Médaille commémorative française de la guerre 1939-1945

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Médaille commémorative française de la guerre 1939-1945
Illustration.
Avers
Seconde illustration.
Revers
Médaille commémorative française de la guerre 1939-1945 avec barrettes "Libération", "France" et "Afrique"
Conditions
Décerné par Drapeau de la France France
Type Ordre unique
Décerné pour Participation à la Seconde Guerre mondiale
Éligibilité Militaires ou assimilés
Statistiques
Création 21 mai 1946
Ordre de préséance
Précédent Inférieur
Équivalent
Supérieur
Suivant
Illustration.
Ruban de la méédaille commémorative française de la guerre 1939-1945
Diplôme de Joseph Nicolle (Montbert, 1912-1985), soldat au 65e R.I., fait prisonnier de guerre le à Nantes, en captivité au Stalag XIII-B (Wehrkreis XIII, Weiden/Oberpfalz) jusqu'en 1945

La médaille commémorative française de la guerre 1939-1945 est une décoration militaire française instaurée le 21 mai 1946.

Historique[modifier | modifier le code]

La médaille commémorative française de la guerre 1939-1945 a été créé par le décret n°46-1217 du 21 mai 1946[1]. Comme la médaille de la Grande Guerre, cette décoration voulait conserver la marque de la participation active durant la Seconde Guerre mondiale. Elle est attribuée à tous les combattants français et étranger appartenant à une nation en guerre contre les pays de l'Axe.

Un décret du 2 août 1949 a étendu son attribution aux personnels de la Défense passive.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

  • Insigne : la médaille a une forme hexagonale où sur l'avers, on trouve un coq au ailes déployées, debout devant une croix de Lorraine (symbole du gaullisme) et dressé sur une chaîne brisée. Au revers sont gravés les mots « République française » et « Guerre 1939-1945 ».
  • Ruban :bleu clair bordé aux extrémités par une bande verte bordée par de bandes de rouge. Sur la ligne verticale médiane du ruban se trouve une suite de V rouge pour symboliser la victoire. Il comporte divers barrettes.

Barrettes[modifier | modifier le code]

Le ruban peut comporter un certain nombre de barrettes[1].

On peut y mettre 12 agrafes différentes selon les phases de la campagne :

  • « France » pour les opérations entre le 3 septembre 1939 et le 25 juin 1940 ;
  • « Norvège » pour les opérations entre le 12 avril 1940 et le 17 juin 1940 ;
  • « Afrique » pour les opérations entre le 25 juin 1940 et le 13 mai 1943 ;
  • « Libération » pour les opérations en Corse et de la Campagne de France entre le 25 juin 1940 et le 8 mai 1945 ;
  • « Allemagne » pour les opérations entre le 14 septembre 1944 et le 8 mai 1945 ;
  • « Extrême-Orient » (y compris océans Indien et Pacifique) pour les opérations entre le 7 décembre 1941 et le 15 août 1945 ;
  • « Grande-Bretagne » pour les opérations entre le 25 juin 1940 et le 8 mai 1945 ;
  • « URSS » pour les opérations de l’escadrille Normandie-Niémen entre le 28 novembre 1942 et le 8 mai 1945;
  • « Atlantique » pour les opérations maritimes effectuées dans cet océan;
  • « Méditerrané » pour les opérations maritimes effectuées dans cette mer;
  • « Manche » pour les opérations maritimes effectuées dans cette mer;
  • « Mer du Nord » pour les opérations maritimes effectuées dans cette mer.

À noter que la barrette Italie a été supprimée depuis la création en 1953 de la médaille commémorative de la campagne d'Italie.

En plus de ces barrettes, il existe une barrette par année afin de commémorer des événements s'étant déroulés en dehors des dates et lieux ci-dessus ainsi que les barrettes « Engagé volontaire » et « Défense passive ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]