Robert Stack

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir stack (géologie).
Robert Stack
Description de cette image, également commentée ci-après

Robert Stack dans les années cinquante

Nom de naissance Charles Langford Modini Stack
Naissance
Los Angeles (Californie)
(États-Unis)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès (à 84 ans)
Beverly Hills (Californie)
États-Unis)
Profession Acteur
Films notables First Love
To Be or Not to Be
Les Géants du ciel
La Maison de bambou
Écrit sur du vent
La Ronde de l'aube
Paris brûle-t-il ?
Le Soleil des voyous
Un second souffle
Retour vers l'enfer
Big Trouble
Séries notables Les Incorruptibles (série télévisée)

Robert Stack (né Charles Langford Modini Stack, - ) était un acteur, un sportif et un animateur de télévision américain. En plus de ses rôles dans plus de 40 longs métrages, il a joué dans la série télévisée d'ABC-TV Les incorruptibles (1959 à 1963), pour laquelle il a remporté le Emmy Award 1960 du meilleur acteur dans une série dramatique, et a animé plus tard Unsolved Mysteries (1987-2002). Il a également été nominé pour un Oscar du cinéma du meilleur second rôle pour sa prestation dans le film Écrit sur du vent (1956).

Biographie[modifier | modifier le code]

D'origine italienne, sa grand-mère, Marina Perrini, était cantatrice à la Scala de Milan[1].

Il est devenu mondialement célèbre pour son interprétation d'Eliot Ness dans la série télévisée américaine Les Incorruptibles[2] (1959-1963).

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Robert Stack est né Charles Langford Modini Stack à Los Angeles, en Californie, mais son prénom (choisi par sa mère) a été changé en celui de Robert par son père. Il a passé sa première enfance en Europe, où il a grandi. Il a parlé couramment le français et l'italien à un âge précoce, et n'a pas appris l'anglais avant de retourner à Los Angeles. Ses parents ont divorcé quand il avait un an, et il a été élevé par sa mère, Mary Elizabeth (née Wood). Son père, James Langford Stack, riche propriétaire d'une agence de publicité, a plus tard ré-épousé sa mère, mais est mort quand Stack avait dix ans. Il a toujours parlé de sa mère avec le plus grand respect et amour. Quand il a collaboré avec Mark Evans sur son autobiographie, Straight Shooting, il y a inclus une photo de sa mère et lui. Il l'a sous-titrée "Moi et ma fille préférée". Son grand-père était un chanteur d'opéra du nom de Charles Wood, qui était connu sous le nom de 'Modini'. À l'époque de ses vingt ans, Stack avait acquis une petite renommée en tant que sportif. C'était un joueur de polo et un tireur sportif passionné. Lui et son frère ont remporté les championnats internationaux de moteur hors-bord, à Venise, en Italie ; et, à 16 ans, il est devenu membre de l'All-American Skeet Team. Il a obtenu deux records mondiaux de tir au pigeon d'argile et est devenu champion national. En 1971, il a été intronisé au National Skeet Shooting Hall of Fame.

Carrière[modifier | modifier le code]

Stack a pris des cours de théâtre au Bridgewater State College. Sa voix profonde et sa beauté ont attiré des producteurs d'Hollywood. Lorsque Stack a visité les Studios Universal à 20 ans, le producteur Joe Pasternak lui a offert une occasion d'entrer dans l'entreprise. Stack se rappelle : "il a dit «Comment vous aimez être dans les films ? Nous allons faire un test avec Helen Parrish, une petite scène d'amour ». Helen Parrish (en) était une belle fille. « Hééé, ça me botte ! », lui ai-je dit. J'ai pris le rôle". Le premier film de Stack, où il fit équipe avec Deanna Durbin, était First Love (1939); ce film a fait l'objet de controverses à l'époque : il a été le premier acteur à donner à D. Durbin un baiser à l'écran. Stack a été salué pour son rôle suivant, The Mortal Storm (1940) mettant en vedette Margaret Sullavan et James Stewart, et réalisé par Frank Borzage. Il jouait un jeune homme qui rejoint le parti nazi. Dans sa jeunesse, Stack a mentionné qu'il avait le béguin pour Carole Lombard, et est apparu avec elle dans To Be or Not To Be (1942). Il a reconnu qu'il était terrifié d'entrer dans ce rôle, mais il s'est dit redevable à C. Lombard de lui avoir donné de nombreux conseils sur la manière de jouer, et d'avoir été son mentor. C. Lombard a été tuée dans un accident d'avion peu de temps avant la sortie du film.

