Mystères (émission de télévision)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mystères
Programme adapté Unsolved Mysteries Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre divertissement
reality show
Périodicité Tous les mois environ
Présentation Alexandre Baloud
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Nombre de saisons 2
Nombre d’émissions 20
Programme similaire L'Odyssée de l'étrange, La Soirée de l'étrange, Les 30 Histoires les plus mystérieuses, Les Enquêtes extraordinaires
Production
Durée 120 minutes environ
Format d’image 4/3
Production Philip Plaisance
Société de production Plaisance Films (fr), Cosgrove/Meurer Productions (us)
Diffusion
Diffusion TF1
Lieu de première diffusion Drapeau de la France France
Date de première diffusion
Date de dernière diffusion
Statut Arrêtée
Public conseillé Déconseillé aux jeunes enfants

Mystères est une émission de télévision françise adaptée du format américain Unsolved Mysteries, diffusée sur TF1 entre le et le et présentée par Alexandre Baloud[1],[2].

Historique[modifier | modifier le code]

Mystères, est l'adaptation de Unsolved Mysteries, émission américaine s'intéressant aux disparitions jamais élucidées et aux phénomènes inexpliqués créé par John Cosgrove et Terry-Dunn Meurer, présentée par Robert Stack, et diffusée du sur NBC au sur Spike TV. Le format américain traite d'une thématique peu exploitée à l’époque, ce qui lui permet d'obtenir un certain succès d’audiences[1]. Le programme français, quant à lui, ne garde que la partie paranormale du programme, les disparitions jamais élucidées étant déjà traitées par l'émission Perdu de vue. Une version québécoise de Unsolved Mysteries, intitulée Dossiers mystère et animée par Jean Coutu, est présentée sur le réseau Télévision Quatre-Saisons au début des années 1990.

En France, les audiences baissent rapidement et l'émission n'est programmée que durant deux ans, entre 1992 et 1994.

Contacté par le comité de la direction des programmes et fictions de TF1 durant l'été 1991, Alexandre Baloud accepte d'assurer l'animation d'une émission traitant du paranormal, Auparavant directeur de l'information sur M6, Alexandre Baloud avait traité de sujets dits sérieux durant toute sa carrière, Toutefois, il accepte de porter le projet de l'émission Mystères, et d'en devenir l'animateur, avançant comme arguments sa volonté d'approfondir le sujet avec de plus grandes investigations et d'en relever les éventuels tabous, car de son histoire, la télévision française était encore vierge d'un tel type d'émissions.

Alexandre Baloud finit par rencontrer une grosse déception : trouver des sujets d'investigations français devient de plus en plus difficile, et dans les dossiers étudiés et proposés, rares sont ceux relevant du paranormal. Un grand nombre de dossiers farfelus sont proposés, comme d'autres, tout aussi peu sérieux[3]. Finalement, les sujets traités ne sont pas tous français. Au fil des saisons et des émissions, les reportages issus de l'émission-mère aux États-Unis sont de plus en plus nombreux, avec d'autres, essentiellement britanniques ou canadiens.

De plus, Alexandre Baloud espère aborder de très nombreux cas uniquement français, mais, à sa grande surprise, les sujets vont se compter sur les doigts d'une main. Les puristes ou fans de paranormal évoquent la « peur du ridicule », et estiment que de nombreux témoins refusent de se manifestent sous la pression sociale, redoutant notamment l'éventualité de perdre leur emploi. Cependant, Alexandre Baloud, objectif, propose une analyse différente de cet échec.

Pour Alexandre Baloud, l'émission se met à tourner en rond et, rapidement, l'animateur et journaliste chevronné se trouve en quête de sens. En outre, la question se pose sur la nature de sa présence à cette émission, quand les sujets proviennent de plus en plus des États-Unis, alors que son souhait initial avait été de proposer des sujets hexagonaux. Il va adhérer progressivement à l'idée que tout s'expliquait scientifiquement, qu'il n'y avait pas grand-chose à découvrir, finalement, et comprendre que l'univers du paranormal était une porte ouverte à toutes sortes de dérives, avec un grand nombre de charlatans. Finalement, avec un grand regret, il décide au printemps 1994 de jeter l'éponge, et l'émission n'est pas reconduite pour la saison 1994-1995, ni par la suite. Aux États-Unis, l'émission similaire continue jusqu'en 2002. Bien des années plus tard, Alexandre Baloud salue l'esprit cartésien du public français, et explique que l'expérience méritait d'être tentée, même si celle-ci reste pour lui une grande déception tant professionnelle que personnelle.

