William Rubin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

William Stanley Rubin, né le à Brooklyn aux États-Unis et mort le à New York, est un historien d'art, un essayiste et un conservateur de musée américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Rubin fait ses études à New York, notamment auprès de Victor D'Amico, directeur d'un programme d'éducation au Museum of Modern Art (MoMA). Il poursuit sa formation en littérature et en italien à l'Université Columbia et en musicologie à l'Université de Paris. Il décide cependant de revenir à New York au bout d'un an pour s'orienter alors vers l'histoire de l'art[1].

Entré en 1967 au MoMA, il fut choisi par Alfred Barr, son ami rencontré à la fin des années 1950, pour lui succéder à la tête du département Peintures et Sculptures de la célèbre institution new-yorkaise de 1973 à 1988. Sous sa direction le département continua à se restructurer dans la lignée de son prédécesseur[1]. Il orienta notamment les collections vers les œuvres de Picasso et des surréalistes,

Bibliographie sélective de William Rubin[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]