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, Stack a servi comme instructeur d'artillerie dans la Marine des États-Unis. Il a continué sa carrière cinématographique avec des rôles dans des films tels que Fighter Squadron (1948) avec Edmond O'Brien ; Ainsi sont les femmes (1948), mettant en vedette Wallace Beery et Elizabeth Taylor ; et le film d'aventures Bwana Devil (1952), considéré comme le premier long métrage en 3-D couleurs américain.

Stack est apparu aux côtés de John Wayne dans Écrit dans le ciel (1954), jouant le pilote d'un avion de ligne qui vit une situation de stress à la suite d'une panne de moteur. Stack a été nominé pour un Oscar du meilleur second rôle pour Écrit sur du vent (1956), réalisé par Douglas Sirk. Il a estimé que la principale raison pour laquelle il a perdu l'Oscar, revenu à Anthony Quinn, était que la 20th Century Fox, qui l'avait prêté à Universal-International, avait organisé un vote en bloc contre lui pour empêcher un de leurs acteurs sous contrat de remporter un Oscar tout en travaillant dans un autre studio.

Stack a incarné Eliot Ness luttant contre la criminalité, dans la série télévisée dramatique (primée) de la chaine ABC Les incorruptibles (1959-1963). Le spectacle décrivait la bataille en cours entre les gangsters et une équipe spéciale d'agents fédéraux à Chicago pendant la Prohibition. Il a valu à Stack l'Emmy Award du meilleur acteur en 1960. Il a joué dans trois autres séries dramatiques, alternant dans le rôle principal avec Tony Franciosa et Gene Barry dans les somptueuses séries Les Règles du Jeu (1968 à 1971), Most Wanted (1976) et Strike force (1981).

Dans Les Règles du Jeu, il jouait un ancien agent fédéral devenu journaliste d'investigation, rappelant à la mémoire son rôle en tant qu'Eliot Ness. Dans Most Wanted et dans Strike Force, il jouait un capitaine de police dur et incorruptible commandant une unité d'élite des enquêteurs spéciaux, qui évoquait également le rôle de Ness.

Finalement, il reprend le rôle en 1991 dans un film de télévision, Le Retour d'Eliot Ness.

Il a parodié son propre personnage dans des comédies telles que 1941 (1979), Y a-t-il un pilote dans l'avion ? (1980), Caddyshack II (1988), Beavis et Butt-Head se font l'Amérique (1996) et BASEketball (1998). Il a également prêté sa voix pour le personnage Ultra Magnus dans La Guerre des robots (1986). Il est apparu dans la mini-série de télévision Hollywood Wives (en) en 1985, et dans plusieurs épisodes du soap opera (primetime) Falcon Crest en 1986.

Il a commencé à accueillir Unsolved Mysteries en 1987. Il avait une très haute idée de la nature interactive du spectacle, disant que cela créait une relation «symbiotique» entre le spectateur et le programme, et que la hotline était un excellent outil de résolution de crimes. Unsolved Mysteries a été diffusé de 1987 à 2002, d'abord comme des émissions spéciales en 1987 (Stack n'a pas accueilli toutes les émissions spéciales, qui étaient auparavant animées par Raymond Burr et Karl Malden), puis comme une série régulière sur NBC (1988-1997), puis sur CBS (1997-1999) et enfin sur Lifetime (2001–02).

Stack a été l'animateur de l'émission pendant toute la durée de la série originale. En 1991, Stack a prêté sa voix à l'officier de police principal - le lieutenant Littleboy (qui est aussi le principal protagoniste et narrateur) - dans The Real Story of Baa Baa Black Sheep.

Pendant une brève période entre 2001-2002, Stack a prêté sa voix à Stoat Muldoon, un personnage figurant dans la série télévisée d'animation par ordinateur Butt-Ugly Martians sur Nickelodeon

En 1996, une "Golden Palm Stars" lui a été consacrée sur le Palm Springs Walk of Stars (en), en Californie.

Décès[modifier | modifier le code]

Stack a été marié à l'actrice Rosemarie Bowe (en) de 1956 jusqu'à sa mort.

Il a subi une radiothérapie pour un cancer de la prostate en octobre 2002 et est décédé d'une crise cardiaque le 14 mai 2003.

Il est enterré dans le Westwood Village Memorial Park Cemetery à Westwood, en Californie. Son fils, Charles Robert, et sa fille, Elizabeth Wood Stack, sont toujours vivants.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Robert Stack en 1988

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le Vrai Nom des stars de Michel Bracquart - M.A. Éditions - 1989 - (ISBN 2866764633)
  2. En France, ce fut Jacques Deschamps qui prêta sa voix au personnage d'Eliot Ness.

Liens externes[modifier | modifier le code]