Lors d'une interview donnée au magazine suisse Aktuelle Woche, en , Alexandre Baloud explique qu'avec les multiples témoignages qui se manifestent sur Internet depuis 2000, l'émission Mystères avait manqué une dizaine d'années, où de bons témoignages auraient pu être exploités en allant plus loin, pour enfin non seulement trouver des sujets français, mais aussi donner une audience nouvelle au paranormal. Alexandre Baloud affirme regretter de ne pas avoir présenté l'émission Mystères en 2016, plutôt qu'entre 1992 et 1994.

Concept[modifier | modifier le code]

Le programme diffuse des reportages, composés d'explications et de témoignages, entrecoupés par des reconstitutions souvent interprétée par les victimes des phénomènes. Après le visionnage du reportage, un débat est organisé sur le plateau (ayant pour décor un temple de pierre avec un bassin en son centre). Durant la partie débat, les intervenants donnent leurs propres explications avec parfois des expériences afin de prouver la justification rationnelle au paranormal[1].

Listes des émissions et des reportages[modifier | modifier le code]

  1. La maison qui saigne
  2. Le saint sarcophage d'Arles-sur-Tech
  3. Sauvé par le pendule
  4. Le fantôme de la belle Lucie : le fantôme du Château de Veauce
  1. L'OVNI de Trans-en-Provence
  2. La vie après la vie : Expérience de mort imminente
  3. Le trésor de Rennes-le-Château
  4. Marthe Robin
  1. Le 65e miracle de Lourdes
  2. Les messages d'Isabelle : Écriture automatique
  3. Le mystère du ki
  4. L'Île de Pâques
  5. La maison qui saigne (Rediffusion de l'émission no 1)
  1. Le mystère de la maison hantée de Normandie : Les pommes volantes
  2. La voyance
  3. Maud Kristen, voyante
  4. Le monstre du Loch Ness
  5. Le mystère de Glozel
  6. Le fantôme de la belle Lucie : le fantôme du Château de Veauce (Rediffusion de l'émission no 1)
  1. Le mauvais œil
  2. Yvonne Aimée[4]
  3. Le mystère Andréa (it)
  4. L'affaire Roswell
  5. Sauvé par le pendule (Rediffusion de l'émission no 1)
  1. Peur en la demeure : La petite fille aux yeux exorbités
  2. La force de l'amour
  3. Angélique : Vie antérieure en Angleterre
  4. Bigfoot
  5. Le saint sarcophage d'Arles-sur-Tech (Rediffusion de l'émission no 1)
  1. La vallée d'Hessdalen
  2. Voyage astral
  3. Voix d'outre-tombe
  4. La voyance en héritage
  5. Le trésor de Rennes-le-Château (Rediffusion de l'émission no 2)
  1. Maléfice
  2. Hypnose (Expérience réalisée sur le plateau, avec le public et les téléspectateurs)
  3. Nuit de novembre (vague d'OVNI)
  4. La transcommunication
  5. Le visage de Mars
  1. Le chat Zouma
  2. Chien d'épileptique
  3. Luce Grimaud, voyante
  4. La forêt de Brocéliande
  5. Combustion spontanée : l'affaire d'Uruffe
  6. La vie après la vie : Expérience de mort imminente (Rediffusion de l'émission no 2)
  1. La maison qui n'oublie pas : Histoire du comédien Patrick Burgel relatant son expérience de maison hantée
  2. Le bijou maudit
  3. Les dents du diable
  4. Le Triangle des Bermudes
  5. L'OVNI de Trans-en-Provence (Rediffusion de l'émission no 2)
  1. Le trésor de Rommel
  2. La révolutionnaire : Vie antérieure en France
  3. Les démons de Carmen
  4. Edgar Cayce
  5. Marthe Robin (Rediffusion de l'émission no 2)
  1. Une femme disparaît
  2. La secte de Waco au Texas
  3. Une étrange compagnie
  4. Vague d'OVNI sur la Belgique
  5. L'ange gardien : Expérience de mort imminente
  6. Le 65e miracle de Lourdes (Rediffusion de l'émission no 3)
  1. La légende de la Dame blanche
  2. La boxeuse et le curé
  3. Madame R. : Miraculée comme Marthe Robin
  4. L'Abbaye de Mortemer
  5. Les messages d'Isabelle : Écriture automatique (Rediffusion de l'émission no 3)
  1. Le cas du Dr X
  2. L'OVNI de Falcon Lake
  3. Jack l'Éventreur
  4. Le 3e secret de Fatima
  1. Ces dauphins qui nous sourient
  2. Padre Pio
  3. Alain Guillo
  4. Dialogue avec l'au-delà : Écriture automatique
  1. Mains nues dans l'huile bouillante (Expérience réalisée sur le plateau)
  2. Le fantôme d'Assan Diana
  3. Bentwaters : OVNI et base militaire anglaise
  4. Moto en aveugle (Expérience réalisée dans Paris)
  5. Le secret des alchimistes
  1. Jeanne Frétel
  2. Au clair de la Lune
  3. Contre-expertise Moto en aveugle (à la suite de l'expérience de l'émission précédente)
  4. Le vampire d'Highgate
  5. Le mystère de la maison hantée de Normandie : Les pommes volantes (Rediffusion de l'émission no 4)
  6. Les prophéties de Nostradamus
  1. Par amour pour toi : La cryogénie
  2. Les souvenirs du château
  3. Le garçon qui faisait la pluie
  4. L'être venu de l'au-delà
  5. Combustion spontanée (Rediffusion de l'émission no 9)
  1. La réincarnation
  2. Enlèvement de Travis Walton par des extraterrestres
  3. La transcommunication instrumentale
  4. Le miracle de Noël
  5. Le bijou maudit (Rediffusion de l'émission no 10)
  1. Les jumeaux
  2. Voyance providentielle
  3. Le sanatorium hanté
  4. Tina Resch (en)
  5. La maison qui n'oublie pas (Rediffusion de l'émission no 10)

Le Journal de l'étrange[modifier | modifier le code]

Après les émissions 8 à 16, Mystères est suivi du Journal de l'étrange.

Analyses et critiques[modifier | modifier le code]

Il est reproché à cette émission de donner foi à de simples superstitions, voire à des charlatans, et d'entretenir le flou ou le silence sur les données scientifiques pouvant exister.

L'émission perd subitement de sa crédibilité, y compris auprès de ses fans, en diffusant un reportage « extraordinaire » montrant un motard roulant dans Paris avec un bandeau sur les yeux[5]. Ce reportage est en effet interprété par les amateurs de l'émission comme un tarissement de l'imagination des concepteurs, le phénomène présenté n'ayant aucun caractère surnaturel. De plus, une contre-expertise filmée a lieu (voir ici), démontrant ainsi que le motard, Jean-Marie Laforgue, a abusé l'équipe de l'émission : en effet, il est testé avec les yeux complétement recouverts, ne lui laissant aucune chance de tricher. Après avoir roulé à peine quelques mètres, il percuta un Renault Espace à l'arrêt. À la suite de cette contre-expertise, Alexandre Baloud promet que l'émission allait redoubler de vigilance à l'avenir, et par conséquent de ne plus cautionner Monsieur Laforgue[6],[1].

L'équipe de l'émission elle-même reconnaît dans les interviews que l'émission « mélange le vrai et le faux ».

Régulièrement; des scientifiques tentent d'apporter des explications rationnelles aux phénomènes décrits durant l'émission.

Un constat culturel s'observe à propos du public de l'émission : contrairement aux pays anglo-saxons, réceptifs à aborder ou voir des sujets sur le paranormal, le public français se montre moins enthousiaste, réticent ou sceptique (voire cartésien)[7].

Émissions dérivées ou analogues[modifier | modifier le code]

Après la disparition de l'émission, d'autres émissions dans le même genre apparaissent à la télévision[8].

