Monica Scattini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Scattini.
Monica Scattini
Naissance
Rome, Latium, Italie
Nationalité Drapeau de l'Italie Italienne
Décès (à 59 ans)
Rome, Latium, Italie
Profession Actrice
Films notables Cloclo

Monica Scattini, née le à Rome dans le Latium en Italie et morte le dans la même ville[1], est une actrice italienne, fille du réalisateur Luigi Scattini. Dans ses différents rôles, elle a souvent incarné le stéréotype de la riche toscane [2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Monica Scattini est née à Rome, mais elle est d'origine toscane : sa mère et sa grand-mère étaient de Florence, son grand-père de Prato[3].

Elle a joué dans de nombreux films, parmi lesquels La Grande Bourgeoise de Mauro Bolognini en 1974, Lontano da dove de Stefania Casini et Francesca Marciano en 1983, qui lui a valu le Ruban d'argent de la meilleure actrice dans un second rôle, La Famille d'Ettore Scola en 1987, Valse d'amour de Dino Risi en 1990, Maniaci sentimentali (it) de Simona Izzo (it) en 1994 où elle obtient le David di Donatello de la meilleure actrice dans un second rôle. À partir des années 1990, elle apparaît principalement dans des comédies, réalisées entre autres par Carlo Vanzina, Christian De Sica et Alessandro Haber. Elle participe à plusieurs fictions à la télévision, parmi lesquelles Elisa sur Canale 5.

Au cours de sa carrière, elle a pris part, dans de petits rôles, à de grandes productions internationales : en 1982 elle est dirigée par Francis Ford Coppola dans Coup de cœur et en 2009 par Rob Marshall dans la comédie musicale Nine. En 2012, elle est dans la production française Cloclo retraçant la vie de Claude François.

Après la fin de son mariage avec le sculpteur Giancarlo Neri (it), avec lequel elle a vécu pendant des années à New York, elle devient la compagne de l'acteur Roberto Brunetti (it), 11 ans plus jeune, pendant 16 ans, mais ils se séparent en 2011[4].

En décembre 2014, elle présente son premier essai comme réalisateur, un court-métrage nommé Love sharing, interprété par Alessandro Haber, Luca Argentero, Sandra Milo et Eugenia Costantini (it)[5].

Elle meurt le 4 février 2015 à Rome d'une tumeur[5].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) « Morta l’attrice Monica Scattini », Corriere della sera,‎ (lire en ligne)
  2. (it) Giorgio Dell'Arti et Massimo Parrini, Catalogo dei viventi 2009, Venezia, Marsilio Editori, (ISBN 978-88-317-9599-9), « Scattini Monica »
  3. (it) « Morta l'attrice Monica Scattini; recitò in tanti film italiani, le sue origini erano toscane », La nazione,‎ (lire en ligne)
  4. (it) Daria Calabretta, « Er Patata lascia Monica Scattini », gossipress,‎ (lire en ligne)
  5. a et b (it) « Cinema, e' morta l'attrice Monica Scattini, tutta una vita per la commedia », ANSA,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Crédit de traduction[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]