Parc national de Keoladeo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Parc national de Keoladeo
Keoladeo Ghana National Park, Bharatpur, Rajasthan, India.jpg
Vue sur le parc.
Géographie
Adresse
Coordonnées
Ville proche
Superficie
28,73 km2[1]
Administration
Type
Catégorie UICN
Identifiant
Création
1981[1]
Statut patrimonial
Logo du patrimoine mondial Patrimoine mondial
Date d'entrée
Identifiant
Critère
Localisation sur la carte de l’Inde
voir sur la carte de l’Inde
Green pog.svg

Le Parc national de Keoladeo ou le Parc national de Keoladeo Ghana, anciennement appelé Sanctuaire des Oiseaux de Bharatpur est situé dans l'État du Rajasthan en Inde.

On y trouve plus de 360 espèces d'oiseaux dont la très rare grue de Sibérie. Le parc a été inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO en 1985[2] ainsi qu'au titre de site Ramsar en 1981 pour l'importance de ses zones humides[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

L'histoire du parc national est liée aux tentatives de protéger la ville de Bharatpur des inondations provoquées par les moussons, ainsi dès 1760, le maharaja local fait ériger la digue d'Ajan qui créé un lac artificiel. La zone est classée Parc national en 1982.

Gestion[modifier | modifier le code]

Le site est protégé par la loi indienne : Wildlife (Protection) Act de 1972 et de l’Indian Forest Act de 1927. Il est géré par le département des forêts du Rajasthan.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le site est entièrement entouré par un mur de deux mètre de haut. Les zones humides couvrent 12km² du parc national, elles sont alimentées par la rivière Chambal[4].

Patrimoine naturel[modifier | modifier le code]

Biodiversité[modifier | modifier le code]

Le site compte en 2017, 34 espèces de mammifères. Huit espèces supplémentaires étaient présente en 1966, mais ont disparues localement, entre autre l'antilope cervicapre. La population de sambar (cervus unicolor) a connu, également, un fort déclin. À l'inverse le cerf axis, l'antilope nilgaut ont vu leurs effectifs augmenter pendant les 25 dernières années[5]. C'est aussi le cas du chacal doré[6].

Un inventaire mené entre 2010 et 2015 a recensé 37 espèces d'odonates dans le Parc, parmi lesquels 9 demoiselles, 22 espèces de Libellulidae et huit de Coenagrionidae[4].

Avifaune[modifier | modifier le code]

Grues de Sibérie
(Grus leucogeranus)

Le territoire du Keoladeo est considéré comme l'un des site ornithologique les plus importants à l'échelle mondiale, pour la nidification, l'hivernage et la migration, plus de 375 espèces (dont 115 nicheuses) y ont été recensées[2]. Parmi les oiseaux qui visitent le parc, on peut noter la grue de sibérie, en danger critique d'extinction, dont une population hiverne dans le Keoladeo. Les grues antigones, oies à têtes barrées, pélicans frisés et pouillots sibériens les accompagnent ainsi qu'une multitude de canards, cormorans et ibis. En été, au moment de la moussons, 17 espèces de hérons nichent dans les zones humides du parc national, on y observe également la parade nuptiale des tantales indiens[7].

Espèces exotiques envahissantes[modifier | modifier le code]

L'espèce envahissante|espèce invasive Prosopis juliflora dominait en 2015, en nombre d'individu, les communautés végétales du parc. La surface couverte par l'espèce en question a crue considérablement entre 1985 et 2015 que l'on considère les surfaces monospécifiques ou les fourrées ouverts à P.juliflora. Elle présente un risque important pour la conservation des espèces indigènes du Keoladeo[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « List of National Parks of India », National Wildlife Database Cell, sur Wildlife Institute of India (consulté le 5 avril 2012)
  2. a et b « Parc national de Keoladeo », sur Unesco (consulté le 26 février 2015)
  3. (en) « Keoladeo National Park », sur Ramsar Sites Information Service (consulté le 26 février 2015)
  4. a et b Singh D, Singh B et Hermans J, « Dragonflies and Damselflies (Odonata: Insecta) of Keoladeo National Park, Rajasthan, India », Journal of threatened taxa,‎ (lire en ligne)
  5. Singh A, Mukherjee A, Dookia S et Nagaraj Kumara H, « An updated account of mammal species and population status of ungulates in Keoladeo National Park, Bharatpur, Rajasthan », Current science, vol. 113,‎ (lire en ligne)
  6. Singh A, Mukherjee A, Dookia S et Nagaraj Kumara H, « High resource availability and lack of competition have increased population of a meso-carnivore—a case study of Golden Jackal in Keoladeo National Park, India », Mammal research, vol. 61,‎ , p. 209-219 (résumé)
  7. Marco Cattaneo et Jasmina Trifoni, Les plus beaux sites du patrimoine mondiale, Gründ, , 512 p., pp422-425
  8. Mukherjee A, Dilip Velankar A et Nagaraj Kumara H, « Invasive Prosopis juliflora replacing the Native Floral Community over three decades: a case study of a World Heritage Site, Keoladeo National Park,India », Biodiversity and conservation,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :