Dino Crisis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le jeu vidéo
Cet article est une ébauche concernant le jeu vidéo.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) (voir l’aide à la rédaction).

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (août 2015).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Dino Crisis
Éditeur Capcom
Développeur Capcom Production Studio 4
Nextech (Dreamcast)
Concepteur Shinji Mikami (directeur, producteur)

Date de sortie
PlayStation
  • Japon 1er juillet 1999
  • États-Unis 31 août 1999
  • Europe 1er octobre 1999
Dreamcast
  • Japon 6 septembre 2000
  • États-Unis 14 novembre 2000
  • Europe 22 décembre 2000
Windows
  • Japon 2000
  • Europe 15 sept. 2000
  • États-Unis 4 décembre 2000
PlayStation Network
  • Japon 21 décembre 2006
Genre Action, survival horror
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme PlayStation, Dreamcast, Windows, PlayStation 3
Média CD-ROM, GD-ROM, playStation Network
Contrôle Manette

Évaluation CERO : 15
ESRB : M ?

Dino Crisis est un jeu vidéo d'action de type survival horror développé par Capcom Production Studio 4 et édité par Capcom en 1999 sur PlayStation. Premier jeu de la série éponyme, il sort en 2000 sur Dreamcast et PC. Il est créé par Shinji Mikami, le créateur de la série Resident Evil.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'histoire se déroule en 2009 sur l'île Ibis.

Le docteur Edward Kirk, jeune scientifique reconnu, travaillait sur un projet basé sur une technique d'énergie pure appelée la « Tri-Énergie ». Cependant, le gouvernement, jugeant le projet non productif et finalement trop insignifiant, décida de cesser de le financer.

Peu après, une dramatique explosion eu lieu au centre de recherche du docteur Kirk, qui périt en même temps que le reste de l'équipe scientifique.

Mais trois années plus tard, Tom, un agent, fut envoyé en espion sur l'île d'Ibis et contacta ses employeurs pour leur communiquer des informations inattendues : le docteur Kirk aurait survécu et continuerait ses recherches sur la Tri-Énergie dans un centre militaire de la République de Borginie.

Un corps expéditionnaire spécial, composé de quatre soldats d'élite surentraînés, est alors envoyé sur l'île d'Ibis en pleine nuit, avec pour mission d'infiltrer le centre militaire, d'intercepter le docteur Kirk et de le ramener dans son pays d'origine.

Les quatre agents, Regina, Gail, Rick et Cooper sont parachutés sur les plages de l'île. Mais arrivés dans le centre, ils remarquent que quelque chose cloche : l'endroit semble désert et l'électricité est coupée. De plus, Cooper n'a pas rejoint le point de ralliement et reste incontactable (il est poursuivi et mangé par un tyrannosaure en pleine jungle)[1].

Les trois agents se rendent alors compte que le centre et ses alentours sont infestés de créatures préhistoriques hostiles et agressives ayant détruit toute l'équipe scientifique. Mais entre le devoir de compléter la mission des uns, et l'envie de survivre des autres, des tensions se créent.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Le gameplay est quasiment le même que celui de la série Resident Evil.

Vous progressez dans un environnement en 3D. Vous avancez avec la croix multi-directionnelle ou le stick analogique gauche.

Le bouton X sert à examiner les décors. Si vous appuyez sur le bouton R1 en même temps, le personnage pointe son arme (automatiquement sur un ennemi présent dans la pièce), vous tirez des balles avec le bouton X.

Le bouton O vous permet d'accéder à votre inventaire.

Le bouton R2 sert quant à lui à courir, si vous le maintenez enfoncé.

Enfin, le bouton « triangle » sert à ouvrir la carte.

Donc aucune nouveauté par rapport à Resident Evil du côté de la façon de jouer. La seule nouveauté, c'est que vous pouvez maintenir enfoncé le bouton R1 (viser) tout en avançant. Votre personnage avance lentement, sur ses gardes, avec le pistolet prêt à être utilisé en cas de besoin. Tout comme dans Resident Evil sorti sur PlayStation en 1996, il est aussi difficile de rester en vie face aux hordes de dinosaures qui surgissent de nulle part.

Développement[modifier | modifier le code]

Surfant sur la popularité de Jurassic Park, le jeu s'inspire également de Resident Evil[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Marcus (ill. Guillaume Lapeyre, photogr. Raoul Dobremel, mise en couleurs Julien Nido), Nos Jeux vidéo 90-2000 : De la raquette de Pong au racket dans GTA, l'irrésistible ascension des jeux vidéo, Hors Collection, coll. « Nostalgie / Nostalgie illustré »,‎ , 1e éd. (1re éd. 2014), 142 p., 260 × 260 mm, broché (ISBN 978-2-258-11049-6, notice BnF no FRBNF44203686, présentation en ligne), partie 1, « La PlayStation, le retour du jeu cool ! », p. 11

Lien externe[modifier | modifier le code]