NGC 2648

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

NGC 2648
Image illustrative de l’article NGC 2648
La galaxie spirale NGC 2648.
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Cancer
Ascension droite (α) 08h 42m 39,8s[1]
Déclinaison (δ) 14° 17′ 08″ [1]
Magnitude apparente (V) 11,8[2]
12,7 dans la Bande B[2]
Brillance de surface 13,17 mag/am2[2]
Dimensions apparentes (V) 3,2 × 1,1[2]
Décalage vers le rouge 0,007268 ± 0,000005[1]
Angle de position 148°[2]

Localisation dans la constellation : Cancer

(Voir situation dans la constellation : Cancer)
Cancer IAU.svg
Astrométrie
Vitesse radiale 2 179 ± 1 km/s [1]
Distance 36,16 ± 2,55 Mpc (∼118 millions d'a.l.) [1]
Caractéristiques physiques
Type d'objet Galaxie spirale
Type de galaxie S(s)b[1] Sa[2],[3]
Dimensions environ 42,98 kpc (∼140 000 a.l.)[1]
Découverte
Découvreur(s) William Herschel[3]
Date [3]
Désignation(s) PGC 24464
ARP 89
UGC 4541
MCG 2-22-5
CGCG 60-35
KCPG 168A[2]
Liste des galaxies spirales

NGC 2648 est une galaxie spirale située dans la constellation du Cancer. Sa vitesse par rapport au fond diffus cosmologique est de 2 451 ± 19 km/s, ce qui correspond à une distance de Hubble de 36,2 ± 2,6 Mpc (∼118 millions d'a.l.)[1]. NGC 2648 a été découverte par l'astronome germano-britannique William Herschel en 1784.

Les galaxies PGC 24469 et NGC 2648 sont désignées dans l'atlas de Halton Arp sous la cote Arp 89[3].

La classe de luminosité de NGC 2648 est I et elle présente une large raie HI[1].

NGC 2648 est une galaxie à la retraite (en anglais « retired galaxy »)[1]. Une galaxie dont la formation d'étoiles a pratiquement cessé est dite passive. Cependant, certaines galaxies passives peuvent encore montrer de faibles raies d'émission semblables à celles des galaxies LINER. C'est ce qu'une équipe d'astronome composés de français et de brésiliens a découvert. C'est d'eux que vient le nom de galaxie à la retraite[4].

À ce jour, quatre mesures non basées sur le décalage vers le rouge (redshift) donnent une distance de 34,275 ± 0,222 Mpc (∼112 millions d'a.l.)[5], ce qui est à l'intérieur des valeurs de la distance de Hubble.

NGC 2648 par le télescope spatial Hubble.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h i et j (en) « Results for object NGC 2648 », NASA/IPAC Extragalactic Database (consulté le )
  2. a b c d e f et g « Les données de «Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke» sur le site ProfWeb, NGC 2600 à 2699 »
  3. a b c et d (en) Courtney Seligman, « Celestial Atlas Table of Contents, NGC 2648 » (consulté le ).
  4. (en) « Retired galaxies behaving like active galaxies » (consulté le )
  5. « Your NED Search Results, Distance Results for NGC 2648 », sur ned.ipac.caltech.edu (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Orion Nebula - Hubble 2006 mosaic 18000.jpg     •  NGC 2640  •  NGC 2641  •  NGC 2642  •  NGC 2643  •  NGC 2644  •  NGC 2645  •  NGC 2646  •  NGC 2647  •  NGC 2648  •  NGC 2649  •  NGC 2650  •  NGC 2651  •  NGC 2652  •  NGC 2653  •  NGC 2654  •  NGC 2655  •  NGC 2656