Meghalaya

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’Inde
Cet article est une ébauche concernant l’Inde.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Meghalaya
मेघालय
Emblème
Emblème
Drapeau de Meghalaya
Drapeau
Localisation de l'État en Inde
Localisation de l'État en Inde
Administration
Pays Drapeau de l'Inde Inde
Capitale Shillong
Création
Langue officielle Anglais
Garo
Hindi
Khasi
Pnar
Gouverneur Krishan Kant Paul
Ministre en chef Mukul Sangma (Congrès)
Démographie
Population 2 966 889 hab. (2011[1])
Densité 132 hab./km2
Rang 25e
Géographie
Superficie 22 489 km2
Rang 22e

Le Meghalaya (devanāgarī : मेघालय), la « Demeure des nuages », est un État du nord-est de l'Inde. Sa capitale est Shillong. C'est un État peuplé majoritairement de populations aborigènes, parlant notamment le khasi et le garo, et de confessions chrétiennes.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'État du Meghalaya est créé à partir de deux districts dits des Collines (ceux des Khasi et des Garo) de l'État de l'Assam. Le mouvement qui tend à la création d'un État des Collines débute en 1960 et aboutit à la création d'un État fédéré le 21 janvier 1972, le 21e État de l'Union indienne. Son autonomie datait du 2 avril 1970, selon l'Assam Reorganisation (Meghalaya) Act de 1969 où ce nom apparaît pour la première fois, il est constitué de deux districts : le Garo Hills District et le United Khasi and Jaintia Hills district.

Le Meghalaya devient un État de plein exercice à minuit entre le 20 et le 21 janvier 1972. Il dispose d'un parlement appelé Legislative Assembly de soixante députés, dont 55 sont réservés.

Politique[modifier | modifier le code]

Résultat des élections législatives de 2004[modifier | modifier le code]

Liste des Districts[modifier | modifier le code]

Les Districts du Meghalaya

Le Meghalaya est divisé en onze districts :

Géographie[modifier | modifier le code]

L'État revêt la forme d'une bande montagneuse d'environ 300 km de long, dans le sens Est-Ouest sur 100 km de large, pour une surface totale de 22 429 km2. La population s'élevait à 2 175 000 habitants en 2000. Il est bordé au Nord par l'Assam et au Sud par le Bangladesh. Sa capitale est Shillong, qui compte quelque 260 000 habitants et qui était la capitale de l'Assam jusqu'en 1972.

Le climat du Meghalaya est modéré mais humide, la moyenne annuelle des précipitations atteignant 12 000 mm dans certaines zones, ce qui en fait l'État le plus arrosé de la fédération. La ville de Cherrapunji, au sud de la capitale, détient le record mondial des précipitations sur un mois, tandis que le village de Mawsynram, près de Cherrapunji, détient celui du record des précipitations sur une année. Un tiers du Meghalaya est couvert de forêts. La chaîne des Garo à l'Ouest, celle des Khasi et celle des Jaintia à l'Est, sont d'une altitude modérée, le point culminant étant le pic Shillong s'élevant à 1 965 m.

Démographie et population[modifier | modifier le code]

Les populations tribales représentent 85 % de la population du Meghalaya. Les Khasi, le groupe le plus large, suivi par les Garo, étaient de ceux que les Britanniques appelaient les "hill tribes". Parmi les autres groupes, on compte les Jaintia et les Hajong. Cependant, quelque 50 % de la population, incluant 54 000 Bengalis et 49 000 Shaikhs, n'est pas classée comme tribale.

Culture[modifier | modifier le code]

Religions[modifier | modifier le code]

Le Meghalaya est l'un des trois États en Inde, avec le Nagaland et le Mizoram, où la population est de manière générale, majoritairement chrétienne. Près de 75 % de la population s'est convertie au christianisme, avec les presbytériens et les catholiques et suit une philosophie animiste. La religion des personnes est étroitement liée à leur appartenance ethnique. Elle est pratiquée par 90 % de la tribu Garo et 80 % de la société Khasi, tandis que plus de 97 % des Hajong, 98,53 % des tribus Koch sont hindouistes.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Longtemps fermé aux étrangers, le Meghalaya essaie de promouvoir un tourisme essentiellement basé sur ses beautés naturelles. Cependant, cette ouverture est rendue difficile par l'action des groupes séparatistes (ULFA and NDFB) qui utilisent les monts Garo comme base d'opérations, aidés par le terrain forestier difficile d'accès et la frontière du Bangladesh qui permet un repli facile.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

En français
  • Martine Gestin, Nicole-Claude Matthieu, Une maison sans fille est une maison morte : la personne et le genre en sociétés matrilinéaires et/ou uxorilocales, Maison des sciences de l’homme, 2007, 503 p. (ISBN 978-2735111299)
  • Timour Claquin Chambugong, Les Garo Songsarek du Meghalaya en Inde, Hazan, 2014, 136 p. (ISBN 978-2754107426)
En anglais
  • (en) P.R.T. Gurdon, The Khasis, Low Price Publications, 1914, 168 p. (ISBN 978-8175365254)
  • (en) Chie Nakane, Garo and Khasi, A Comparative Study in Matrilineal System, École des hautes études en sciences sociales, 1968, 187 p. (ISBN 978-2713201882)
  • (en) Parimal Chandra Kar, Garos in Transition, Cosmo Publications, 1982, 304 p. (ISBN 978-8170201816)
  • (en) L. S. Gassah, Garo Hills : Land and the People, Omsons publ., Gauhati, 1984, 252 p. (ISBN 978-8171170036)
  • (en) K. S. Singh, People of India : Meghalaya: Volume XXXII, Seagull Books Pvt.Ltd, 1987, 264 p. (ISBN 978-8170461234)
  • (en) Aglaja Stirn, Peter van Ham, The Seven Sisters of India : Tribal Worlds Between Tibet and Burma, Prestel Publishing, 2000, (ISBN 978-3791323992)
  • (en) P.M. Passah, S. Sarma, Jaintia Hills: A Meghalaya Tribe - Its Environment, Land and People Hardcover, Reliance Publishing House, 2002, 186 p. (ISBN 978-8175101524)
Autres langues
  • (de) Sabine Herzog, Das Matriarchat als geschlechtssymmetrische Gesellschaftsform?: Die Khasi von Meghalaya /Indien, LIT, 2001, 112 p. (ISBN 978-3825854041)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Meghalaya Population Census data 2011 », Gouvernement de l'Inde (consulté le 16 août 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :