NGC 2807

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

NGC 2807
Image illustrative de l’article NGC 2807
La galaxie lenticulaire NGC 2807.
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Cancer
Ascension droite (α) 09h 16m 59,2s[1]
Déclinaison (δ) 20° 01′ 58″
Distance 114,3 ± 7,8 Mpc (∼373 millions d'a.l.) [2]
Magnitude apparente (V) 15,0 [3]
15,8 dans la Bande B [3]
Brillance de surface 13,3 mag/as2[3]
Dimensions apparentes (V) 0,6 × 0,4[3]
Décalage vers le rouge 0,027300 ± ?[1]
Angle de position 150°[3]
Vitesse radiale 8 184 ± ? km/s[4]

Localisation dans la constellation : Cancer

(Voir situation dans la constellation : Cancer)
Cancer IAU.svg
Caractéristiques physiques
Type d'objet Galaxie lenticulaire
Type de galaxie S0/a? pec[5]
Dimensions 65 000 a.l.[6]
Découverte
Découvreur(s) Heinrich d'Arrest [5]
Date 17 février 1863[5]
Désignation(s) PGC 26213
MCG 3-24-31
ZWG 91.51 [3]
Liste des galaxies lenticulaires

NGC 2807 est une galaxie lenticulaire située dans la constellation du Cancer à environ 373 millions d'années-lumière de la Voie lactée. Elle a été découverte par l'astronome prussien Heinrich d'Arrest en 1863. Wolfgang Steinicke classe cette galaxie comme une spirale (S), mais on ne voit pas la présence d'une barre ni sur l'image de l'étude SDSS. La classification de lenticulaire par le professeur Seligman semble convenir mieux. Auncune classification n'est mentionnée sur la base de données NASA/IPAC.

Les vitesses radiales des galaxies NGC 2807 et PGC 26212[7] sont respectivement de 8184 km/s et de 8344 km/s. Elles sont donc à peu près à la même distance de la Voie lactée et comme elles sont rapprochées l'une de l'autre sur la sphère céleste, elles constituent une paire de galaxie. La base de données NASA/IPAC mentionne d'ailleurs que NGC 2807 fait partie d'une paire, mais sans indiquer sa compagne[1].


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) « NASA/IPAC Extragalactic Database », Resultats pour NGC 2807 (consulté le 26 septembre 2018)
  2. On obtient la distance qui nous sépare d'une galaxie à l'aide de la loi de Hubble : v = Hod, où Ho est la constante de Hubble (70±5 (km/s)/Mpc) . L'incertitude relative Δd/d sur la distance est égale à la somme des incertitudes relatives de la vitesse et de Ho.
  3. a b c d e et f (en) « Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke » (consulté le 26 septembre 2018)
  4. On obtient la vitesse de récession d'une galaxie à l'aide de l'équation v = z×c, où z est le décalage vers le rouge (redshift) et c la vitesse de la lumière. L'incertitude relative de la vitesse Δv/v est égale à celle de z étant donné la grande précision de c.
  5. a b et c (en) « Site du professeur C. Seligman » (consulté le 26 septembre 2018)
  6. On obtient le diamètre d'une galaxie par le produit de la distance qui nous en sépare et de l'angle, exprimé en radian, de sa plus grande dimension.
  7. (en) « NASA/IPAC Extragalactic Database », Resultats pour PGC 26212 (consulté le 26 septembre 2018)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Orion Nebula - Hubble 2006 mosaic 18000.jpg     •  NGC 2799  •  NGC 2800  •  NGC 2801  •  NGC 2802  •  NGC 2803  •  NGC 2804  •  NGC 2805  •  NGC 2806  •  NGC 2807  •  NGC 2808  •  NGC 2809  •  NGC 2810  •  NGC 2811  •  NGC 2812  •  NGC 2813  •  NGC 2814  •  NGC 2815