Matra MS10

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Matra MS10
Matra MS10

La Matra MS10 à Goodwood en 2008

Présentation
Équipe Matra International
Constructeur Matra Sports
Année du modèle 1968-1969
Concepteurs Gérard Ducarouge
Bernard Boyer
Spécifications techniques
Châssis monocoque en Aluminium
Suspension avant Ressorts, fourche, cables
Suspension arrière Ressorts, fourche, cables
Nom du moteur Ford-Cosworth DFV V8
Cylindrée 2 993 cm³
Configuration 8 cylindres en V à 90°
Orientation du moteur longitudinale
Position du moteur centrale-arrière
Boîte de vitesses Hewland DG300
Nombre de rapports 5
Système de carburant réservoir de 190 litres
Système de freinage Freins à disques Girling
Poids 540 kg
Dimensions Empattement : 2420 mm
Voie avant : 1430 mm
Voie arrière : 1480 mm
Carburant Elf
Pneumatiques Dunlop
Histoire en compétition
Pilotes Drapeau de la France Jean-Pierre Beltoise
Drapeau de la France Johnny Servoz-Gavin
Drapeau du Royaume-Uni Jackie Stewart
Début Grand Prix automobile d'Espagne 1968
Courses Victoires Pole Meilleur tour
12 4 0 4
Championnat constructeur 3e avec 45 points
Championnat pilote Jackie Stewart : 2e
Jean-Pierre Beltoise : 9e
Johnny Servoz-Gavin : 14e

Chronologie des modèles (1968-1969)

La Matra MS10 est une monoplace de Formule 1 engagée en 1968 et 1969 par l'écurie Matra International.

Historique[modifier | modifier le code]

Jackie Stewart lors du GP d'Allemagne 1968, qu'il remporte.

En 1968, Jackie Stewart termine deuxième avec 36 points derrière Graham Hill et devant Denny Hulme. Jean-Pierre Beltoise, termine neuvième avec 11 points devant Chris Amon et derrière John Surtees. Johnny Servoz-Gavin termine quatorzième avec 6 points, devant Jackie Oliver et derrière Richard Attwood.

Matra International finit troisième du championnat constructeurs avec 45 points, devant la Scuderia Ferrari et derrière McLaren.

La MS10 s'impose en championnat aux Grand Prix des Pays-Bas, d'Allemagne et des États-Unis, ainsi qu'hors de celui-ci à l'International Gold Cup de Brands Hatch, le tout grâce à Stewart.

En 1969, la voiture gagne encore la première compétition de la saison, le Grand Prix d'Afrique du Sud (toujours avec Stewart).