Matra MS80

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Matra MS80
Matra MS80
Jackie Stewart au volant de la Matra MS80 lors du Grand Prix d'Allemagne 1969
Présentation
Équipe Drapeau : Royaume-Uni Matra International
Constructeur Drapeau : France Matra Sports
Année du modèle 1969
Concepteurs Gérard Ducarouge
Bernard Boyer
Spécifications techniques
Châssis Monocoque en aluminium
Suspension avant Ressort, double fourche, cables
Suspension arrière Ressort, double fourche, cables
Nom du moteur Ford Cosworth DFV
430 ch à 9500 tr/min
Cylindrée 2993 cm³
Configuration V8 à 90°
Orientation du moteur Longitudinal
Position du moteur centrale-arrière
Boîte de vitesses Hewland DG300
Nombre de rapports 5
Système de freinage Freins à disque Girling
Dimensions et poids Empattement : 2400 mm
Voie avant : 1550 mm
Voie arrière : 1550 mm
540 kg
Carburant Elf
Pneumatiques Dunlop
Histoire en compétition
Pilotes Drapeau du Royaume-Uni Jackie Stewart
Drapeau de la France Jean-Pierre Beltoise
Début Grand Prix d'Espagne 1969
CoursesVictoiresPoleMeilleur tour
10525
Championnat constructeur Champion avec 66 points
Championnat pilote Jackie Stewart : Champion avec 63 points
Jean-Pierre Beltoise : 5e avec 21 points

Chronologie des modèles (1969)

La Matra MS80 est une monoplace de Formule 1 engagée par l'équipe Matra au cours du Championnat du monde de Formule 1 1969. Elle est pilotée par l'Écossais Jackie Stewart et le Français Jean-Pierre Beltoise et est propulsée par un V8 Ford Cosworth. Conçue par les ingénieurs Gérard Ducarouge et Bernard Boyer, c'est la seule Formule 1 non-britannique, avec Ferrari, à remporter un championnat du monde des constructeurs (les Renault R25 et R26 ainsi que les Red Bull RB6 et RB7 ont été construites au Royaume-Uni).

Historique[modifier | modifier le code]

L'équipe Matra commence le championnat le 1er mars en Afrique du Sud avec la Matra MS10 de 1968, mais la remplace par la MS80 dès la course suivante hors championnat, la Race of Champions du 16 mars, où la nouvelle '01' s'impose d'emblée grâce à Stewart[1]. Lors de la deuxième manche proposée en Espagne le 4 mai sur le circuit urbain de Montjuic -à Barcelone-, Jackie Stewart remporte la course avec alors deux tours d'avance sur Bruce McLaren. Cette course marque la fin des ailerons hauts, introduits en 1968, après l'affaissement de ceux des Lotus 49B conduisant aux sorties de piste de Graham Hill et de Jochen Rindt. Matra abandonne ses ailerons hauts pour de plus robustes ailerons abaissés, plus tard liés directement à la voiture.

Stewart gagne encore à quatre reprises durant la saison, en Hollande, en France (doublé de l'écurie), en Grande-Bretagne, et en Italie, tandis que son équipier Beltoise est un peu plus en retrait (en ne signant que trois podiums).

Matra est sacrée championne du monde des constructeurs avec 17 points d'avance sur Brabham. Au championnat pilotes, Stewart remporte sa première couronne avec 26 points d'avance sur Jacky Ickx.

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Jackie Stewart au volant de sa Matra MS80 en démonstration au Goodwood Festival of Speed 2009.
Le son du Cosworth DFV d'une Matra MS80.
Résultats détaillés de la Matra MS80 en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Moteur Pneumatiques Pilotes Courses Points inscrits Classement
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11
1969 Matra International Ford-Cosworth DFV V8 Dunlop AFS ESP MON P-B FRA GBR ALL ITA CAN USA MEX 66* Champion
Jackie Stewart 1er Abd 1er 1er 1er 2e 1er Abd Abd 4e
Jean-Pierre Beltoise 3e Abd 8e 2e Abd 3e 4e Abd 5e
  • * 10 points ont été marqués avec la Matra MS10 en 1969.

Légende : ici

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :