Lotus 49B

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Lotus 49B
Lotus 49B
Lotus 49B exposée au musée de Donington Park
Présentation
Équipe Gold Leaf Team Lotus
Écuries privées
Constructeur Drapeau du Royaume-Uni Lotus Cars
Année du modèle 1968-1969-1970
Concepteurs Colin Chapman, Maurice Philippe
Spécifications techniques
Châssis Monocoque en aluminium
Suspension avant Ressort/Fourche/Cables/Bascule
Suspension arrière Ressort/Fourche/Cables/Bascule
Nom du moteur Ford-Cosworth DFV V8
Cylindrée 2 995 cm3, 410 ch
Configuration V8 à injection, 32 soupapes
Position du moteur arrière
Boîte de vitesses Hewland DG300
Nombre de rapports 5 rapports
Système de freinage Freins à disque Girling
Dimensions et poids Voie avant : 1 566 mm
Voie arrière : 1 566 mm
Empattement : 2 489 mm
Poids : 545 kg
Carburant Sasol, BP
Pneumatiques Firestone
Histoire en compétition
Pilotes Drapeau du Royaume-Uni Jackie Oliver
Drapeau du Royaume-Uni Graham Hill
Drapeau des États-Unis Mario Andretti
Drapeau de l'Autriche Jochen Rindt
Drapeau du Mexique Moises Solana
Pilotes privés
Début 1968 au GP de Monaco
Courses Victoires Pole Meilleur tour
27 5 9 6
Championnat pilote 1

Chronologie des modèles (1968-1969-1970)

La Lotus 49B est une Formule 1 de l'écurie Team Lotus, conçue par Colin Chapman et Maurice Philippe qui a couru de 1967 à 1970. Elle possède un moteur porteur (elle n'est constituée que d'une demi-coque avant, le moteur Cosworth DFV servant de structure portante à l'arrière). Aux mains de Graham Hill, elle est championne du monde (titres constructeur et pilote) en 1968.

Apparue en 1968, elle diffère de la version précédente par sa suspension arrière modifiée mais surtout par ses ailerons et sa couleur. Le changement de la couleur de la voiture n'est pas un simple détail car il intervient avec l'apparition du premier commanditaire de la F1, le cigarettier Gold Leaf. Les monoplaces du désormais Gold Leaf Team Lotus reçoivent une livrée rouge et blanche et abandonnent définitivement la couleur verte jusqu'alors dédiée aux monoplaces britanniques.

Jochen Rindt sur Lotus 49B au GP d'Allemagne en 1969

Les ailerons avant et arrière font aussi leur apparition en Formule 1 et la 49B est équipée d'une moustache à l'avant et d'une aile placée en hauteur à l'arrière. Cette aile, qui s'appuie directement sur les porte-moyeux arrière, est par la suite équipée d'un dispositif permettant d'annuler son incidence dans les lignes droites.

Cette version permet à l'écurie et à Graham Hill de remporter les deux titres lors du championnat 1968. Les tailles démesurées des ailerons, ainsi que leur montage (par deux simples pylônes), seront la cause des accidents des deux monoplaces Lotus sur le circuit Espagnol de Montjuich, qui laissera Jochen Rindt blessé au visage. Les ailerons seront par la suite modifiés pour être fixés directement sur la partie arrière des Lotus.


Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]