La Soirée de l'étrange[modifier | modifier le code]

De 2005 à 2010, TF1 diffuse La Soirée de l'étrange, une émission présentée par Christophe Dechavanne et Patrice Carmouze. Cette émission est considérée comme étant la plus proche de Mystères. Elle diffuse des reportages semblables à ceux de Mystères avec également des témoignages, des reconstitutions et des explications. Des images d'archives de l'émission Mystères y sont également utilisées. L'émission propose aussi des expériences au public ou à des célébrités présentes sur le plateau.

Autres émissions[modifier | modifier le code]

En 1995, deux émissions veulent prendre la place de Mystères : Le 3e Œil, puis L'Odyssée de l'étrange (en 1995-1996), présentée par Jacques Pradel.

Entre 2002 et 2003, M6 reprend le concept de cette émission avec son magazine Normal, Paranormal, animé par Stéphane Rotenberg, mais avec plus de recul.

Depuis 2006, TF1 diffuse Les 30 Histoires les plus mystérieuses, une émission présentée par Carole Rousseau et Jacques Legros. Cette émission propose des sujets dans la même veine que l'émission Mystères en les classant de la moins mystérieuse à la plus mystérieuse mais sans reconstitution ni véritables débats.

En , Direct 8 propose La Grande Soirée du paranormal, une émission dans laquelle Damien Hammouchi revient sur les phénomènes extraordinaires comme la médiumnité, les connexions avec l'au-delà ou les guérisseurs. De façon sérieuse, l'émission, qui existe encore un mercredi sur deux en , confronte les témoignages et expériences pour aller au fond de chaque sujet.

Puis en 2012, l'émission Faut-il y croire regroupe les thèmes : ovnis, extra-terrestres, fantômes, paranormal, vampires, loups-garous…

Références dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Dans le film Assassin(s) de Mathieu Kassovitz (1997), on peut voir un passage de l'émission Mystères, plus précisément la séquence Peur en la demeure où l'on peut voir la petite fille aux yeux exorbités.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Richard Godin, « « Mystères », l’éphémère émission qui a lancé le paranormal à la télévision », L'Obs, (consulté le ).
  2. Julien, « Mystères : L'émission culte de l'étrange des années 90 », sur kultt.fr, (consulté le ).
  3. Hadrien Brachet, « Trente ans après, le mystère de la "maison qui saigne" attend son explication », sur www.marianne.net, (consulté le )
  4. Bulletin et mémoires de la Société archéologique du département d'Ille-et-Vilaine, vol. 95, 1993, p. 24 : « Notre collègue le docteur Patrick Mahéo a publié avec l'abbé René Laurentin un nouvel ouvrage sur sa compatriote Mère Yvonne-Aimée de Jésus, L'Amour plus fort sur la souffrance : histoire médicale d'Yvonne-Aimée de Malestroit, aux éditions F.-X. de Guibert. Elle fera l'objet d'un sujet de l'émission de télévision Mystères le sur TF1 ».
  5. Francois Ouisse, « Derrière le poste (D8) : mais que devient Alexandre Baloud, le présentateur de Mystères ? », sur www.programme-tv.net, (consulté le ) : « En 1994, après cette séquence polémique, Mystères a en effet été zappé par TF1, après deux petites saisons seulement. »
  6. François Ouisse, « Derrière le poste (D8) : mais que devient Alexandre Baloud, le présentateur de Mystères ? », Télé-Loisirs, (consulté le ).
  7. « MYSTERES ET GRAND MAITRE BALOUD POURVU QUE CES MYSTERES NOUS DEPASSENT » Accès payant, sur Le Soir, (consulté le ) : « Mais ça ne semble pas suffire aux producteurs d'une émission qui veut se faire l'écho de phénomènes paranormaux. Pour impressionner plus encore le télespectateur cartésien, les sujets mystérieux, reconstitués d'une façon très primaire, sont engloutis sous des musiques extraites sans doute des films refusés au festival d'Avoriaz pour indigence d'imagination. »
  8. « « Mystères », l’éphémère émission qui a lancé le paranormal à la télévision », sur L'Obs, (consulté le )

Dans l'Inathèque, de l'Institut national de l'audiovisuel (INA) :