Mediawan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mediawan
logo de Mediawan

Création
Dates clés introduction en bourse
acquisition de AB Groupe
Fondateurs Xavier Niel
Matthieu Pigasse
Pierre-Antoine Capton
Personnages clés Xavier Niel
Matthieu Pigasse
Pierre-Antoine Capton
Pierre Lescure
Pierre Bergé
Claude Berda
Forme juridique Société par actions simplifiée (SAS)
Siège social Paris
Drapeau de France France
Direction Pierre-Antoine Capton (Président du directoire), Pierre Lescure (Président du conseil de surveillance) [1]
Activité Audiovisuel
Produits émissions télévisées, films, distribution, diffusion, publicité
Filiales AB Groupe
Site web mediawan.fr

Mediawan est un SPAC de 250 millions d’euros, fondé par Pierre-Antoine Capton, Xavier Niel et Matthieu Pigasse avec l’objectif de constituer un groupe de médias via des acquisitions en Europe, dans les secteurs des contenus média ou du divertissement[2]. Introduit en Bourse en avril 2016[3], c’est le premier SPAC coté sur Paris-Euronext et le plus grand SPAC réalisé en Europe[4].

La première acquisition, qui doit porter sur au moins 75 % des fonds levés, doit intervenir dans un délai de 24 mois et pourra porter sur une cible jusqu’à 1,5 milliard d’euros[3],[5].

Histoire[modifier | modifier le code]

Depuis mai 2017, Claude Berda fait désormais partie du tour de table avec 3,5 % des parts[6].

Le 27 septembre 2017, à la suite du décès de Pierre Bergé, Pierre Lescure est nommé à la présidence du Conseil de surveillance; La femme d'affaires italienne Jacaranda Caracciolo (groupe GEDI) entre dans le capital en tant qu’administratrice indépendante[7].

Activités[modifier | modifier le code]

En janvier 2017, Mediawan est en discussion pour acquérir Groupe AB pour 270 millions d'euros[8]. Ce rachat est validé à 82,2 % par les actionnaires de Mediawan en mars 2017[9]. En avril 2017, le Groupe AB devient une filiale à 100 % de Mediawan[10].

Le 26 juillet 2017, Mediawan acquiert 80 % de société de production documentaire CC&C – Clarke Costelle et Cie[11].

Notes et références[modifier | modifier le code]