NGC 2516

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

NGC 2516
Image illustrative de l’article NGC 2516
L'amas ouvert NGC 2516
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Carène[1]
Ascension droite (α) 07h 58m 07,0s[2]
Déclinaison (δ) −60° 45′ 12″
Distance environ 409 pc (∼1 330 a.l.) [3]
Magnitude apparente (V) 3,8[4]
3,8 dans la Bande B [4]
Dimensions apparentes (V) 22[4]

Localisation dans la constellation : Carène

(Voir situation dans la constellation : Carène)
Carina IAU.svg
Caractéristiques physiques
Type d'objet Amas ouvert
Classe I3r[4]
Galaxie hôte Voie lactée
Dimensions 8,5 al[5]
Âge 113 M a[3]
Découverte
Découvreur(s) Nicolas-Louis de Lacaille [1]
Date 1751 [1]
Désignation(s) OCL 776
ESO 124-SC6 [4]
Liste des amas ouverts


Caldwell 96

NGC 2516 (Caldwell 96) est un amas ouvert[1],[2],[3] connu sous le nom d'Amas du Sprinter[6], situé dans la constellation de la Carène. Il a été découvert par l'astronome français Nicolas-Louis de Lacaille en 1751.

NGC 2516 est à environ 409 pc (∼1 330 a.l.) du système solaire et les dernières estimations donnent un âge de 113 millions d'années. La taille apparente de l'amas est de 22 minutes d'arc, ce qui, compte tenu de la distance, donne une taille réelle maximale d'environ 8,5 années-lumière.

Selon la classification des amas ouverts de Robert Trumpler, cet amas renferme plus de 100 étoiles (lettre r) dont la concentration est forte (I) et dont les magnitudes se répartissent sur un grand intervalle (le chiffre 3).

Observation[modifier | modifier le code]

NGC 2516 par Roberto Mura.

Sa déclinaison australe fait qu'il n'est pas observable depuis l'hémisphère Nord hors zone tropicale. Pour le trouver, on part de l'astérisme de la Fausse Croix, à cheval entre les constellations des Voiles et de la Carène. On prolonge légèrement le grand axe des Voiles vers la Carène : le Sprinter est décelable à l’œil nu par bonnes conditions de visibilité, sous la forme d'une petite tache floue.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (en) « Site du professeur C. Seligman » (consulté le 4 mai 2018)
  2. a et b (en) « NASA/IPAC Extragalactic Database », Resultats pour NGC 2516 (consulté le 4 mai 2018)
  3. a b et c (en) « WEBDA page for open cluster NGC 2516, A site Devoted to Stellar Clusters in the Galaxy and the Magellanic Clouds » (consulté le 4 mai 2018)
  4. a b c d et e (en) « Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke » (consulté le 4 mai 2018)
  5. On obtient la taille d'un objet par le produit de la distance qui nous en sépare et de l'angle, exprimé en radian, de sa plus grande dimension.
  6. (en-US) « ESA’s ‘Mission: Impossible’ Sees First Light: Gaia Opens Her Eyes to the Galaxy », sur AmericaSpace, (consulté le 7 avril 2019)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Orion Nebula - Hubble 2006 mosaic 18000.jpg     •  NGC 2508  •  NGC 2509  •  NGC 2510  •  NGC 2511  •  NGC 2512  •  NGC 2513  •  NGC 2514  •  NGC 2515  •  NGC 2516  •  NGC 2517  •  NGC 2518  •  NGC 2519  •  NGC 2520  •  NGC 2521  •  NGC 2522  •  NGC 2523  •  NGC 2524