости Таджикистана ASIA-Plus », sur web.archive.org,‎ (consulté le )
  4. (ru) « Певица Манижа: «Моя прабабушка скинула паранджу и заявила, что будет работать» », sur Леди Mail.ru,‎ (consulté le )
  5. « "Слово "певица" надо уничтожить": Манижа о свободе, бьюти-терроре и домашнем насилии », sur www.currenttime.tv (consulté le )
  6. a et b (ru) « Manizha о проекте с Аней Чиповской, сексизме в профессии и философии своего тела », sur ru.hellomagazine.com (consulté le )
  7. « «Навои Дил» состоится в феврале | Новости Таджикистана ASIA-Plus », sur web.archive.org,‎ (consulté le )
  8. « У Руколы появился свой сайт в Интернете | Новости Таджикистана ASIA-Plus », sur web.archive.org,‎ (consulté le )
  9. (ru) « «Пять звезд»: вкус свежей крови », sur ВЗГЛЯД.РУ (consulté le )
  10. « Таджикская певица, покорившая Москву, вырвалась в десятку финалистов конкурса «Пять звезд» в Сочи | Новости Таджикистана ASIA-Plus », sur web.archive.org,‎ (consulté le )
  11. (ru) Алена Снежинская, « РуКола: Нежный колокольчик хранит целомудрие », sur Dailyshow.Ru,‎ (consulté le )
  12. (en) « ФЕСТИВАЛЬ - Стереолето: прогнозы оправдались - Звуки.Ру », sur Zvuki.ru (consulté le )
  13. (ru) « RedRocksTour - Рязань », sur mediaryazan.ru (consulté le )
  14. (ru) « Manizha о проекте с Аней Чиповской, сексизме в профессии и философии своего тела », sur ru.hellomagazine.com (consulté le )
  15. (ru) Анжелика Кубряк, « «Независимый артист»: певица Manizha рассказала о том, как музыканту сделать себя самому », sur kgd.ru (consulté le )
  16. « Знакомьтесь: Манижа Сангин, любимая певица новой богемы », sur Собака.ru (consulté le )
  17. (en) Manizha – Manuscript (2017, Vinyl) (lire en ligne)
  18. « Manizha выпустила второй альбом (Слушать) », sur www.intermedia.ru,‎ (consulté le )
  19. (en-GB) Anthony Granger, « 🇷🇺 Russia: Manizha, Therr Maitz and 2Mashi Competing in National Selection », sur Eurovoix,‎ (consulté le )
  20. « Manizha, la féministe pro-LGBTI+, voix russe à l'Eurovision qui choque les conservateurs », sur KOMITID, (consulté le )
  21. (en-GB) Neil Farren, « 🇷🇺 Russia: Manizha to Eurovision 2021 », sur Eurovoix,‎ (consulté le )
  22. (en) « Manizha's 'Russian Woman' wins on International Women's Day », sur Eurovision.tv, (consulté le )
  23. « Archived copy » [archive du ] (consulté le )
  24. « Archived copy » [archive du ] (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]