NGC 2580

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

NGC 2580
Image illustrative de l’article NGC 2580
L'amas ouvert NGC 2580
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Poupe[1]
Ascension droite (α) 08h 21m 27,9s[2]
Déclinaison (δ) −30° 17′ 36″
Distance environ 4 000 pc (∼13 000 a.l.) [3]
Magnitude apparente (V) 9,7[4]
Dimensions apparentes (V) 8,0[4]

Localisation dans la constellation : Poupe

(Voir situation dans la constellation : Poupe)
Puppis IAU.svg
Caractéristiques physiques
Type d'objet Amas ouvert
Classe II2m[4]
Galaxie hôte Voie lactée
Dimensions 30 al[5]
Âge 158 M a[3]
Découverte
Découvreur(s) John Herschel [1]
Date 5 février 1837 [1]
Désignation(s) OCL 709
ESO 431-SC6 [4]
Liste des amas ouverts

NGC 2580 est un amas ouvert[1],[2],[3] situé dans la constellation de la Poupe. Il a été découvert par l'astronome britannique John Herschel en 1837.

NGC 2580 est à environ 4 000 pc (∼13 000 a.l.) du système solaire et les dernières estimations donnent un âge de 158 millions d'années. La taille apparente de l'amas est de 8,0 minutes d'arc, ce qui, compte tenu de la distance, donne une taille réelle maximale d'environ 30 années-lumière.

Selon la classification des amas ouverts de Robert Trumpler, cet amas renferme entre 50 et 100 étoiles (lettre m) dont la concentration est moyenne (II) et dont les magnitudes se répartissent sur un intervalle moyen (le chiffre 2).

Une étude photomérique[6] de NGC 2580 et de NGC 2588 publiée en 2004 indique des distances respectives d'environ 4 kpc (~13 000 al) et 5 kpc (~16 300 al) pour ces deux amas ainsi que des âges de 160 et 450 millions d'années. Selon cette même étude, NGC 2580 est dans le bras d'Orion de notre galaxie, alors que NGC 2588 est dans le bras de Persée.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (en) « Site du professeur C. Seligman » (consulté le 15 mai 2018)
  2. a et b (en) « NASA/IPAC Extragalactic Database », Resultats pour NGC 2580 (consulté le 15 mai 2018)
  3. a b et c (en) « WEBDA page for open cluster NGC 2580, A site Devoted to Stellar Clusters in the Galaxy and the Magellanic Clouds » (consulté le 15 mai 2018)
  4. a b c et d (en) « Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke » (consulté le 15 mai 2018)
  5. On obtient la taille d'un objet par le produit de la distance qui nous en sépare et de l'angle, exprimé en radian, de sa plus grande dimension.
  6. G. Baume, A. Moitinho, E. Giorgi, G. Carraro et R. Vazquez, « NGC 2580 and NGC 2588: Two open clusters in the Third Galactic Quadrant », Astronomy and Astrophysics, vol. 417,‎ , p. 961-972 (DOI 10.1051/0004-6361:20034427, lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Orion Nebula - Hubble 2006 mosaic 18000.jpg     •  NGC 2572  •  NGC 2573  •  NGC 2574  •  NGC 2575  •  NGC 2576  •  NGC 2577  •  NGC 2578  •  NGC 2579  •  NGC 2580  •  NGC 2581  •  NGC 2582  •  NGC 2583  •  NGC 2584  •  NGC 2585  •  NGC 2586  •  NGC 2587  •  NGC 2588