Marc Villemain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Villemain.
Marc Villemain
Marc Villemain par Claude Truong-Ngoc octobre 2014.jpg

Marc Villemain, octobre 2014.

Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (49 ans)
MeauxVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Site web

Marc Villemain, né le à Meaux (Seine-et-Marne), est un écrivain français. Il est également directeur de collection aux éditions du Sonneur, critique littéraire au sein du défunt Magazine des Livres, membre sociétaire de la Société des gens de lettres.

Il est diplômé de l'Institut d'études politiques de Toulouse (promotion 1996)[1].

En 2002, il corédige l'ouvrage de Dominique Strauss-Kahn La Flamme et la Cendre[2]

Il collabore au Salon Littéraire dirigé par Joseph Vebret, où il tient des Chroniques moratoires. Après avoir créé Les 7 Mains, il a lancé en janvier 2011, avec Éric Bonnargent, Céline Righi et Romain Verger, le blog littéraire L'Anagnoste.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans et nouvelles[modifier | modifier le code]

Essais, articles et autre contributions[modifier | modifier le code]

  • Ce jour-là, nouvelle parue dans Nouvelles du couple (sous la direction de Samuel Dock), Éditions France-Empire, mars 2014
  • ( Avec Fabien Persil et John Ellingsworth) Over the channel, éd. L'Entretemps, 2013
  • Membre du comité éditorial et rédacteur pour Le Dictionnaire de la mort (sous la direction de Philippe Di Folco, coll. In Extenso, Larousse, mars 2010)
  • 100 monuments 100 écrivains - Histoires de France (sous la direction d'Adrien Goetz) - Éditions du Patrimoine, Centre des Monuments Nationaux, décembre 2009
  • This was my flesh, nouvelle parue dans le recueil collectif 68's : new stories from children of the revolution, Salt Publishing, avril 2008[3]
  • Les Éveilleurs d'État, nouvelle parue dans le recueil collectif Short Satori, Éditions Antidata, Paris, 2007, 179 p. (ISBN 295198264X)
  • L'Esprit clerc - Émile Combes ou le chemin de croix du Diable, Fondation Jean-Jaurès, no 14, sept.-oct. 1999.

A propos de Marc Villemain[modifier | modifier le code]

  • La revue Chiendents[4] consacre son numéro 49 (juin 2014) à Marc Villemain (Entretien avec Stéphane Beau / Articles de Jean-Claude Lalumière, Bertrand Redonnet et Vincent Monadé, Président du Centre National du Livre.)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Annuaire des diplômés : Édition du cinquantenaire 2007-2009, Association des diplômés de l'Institut d'études politiques de Toulouse, 3e trimestre 2009, 488 p., p. 299
  2. Les nègres des politiques tombent le masque, lesinrocks.com, 7 février 2011
  3. Salt Publishing
  4. revue Chiendents

Liens externes[modifier | modifier le code]