NGC 2770

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

NGC 2770
Image illustrative de l’article NGC 2770
La galaxie spirale NGC 2770.
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Lynx
Ascension droite (α) 09h 09m 33,7s[1]
Déclinaison (δ) 33° 07′ 25″
Distance 27,2 ± 1,9 Mpc (∼88,7 millions d'a.l.) [2]
Magnitude apparente (V) 12,0 [3]
12,7 dans la Bande B [3]
Brillance de surface 13,4 mag/as2[3]
Dimensions apparentes (V) 3,7 × 1,1[3]
Décalage vers le rouge 0,006494 ± 0,000006[1]
Angle de position 148°[3]
Vitesse radiale 1 947 ± 2 km/s[4]

Localisation dans la constellation : Lynx

(Voir situation dans la constellation : Lynx)
Lynx IAU.svg
Caractéristiques physiques
Type d'objet Galaxie spirale
Type de galaxie SA(s)c:[1] Sc[5],[3]
Dimensions 95 000 a.l.[6]
Découverte
Découvreur(s) William Herschel [5]
Date 7 décembre 1785[5]
Désignation(s) PGC 25806
UGC 4806
MCG 6-20-38
ZWG 180.47
KUG 0906+333B
IRAS09065+3319 [3]
Liste des galaxies spirales

NGC 2770 est une galaxie spirale située dans la constellation du Lynx à environ 89 millions d'années-lumière de la Voie lactée. Elle a été découverte par l'astronome germano-britannique William Herschel en 1785[5].

La classe de luminosité de NGC 2770 est III et elle présente une large raie HI.

De nombreuses mesures non basées sur le décalage vers le rouge (redshift) donnent une distance de 28,611 ± 4,321 Mpc (∼93,3 millions d'a.l.) [7], ce qui est nettement à l'intérieur des distances calculées en employant la valeur du décalage [2].

NGC 2770 par l'ESO. L'image captée le 12 janvier montre la lueur faiblissante de la supernova SN 2007 uy (en haut et à droite) la nouvelle supernova découverte SN 2008D (à gauche et en bas du bulbe central brillant)[8].
NGC 2770 par le télescope spatial Hubble.

NGC 2770, une usine de supernovas[modifier | modifier le code]

Dans la parution du 18 janvier 2008 du site «Astronomy Picture of the Day», on donne le nom d'usine de supernovas à NGC 2770[9]. L'image montre l'emplacement de trois supernovas qui ont été observées dans cette galaxie entre les années 1999 et 2008, soit les supernovas SN 1999eh, SN 2007uy et SN 2008D. De plus, une autre supernova a été observée en février 2015 (2015bh[10]). À titre de comparaison, un groupe de chercheurs a estimé qu'il se produit en moyenne seulement 4,6 supernovas dans la Voie lactée par siècle[11].

SN 1999eh[modifier | modifier le code]

Cette supernova a été découverte par Mark Armstrong le 12 octobre 1999[12]. Cette supernova était de type Ib[12],[13], une supernova où l'étoile s'effondre sur elle-même par la force de sa gravité.

SN 2007uy[modifier | modifier le code]

Cette supernova a été découverte par Yoji Hirose le 31 décembre 2007[14]. Cette supernova était aussi de type Ib[14],[15].

SN 2008D[modifier | modifier le code]

La supernova SN 2008D (en) est aussi de type de type Ib[16] ou plus précisément de type Ibc[17]. Elle a été découverte le 9 janvier 2008 par Alicia M. Soderberg et Edo Berger, puis indépendamment par Albert Kong et Tom Maccarone a l'aide du télescope spatial Swift[17].

Image de SN 2008D dans le domaine des rayons-X (à gauche) et dans le visible de SN 2007uy.

SN 2015bh[modifier | modifier le code]

SN 2015bh est aussi une supernova à effondrement de cœur, mais de type II[10] car on détecte la présence d'hydrogène dans son spectre. Elle a été découverte en février 2015 par Stan Howeton dans le cadre du programme Catalina Sky Survey[18]. Il se pourrait cependant que SN 2015bh soit une supernova imposteuse, soit une étoile bleue variable très massive sur le point de devenir une étoile Wolf-Rayet. Cette étoile aurait éjecté une grande quantité de matière et aurait ainsi mimer une supernova[19].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) « NASA/IPAC Extragalactic Database », Resultats pour NGC 2770 (consulté le 30 août 2018)
  2. a et b On obtient la distance qui nous sépare d'une galaxie à l'aide de la loi de Hubble : v = Hod, où Ho est la constante de Hubble (70±5 (km/s)/Mpc) . L'incertitude relative Δd/d sur la distance est égale à la somme des incertitudes relatives de la vitesse et de Ho.
  3. a b c d e f et g (en) « Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke » (consulté le 30 août 2018)
  4. On obtient la vitesse de récession d'une galaxie à l'aide de l'équation v = z×c, où z est le décalage vers le rouge (redshift) et c la vitesse de la lumière. L'incertitude relative de la vitesse Δv/v est égale à celle de z étant donné la grande précision de c.
  5. a b c et d (en) « Site du professeur C. Seligman » (consulté le 30 août 2018)
  6. On obtient le diamètre d'une galaxie par le produit de la distance qui nous en sépare et de l'angle, exprimé en radian, de sa plus grande dimension.
  7. « Your NED Search Results », sur ned.ipac.caltech.edu (consulté le 12 août 2018)
  8. (en) « The quiet explosion » (consulté le 30 août 2018)
  9. (en) « Supernova Factory NGC 2770 » (consulté le 30 août 2018)
  10. a et b (en) « List of Supernovae » (consulté le 31 août 2018)
  11. Scott M. Adams, C.S. Kochanek, John F. Beacom, Mark R. Vagins et K.Z. Stanek, « Observing the Next Galactic Supernova », The Astrophysical Journal, vol. 778 #2,‎ , p. 14 (DOI 10.1088/0004-637X/778/2/164, lire en ligne)
  12. a et b (en) « Rochester Astronomy » (consulté le 30 août 2018)
  13. (en) « SN 1999eh » (consulté le 30 août 2018)
  14. a et b (en) « Supernova 2007uy and 2008D in NGC 2770 » (consulté le 30 août 2018)
  15. Rupak Roy, Brijesh Kumar et et al., « SN 2007uy - metamorphosis of an aspheric Type Ib explosion », Monthly Notice of Royal Astronomy, vol. 434 #3,‎ , p. 2032-2050 (DOI 10.1093/mnras/stt1148, lire en ligne)
  16. Christina C Thöne et Michał J. Michałowski, « NGC 2770: A SUPERNOVA Ib FACTORY? », The Astrophysical Journal, vol. 698 #2,‎ , p. 1307-1320 (DOI 10.1088/0004-637X/698/2/1307, lire en ligne)
  17. a et b A.M. Soderberg, E. Berger et et al., « An extremely luminous X-ray outburst at the birth of a supernova », Nature, vol. 453 (7194),‎ , p. 469-474 (DOI 10.1038/nature06997, lire en ligne)
  18. (en) « Supernova 2015bh in NGC 2770 » (consulté le 31 août 2018)
  19. C.C. Thöne, A. de Ugarte Postigo et et al., « 015bh: NGC 2770’s 4th supernova or a luminous blue variable on its way to a Wolf-Rayet star? », Astronomy and Astrophysics, vol. 599 A129,‎ , p. 29 (DOI 10.1051/0004-6361/201629968, lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Orion Nebula - Hubble 2006 mosaic 18000.jpg     •  NGC 2762  •  NGC 2763  •  NGC 2764  •  NGC 2765  •  NGC 2766  •  NGC 2767  •  NGC 2768  •  NGC 2769  •  NGC 2770  •  NGC 2771  •  NGC 2772  •  NGC 2773  •  NGC 2774  •  NGC 2775  •  NGC 2776  •  NGC 2777  •  NGC 2778